article de Papa Linux Mac PC

Torment: Tides of Numenera

Ecrit par papa

1920x1200Torment: Tides of Numenera est le successeur spirituel du meilleur CRPG du monde Planescape Torment.

Le vénérable Planescape Torment est un jeu de rôle PC à l’occidentale sorti en décembre 1999 (utilisant le moteur de Baldur’s Gate) qui a marqué son époque par ses dialogues profonds, son histoire d’immortel amnésique et la possibilité de résoudre beaucoup de situations autrement que par le combat.

Torment: Tides of Numenera est le fruit d’un Kickstarter très réussi (les fonds récoltés ont tant excédé les attentes que le jeu a dû être retardé pour implémenter de nombreuses features additionnelles) lancé par la société inxileD’ailleurs la société inxile (regroupant des anciens d’Interplay et dirigée par Brian Fargon’en est pas à son coup d’essai en matière de Kickstarter réussi pour la suite d’un RPG mythique: le récent Wasteland 2 fut un succès critique et commercial pour ce type de jeu.

20160402163434_1

Si Planescape Torment se déroulait dans l’univers de Donjons & Dragons, Torment: Tides of Numenera se déroule dans l’univers du jeu de rôle sur table Numenera( fruit lui aussi d’un Kickstarter réussi),créé par Monte Cook, un designer de jeux de rôle sur table , connu pour son travail sur…. donjon & dragons et surtout l’univers Planescape ( la boucle est bouclée).

20160403103504_1

L’univers de Numenera prend place sur Terre un milliard d’années dans le futur, à l’ère du 9ème monde, appelé ainsi car 8 civilisations sont nées et tombées avant celle-ci. Le niveau de technologie du 9ème monde est plutôt moyen-âgeux, mais ce monde est parsemé de Numenera, des technologies très avancées laissées par les civilisations précédentes. Et cela donne un aspect légèrement heroic fantasy car comme le veut la 3ème loi de Clarke « toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie ».

20160403114718_1

De la même façon que Planescape Torment, votre héros est amnésique. La quête principale du personnage vous enjoignant à retrouver un sage, le « Changing God » ayant réussi à défier la mort en transférant sa conscience dans de nouveaux corps. Mais chaque corps délaissé au lieu de mourir a développé sa propre conscience. Vous êtes l’un d’eux, un Castoff, né avec des souvenirs qui ne sont pas les siens à la recherche du Changing God. Mais une entité mortelle,le Sorrow, poursuit le Changing God et ses Castoff.

Tout le sel du jeu se trouve dans ses quêtes annexes. Celles-ci offrent toujours des choix difficiles: doit-on aider ce robot à procréer sachant que ça le tuera ? Doit-on libérer cette créature promise à une mort certaine sachant qu’elle est horriblement agressive de jour, mais une énorme source de savoir la nuit ?

20160402151736_1

La création du personnage dans le CRPG est la même que sur le jeu de plateau éponyme à base de:

-« descriptor » décrivant la caractéristique la plus forte du personnage

-Le type (glaive: le guerrier, nano: l’adepte de la technologie ou Jack ( comme dans l’expression jack-of-all-trades)  maîtrisant un peu des deux )

-Le troisième point est son focus, c’est à dire le talent spécial.

20160403111206_1

L’alignement est matérialisé par les Tides, ces concepts émotionnels et psychologiques présentés comme des forces au même titre que la gravité.

tumblr_inline_mjcpcufJqC1rgj7s2

La version que j’ai pu tester, encore en développement n’avait implémenté que de façon très sommaire le choix du type. Le jeu est toujours en early access et donc certains éléments comme l’interface ne sont pas finalisés.

Graphiquement le jeu arbore un style très proche de son modèle, très coloré, avec une approche un peu plus éloignée des canons des jeux de rôle PC. Je regrette seulement que certains détails soient un peu trop petits sur certaines résolutions.

20160403105504_1

Autant vous prévenir tout de suite, à ce stade il faut un certain niveau d’anglais pour tout saisir. En effet comme dans Planescape Torment, une grande partie de l’aventure est transmise via de nombreux textes et dialogues, plus que par l’image. On est très proche d’un livre dont vous êtes le héros avec ses nombreux choix et dialogues. Pour les anglophobes, pas de panique, une version française est prévue pour la version finale.

J’aime cet univers si éloigné des poncifs du genre, ces textes si détaillés et précis mais  permettant à notre imagination de prendre le relais, ces choix moins manichéens que d’habitude. En cela Tides of Numenera est le digne successeur de Planescape Torment et pour cela j’attends avec impatience la sortie de ce titre (toujours prévue pour 2016).

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire