article de Seb Nintendo Switch

WarioWare: Get It Together!

Ecrit par Atlanticblue

Quel plaisir ! Mais quel plaisir ! de retrouver WarioWare sur Nintendo Switch. C’est clairement une saga dont j’attendais la suite avec impatience et qui vient tout juste de débouler le 10 septembre dernier dans un épisode appelé : WarioWare : Get It Together! Allez Allez On y va !

It’s Me Wario !

WarioWare c’est quoi ? Ce sont simplement des mini jeux complétement fous et stupides qui s’enchainent à une vitesse folle et cela depuis le premier épisode sorti en 2003 sur Game Boy Advance. La consigne du jeu s’affiche durant 1 seconde et chaque jeu dure entre 5 et 10 secondes. Dégainer une épée, dérouler du papier toilette, libérer un papillon bref n’importe quoi !

Dans cet épisode l’histoire est assez simple. L’univers de Wario et de ses acolytes développeurs de jeux vidéo est parsemé de bugs, bugs qu’il faudra chasser en réussissant et gagnant les mini jeux. Chaque monde se compose d’une quinzaine de mini jeux autour d’un thème (la technologie, les animaux, les jeux Nintendo…), suivi d’un boss en général assez simple à battre. Une fois battu on accède au monde suivant mais aussi et nouveauté de cet épisode à un nouveau personnage ! WarioWare : Get It Together ! compte 20 personnages en tout à débloquer et chacun a un gameplay qui lui est propre. Wario peut voler et charger, Mona vole sur son scooter sans s’arrêter sauf lorsqu’elle lance son boomerang, Orbulon peut voler et aspirer des choses avec son vaisseau. Bref chacun à des capacités uniques. Cela fonctionne plutôt bien.

Les contrôles se font sur 2 boutons. Avec seulement le joystick et le bouton A tout simplement. Donc en plus de maitriser les 200 nouveaux jeux de cet épisode, le joueur d’élite pourra tenter de maitriser chaque jeu avec chaque personnage, de quoi renouveler agréablement l’intérêt de ce party game. A mesure que l’on avance dans le mode histoire il est d’ailleurs possible de construire son équipe de 3 membres, 5 membres ou encore tous les personnages afin de varier les plaisir. Je ne cache pas que je choisis souvent les même personnages car avec certains il est plus simple de réussir les jeux . Ceux qui volent et tirent sont clairement les plus simples pour l’emporter. Le mode histoire étant entièrement jouable en coop local on aura d’ailleurs tendance à recommander ces persos à notre compagnon de route afin d’éviter toute frustration.

Go go gadgeto jeux

Une fois le mode histoire terminé, en comptant 2-3 heures pour débloquer tous les jeux. On prendra plaisir à explorer les autres modes de jeux proposés. Certains sont plus amusants que d’autres. Je pense à « Courses aux étoiles » où l’on joue à 2 en coop, mais où le joueur le « plus utile » est récompensé par une étoile, vraiment un mode briseur d’amitié. Je pense aussi à « Gonflé à bloc ! » où un joueur joue un jeu pendant que les autres gonflent un ballon et il ne faut pas se trouver sous le ballon au moment de son explosion. Un mode simple, basique, jouissif.

J’aime beaucoup aussi la « Coupe Wario ». C’est une série de mini jeux où il faut en réussir un maximum dans une difficulté plutôt élevée et bien sur faire le meilleur score. Meilleur score qu’il sera possible d’intégrer dans un classement mondial pour bien montrer QUI EST LE ROI DES MINIS JEUX (c’est moi évidemment).

Petit pincement au cœur que le jeu n’exploite pas plus les fonctionnalités de la console, ni les vibrations HD, ni le gyroscope alors que les épisodes Wii et DS les exploitaient toutes. WarioWare Smooth Moves sur Wii reste d’ailleurs l’un de mes épisodes préférés (oui le ridicule ne tue pas ni faire l’éléphant avec la Wiimote sur la tête).

WarioWare : les doigts dans le nez

WarioWare : Get It Together ! montre que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures recettes. C’est toujours aussi stupide, toujours aussi fun et le jeu arrive encore une fois à se renouveler avec l’arrivée des nouveaux persos. Moi je dis chapeau Wario, un jeu que je recommande les yeux fermés (mais jouez y les yeux ouverts quand même 😉).

Test réalisé à partir d’une version Nintendo Switch fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

Atlanticblue

Passionné de jeux vidéo et auteur. J’ai fait mes débuts sur Megadrive et depuis j’ai pas décroché !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.