article de Seb Nintendo Switch

Pikmin 4

Ecrit par Atlanticblue

Pikmin ahhhh quel plaisir de retrouver cette licence après le remake du 3 sur switch dans une édition deluxe. Pikmin 4 nous offre ainsi ses plus beaux atours sur Nintendo Switch en date du 21 juillet dernier.

Bim bam boom

Une fois encore le capitaine Olimar s’est écrasé sur une planète lointaine. Rapidement une équipe de secours est envoyée à sa recherche. Malheureusement celle-ci s’écrase à son tour et c’est donc vous le dernier resté à la base de venir sauver tout ce petit monde. Il faudra dans un premier temps retrouver un à un l’équipage de votre vaisseau. Vous serez rapidement aidé dans vos missions par des Pikmin. Pour rappel les Pikmin sont des petites plantes vivantes faisant penser à des petites fourmis. Ceux-ci vous aideront à réaliser bien des tâches. Combattre des ennemis, ramasser des objets (le jeu en compte 250 !!!), surmonter des énigmes. Chaque objet ramassé est converti en « lumium » qui est l’énergie du vaisseau », plus vous collectez de lumium et plus vous débloquez de zones à explorer.

Dans votre aventure il n’y pas qu’une sorte de Pikmin mais bien plusieurs et chacun à ses forces et ses faiblesses :
Pikmin rouges : Les Pikmin rouges sont les premiers que vous rencontrerez. Les Pikmin rouges sont résistants au feu, ce qui permet de traverser les zones enflammées. De plus ils sont assez forts en combat. Pendant au moins un bon tiers du jeu ils seront vos meilleurs alliés contre bien des ennemis.


Pikmin jaunes : Les Pikmin jaunes sont super légers mais aussi plus faibles en combat. Leur légèreté permet d’atteindre des objets en hauteur ou plus facilement certains ennemis volants. Les Pikmin jaunes sont également résistants aux décharges électriques.
Pikmin bleus : Les Pikmin bleus évidemment sont des Pikmin aquatiques. Ils ne noient donc pas et permettent d’accéder à des cavernes et des objets sur/sous l’eau.
Pikmin de glace : Surement un de Pikmin que vous utiliserez le plus. En effet ils sont capables de glacer des ennemis et même des boss permettant ainsi d’attaquer sereinement. Ils peuvent aussi glacer des étendues d’eau. J’en prends presque toujours avec moi.
Pikmin rocher : Les Pikmin roc sont des cailloux vivants … Impossible à écraser et faisant de lourds dégâts. Leur défaut ? Ils se déplacent lentement.
Pikmin volants : Les Pikmin ailés sont pratiques car ils peuvent passer partout, mais ils sont très peu nombreux dans le jeu et finalement on a plutôt tendance à ne pas les prendre en aventure.
Pikmin Lourd : D’une couleur violette, les Pikmin lourds sont forts permettant ainsi en petit nombres de déplacer de gros éléments du jeu.
Pikmin 4 introduit une nouvelle espèce de Pikmin : Les Pikmins luisants. Une fois acquis les Pikmin luisants peuvent être utilisés dans des cavernes. Ils sont résistants à tous les éléments (feu, poison…) ce qui en fait des alliés très précieux. On peut les obtenir lors des niveaux spéciaux de nuit. Cela consiste à défendre des bases de Pikmin luisants contre des hordes d’ennemis. C’est une vraie nouveauté dans cet épisode. C’est assez chouette et il faut assez rapidement s’organiser avec Otchin pour pouvoir l’emporter.

Otchin ? Oui Otchin c’est une des grandes innovations de Pikmin 4. Otchin est un chien hyper malin et super fort qu’il est possible de contrôler et de rendre encore plus puissant. Avec Otchin vous pourrez transporter votre personnage et tous vos Pikmin sur son dos. Empêchant ainsi vos Pikmin de se noyer ou de se bruler. À chaque personnage sauvé dans le jeu Otchin gagne en «motivation » et cela lui permet d’apprendre de nouvelles compétences comme creuser plus vite, nager plus vite, mordre plus fort et paralyser des ennemis. Il y a un vrai coté RPG à son arbre de compétences.
Dommage qu’on ne puisse pas l’incarner en coopération avec un autre joueur, ca aurait été assez chouette de pouvoir faire l’aventure à deux ainsi.

Toujours plus

En passant par le laboratoire du hub avant chaque aventure il sera possible d’acquérir pour soi et pour Otchin de nouvelles capacités comme des résistances aux éléments, une plus grande résistance aux dégâts ou encore un meilleur système de détection des trésors.
Cela ne sera pas de trop pour explorer les cavernes dont regorge le jeu. Si en surface le temps s’écoule très rapidement (15min pour une journée) dans les cavernes le temps s’écoule 6 fois moins vite. C’est dans les cavernes que l’on trouve les meilleures idées de gameplay.

On va devoir par exemple explorer une caverne de glace avec uniquement des Pikmin rouges (hyper sensible au froid) ou encore devoir faire un niveau avec uniquement des Pikmins trouvés dans la caverne. Chaque caverne apporte son lot d’idées, ses propres mécaniques de gameplay. Difficile dans dire plus sans spolier mais ces moments sont des vraies pépites dans chaque niveau. C’est aussi dans les cavernes que l’on retrouve des boss. Ils sont en général assez simples à battre. Leur point faible est le plus souvent en lien avec les Pikmin découverts dans les niveaux qui précédent. J’ai eu un vrai coup de cœur pour le boss qui vous poursuit de niveau en niveau, cela apporte un vrai stress car vous ne pouvez pas tout faire dans le niveau contrairement aux autres et encore une fois c’est une belle idée de gameplay.
En surface certains tunnels ne mènent pas à des cavernes mais à des DUELS DANDORI. Le dandori est l’art japonais de la planification. Les duels dandori consistent à devoir collecter un maximum de fruits et objets permettant d’obtenir un maximum de points. A noter que votre adversaire peut venir vous piquer des objets que vous êtes en train de ramener vers votre bulbe. Il y a assez peu de duels en mode histoire mais encore une fois le level design et le challenge de chaque niveau est délicieusement équilibré et réalisé. A noter qu’il existe en dehors du mode histoire un mode Dandori jouable à deux en duel ou en coopération. Cela est sympathique mais j’avoue préférer tout même les niveaux que l’on pouvait explorer à deux sur Pikmin 3 car les duel Dandori sont dans niveaux au style plus artificiels. Mais je chipote.
Pikmin 4 est généreux et pour vous pousser à les creuser au maximum la plupart des gens que vous sauverez vous proposerons des missions. Comme découvrir de nouveaux monstres, développer de nouveaux Pikmin, trouver des membres perdus de leurs équipes. C’est bien intégré au jeu et on ne se sent pas stressé dans leur réalisation.

Olimar un jour Olimar toujours.

Pikmin 4 montre que la licence Pikmin sait toujours se renouveler. On retrouve tout ce qui à fait le succès des épisodes précédents avec des nouveautés bienvenue, comme les nouveau Pikmin et bien sur Otchin. Le jeu est généreux, le jeu est malin et c’est pour ça qu’on l’aime. Alors vive Pikmin 4 et que le capitaine Olimar continue de se perdre pour le meilleur :).

[ndlr: une demo gratuite est disponible sur le eshop et les sauvegardes sont transferables si vous achetez le jeu, une excellente initiative, de quoi se faire son propre avis]
Test rĂ©alisĂ© Ă  partir d’une version Nintendo Switch fournie par l’Ă©diteur.

A propos de l'auteur

Atlanticblue

Passionné de jeux vidéo et auteur. J’ai fait mes débuts sur Megadrive et depuis j’ai pas décroché !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.