article de Papa esport Geek Life

ESWC Metz

Ecrit par papa

Ici c’est Metz !

Lors du weekend des 8 et 9 septembre 2018, l’ESWC (eSports World Convention),  l’organisation de tournois d’eSport propriété du groupe tentaculaire du jeu vidéo français Webedia (Jeuxvideo.com, Millenium, IGN France, Toornament, JeuxActu,..), a déposé ses souris de gam3rz à Metz.

Les meilleures équipes de France étaient réunies pour des tournois sur 3 jeux phares du sport électronique: Hearthstone, League of Legends, et Fortnite.

Pour League of Legends, il s’agissait du LoL Open Tour France, la compétition officielle créée par RIOT Games, développeur du jeu. Les joueurs avaient été sélectionnés par un tournoi en ligne lors du week-end des 25-26 août 2018 et finalement l’équipe GamersOrigin est repartie avec le trophée (et le cash prize).

Du coté d’Hearthstone, le tournoi ARMA CUP avait droit à une scène spécialement dédiée à la compétition pour que le public puisse suivre l’évolution du tournoi. 64 joueurs se sont affrontés, recrutés sur la base de qualifications online ou via d’autres LAN (MOSELLE Gaming, Start to Play, Helios gaming, …). Le tournoi s’est déroulé suivant le système suisse (ou ronde Suisse) puis en single bracket de 8. La grande finale de dimanche a vu la victoire de Kalàxz (de la team Vitality) devant MagicGeek (team Arcaneum). Big up à notre ami Anthony qui avait fièrement représenté East Games.

Mais le jeu qui a attiré le plus de public est sans conteste Fortnite Battle Royale, sujet de toutes les conversations de cours de récré. Le tournoi OMEN Trophy : Fortnite comptait 46 équipes (regroupant près de 200 joueurs) dont les stars du moments, les équipes Solary, Lunary, Gentside ou encore Millenium, mais c’est finalement l’équipe TrainHard eSport (composée de Keolys, Sops, SpK et Maxalibur) qui a remporté le tournoi.

Un autre événement autour de Fortnite a attiré une foule conséquente et même montré les limites de capacité du grand amphithéâtre Lafayette pouvant pourtant accueillir 1200 personnes. En effet un Showmatch sponsorisé par une marque de téléphonie a regroupé de nombreuses stars de Youtube et du jeu vidéo autour de matchs sur Fortnite mobile.  En effet la star française de Fortnite, Gotaga, était accompagnée de MamyTwink (le youtuber régional de l’étape), Gen1us, Bruce Grannec, Doigby, Brak, Mickalow, …

L’évent était intéressant à plusieurs titres. Tout d’abord voir une compétition sur des téléphones portables montrait les progrès immenses du support. L’image était tout à fait agréable pour les spectateurs même retransmise sur écran géant (bon il y avait quelques saccades). De plus les influenceurs jouaient avec quelques heureux élus dans le public, brouillant ainsi la frontière entre spectateurs et acteurs du spectacle.

Durant ce weekend j’ai pu croiser de nombreux jeunes ravis de rencontrer leurs stars de YouTube ou Twitch ( Oscar et Victor ont d’ailleurs été avec leurs amis voir Gotaga et les autres) dont plusieurs membre de LeStream (la web TV Jeu Vidéo de Webedia) tels que: Skyyart, Jiraya, Xari, Nameless, Zoulou, Hugo Delire …

Mais l’ESWC se révéla aussi un événement familial, les parents accompagnants leurs enfants découvrant enfin cet univers du eSport ou s’essayant sur les bornes d’arcades de Tryptik GamesJ’ai croisé aussi des seniors curieux qui avaient pris le temps de réserver leur place en avance (mais qui m’ont avoué être complètement dépassés par ce qui se passait lors d’un match de League of Legends, je les ai rasssuré sur ce point : ils ne sont pas seuls).

Bien sur il n’y avait pas que de la compétition, ainsi une marque de PC organisait des tournois en freeplay avec les membres du public.

De plus l’association East Games (NDLR: dont Gamer de Père en Fils est membre) était de la partie avec 4 jeux indés en libre accès sur le stand Bliiida: Swim Out, Robothorium, We All End Up Alone, et NeuroVoider. Des représentants locaux étaient bien sûr présent à l’événement et nous avons pu présenter nos jeux et nos actions à un député intéressé. 

Sur le même stand Bliiida, les association Lorraine E-sport,  Kaio Gaming et Lana France organisaient divers concours sur des jeux multijoueurs.

Le tournoi était aussi l’occasion pour bon nombre de visiteurs de découvrir le Nouveau Centre des congrès de Metz Métropole: METZ CONGRÈS Robert Schuman qui ouvrait pour la première fois ses portes au public. Le lieu idéalement situé à coté de la gare mettait l’événement à moins d’une heure trente de Paris en TGV.

Et pour donner un peu de piment à l’événement, les serveurs de la compétition furent l’objet d’une attaque par déni de service (DDOS) de la part de hackers lors des finales. Heureusement tout est rentré dans l’ordre malgré quelques heures de confusion.

Parmi les points à améliorer on pourra citer des informations un peu tardives de la part des organisateurs ou l’affichage et le fléchage pas toujours suffisants. Quelques parents m’ont rapporté que des boutiques souvenirs auraient été appréciées par de nombreux jeunes spectateurs. Mais il s’agit de détails mineurs.

L’événement porté par Metz Métropole et Inspire Metz  (aligné sur la dynamique initiée par Bliiida) était gratuit (il suffisait de retirer son ticket en ligne) et a attiré une foule particulièrement conséquente. Malheureusement l’ESWC était dans l’incapacité de donner de chiffres exacts à l’heure de la mise en ligne de cet article, mais on estime du coté d’Inspire Metz que l’événement a fait largement plus de 10,000 spectateurs et dépassé en public l’ESWC Summer à Bordeaux en 2017.

Cette manifestation confirme une nouvelle fois l’importance croissante de la ville de Metz sur la scène vidéoludique avec ses acteurs locaux tels qu’ East Games  (le cluster du Jeu Vidéo du grand Est), le youtuber Mamytwink installé à Bliiida, Aux Frontières du Pixel (et leurs tournois Helios Gaming), le COIN (et ses Indie Games Club) ainsi que le premier laboratoire universitaire de France consacré au Jeu Vidéo, l’Expressive GameLab de l’Université de Lorraine.

L’ESWC s’est engagé pour 3 ans consécutifs à Metz et nous avons hâte d’assister à la prochaine édition.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.