article de Papa esport Geek Life indé

Stunfest 2016

Ecrit par papa

IMG_7007La famille Gamer de Père en Fils au grand complet a débarqué à Rennes pour le Stunfest.

Deuxième année pour la team Gamer de Père en Fils, mais 12e édition du festival, celui-ci est devenu un incontournable français et même international (Il a accueilli plus de 12000 personnes en 2015)

Le grand amphithéâtre de la salle Le LibertĂ© permettait comme Ă  son habitude d’assister Ă  des compĂ©titions de jeux de baston (la spĂ©cialitĂ© locale avec la galette saucisse) ou Ă  des superplay prĂ©sentĂ© par des joueurs hors normes.

Une zone était bien sûr réservée aux participants de tournoi sur des jeux tels que Street Fighter 5 ou King of Fighter XIII.

Des bornes d’arcades Ă©taient prĂ©sentes partout, mĂŞme dans les gradins. Celle de Taiko no Tatsujin attirait les foules !

IMG_6998

Un peu plus loin, dans l’auditorium de la chambre des mĂ©tiers, il Ă©tait possible d’assister Ă  d’intĂ©ressantes confĂ©rences.

Oscar a apprĂ©ciĂ© l’initiative RennesCraft organisĂ©e par l’association 3 hits combo. En effet les enfants pouvaient jouer en rĂ©seau sur Minecraft sur une map reprenant fidèlement la ville de Rennes.

IMG_6983 IMG_7227 IMG_7235

Old school is good school, comme dit le poète, et cela Ă©tait toujours vrai grâce Ă  ces parties de Doom (l’original de 1993) en rĂ©seau organisĂ©es par David BAGEL et sa DOOM Station. L’occasion de montrer les l33t skillz du papa Ă  la jeunesse (bon en vrai ils m’ont laminĂ©).

IMG_7021

Plusieurs associations dédiées au jeu vidéo organisaient des tournois, des speedruns, des ateliers de modding de consoles, du retrogaming.

Cette année des associations étaient aussi présentes hors de la salle du Liberté, dans le dojo de la Cité Internationale. Nous avons pu ainsi essayer les créations vidéo ludiques de Playfool tels ce duel de télécrans ou ce Pong à 10.

IMG_6955IMG_6951

En soirĂ©e des concerts de musique Ă©lectronique permettaient de se trĂ©mousser. J’ai particulièrement apprĂ©ciĂ© le show de S Dee & Dave qui assuraient grave avec leur musique Ă©lectronique rythmant un hypnotique shoot them up sur grand Ă©cran.

IMG_7160

Les interludes musicaux de Divag et de son manège Ă  rythme nous ont bien divertis jusqu’au concert de Perturbator et de sa dark synthwave.

IMG_7207 IMG_7163

Mais l’espace oĂą nous avons passĂ© le plus de temps est la zone des indĂ©s.

IMG_7089

On retrouvait les excellents jeux Neurovoider et Dungeon Rushers testés précédemment et qui viennent tout juste de sortir en accès anticipé sur Steam.

Oscar a particulièrement apprĂ©ciĂ© quelques jeux en multi local comme Stonebond: The Gargoyle’s Domain dont la particularitĂ© de ce smash bros-like est de devoir conserver un lien entre 2 personnages. Il a aussi aimé Splash Blast Panic un autre smash bros-like avec des jetpacks.

Enfin Stomp, un projet étudiant multijoueur local où des robots se battaient en essayant de se sauter dessus a plu aux 2 jeunes gamers.

IMG_7291

Victor a lui aimé double kick heros, ce jeu de rythme badass avec sa bande son métal qui déchire.

IMG_7248

Pour ma part j’ai apprĂ©ciĂ© l’esthĂ©tique crayonnĂ©e du plateformer Don’t Kill Her.

IMG_7093

Mais aussi Boiling Bolt un shoot’em techniquement très abouti.

Prism un autre shoot’em up avait pour originalitĂ© d’avoir un Crystal dans lequel le vaisseau tirait soit pour amplifier ses lasers soit pour les rĂ©flĂ©chir.

Nous nous sommes défoulés sur Jumphead ou Sliced.

Mais le Stunfest indĂ© c’est aussi des jeux qui osent s’aventurer dans des chemins diffĂ©rents, comme We All End Up Alone qui traite sobrement du cancer.

IMG_7109

J’ai pu enfin mettre la main sur Ilios : Betrayal of Gods, prĂ©sent l’annĂ©e dernière, un plateformer Ă  la Castelvania se dĂ©roulant dans un univers “divine punk” selon les dĂ©veloppeurs, un monde inspirĂ© de l’Iliade avec de la technologie. Très joli et très bien animĂ©, le jeu est en cours de kickstarter.

IMG_7280

D’ailleurs un bundle est disponible avec plusieurs jeux de la section indĂ© 2016 du Stunfest jusqu’Ă  mercredi.

Le Stunfest c’est aussi et surtout un endroit dĂ©contractĂ© oĂą les petites associations cĂ´toient les grands tournois internationaux, oĂą les  joueurs star et autres YouTubeurs sont accessibles, oĂą les gens discutent autour d’une mĂŞme passion, bref un paradis pour les fans de Jeu VidĂ©o.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

ajouter un commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.