article de Papa indé Linux Mac PC

Dungeon Rushers

20160417173835_1
Ecrit par papa

20160417173835_1
Exploration de donjons, humour et combats au tour par tour.

Premier jeu du jeune studio Goblinz Studio (dont les membres sont de Metz et Strasbourg), Dungeon Rushers arrive en Accès Anticipé sur Steam (PC/Mac/Linux).

Avide d’ascension sociale, notre héros, Elian, décide de de partir à l’aventure et de quitter une prometteuse carrière de récureur de latrines pour explorer des donjons et trouver fortune et gloire.

Les donjons se dévoilent case par case en vue du dessus, un peu comme guild of dungeoneering, chaque case pouvant représenter un coffre/bonus, un piège, une case vide ou un combat. Le but est d’atteindre le trésor final de chaque donjon.

20160417181307_1

Au fil de l’aventure de courageux héros se joindront (plus ou moins volontairement) à notre troupe,  comme ce nain guerrier comptable ou ce barde. Il y a en tout 9 aventuriers à recruter.

Les combats au tour par tour prennent peu à peu de l’intérêt à mesure que l’on recrute des coéquipiers et que l’on acquiert des pouvoirs, il ne faut ne pas se fier à la première impression des 2-3 premiers donjons servant de tutoriel. Chaque aventurier ayant son propre inventaire à gérer et ses capacités spéciales, il est même possible de gérer la position des personnages au combat

20160417183001_1

Avant chaque combat, le joueur peut décider d’utiliser une capacité spéciale de ses héros, comme d’endormir les adversaires grâce au barde.

Les capacités spéciales des héros peuvent aussi être utilisées durant l’exploration des donjons, ainsi le nain peut révéler l’emplacement de coffres.

Tout ceci demande d’utiliser des points d’endurance. La mana sert à utiliser sorts et capacités spéciales en combat.

La partie solo est conséquente avec environ 70 donjons. Ceux-ci peuvent être de 4 types d’environnements différents (crypte, montagne, jungle et désert)!

20160417182532_1

Certains donjons spéciaux, les manoirs, sont générés aléatoirement.

L’aspect RPG est bien présent avec de nombreuses armes et armures à trouver, mais il est possible aussi un peu plus tard dans l’aventure d’acheter du matériel ou  de le crafter.

Un des petit plus est la possibilité de créer ses propres donjons facilement en plaçant ses monstres, en choisissant son type de donjon et en plaçant (de façon assez sadique) des pièges pour vos (futur ex) amis. Il y a même un système d’arène en ligne avec matchmaking et classement.

Au niveau technique le jeu, bien qu’en Early Access, est stable. La Direction artistique colle bien avec l’aspect humoristique et la bande son est tout à fait en ligne avec le thème de l’heroïc fantasy.

Dungeon Rushers ne se prend pas au sérieux, et c’est tant mieux, il est bourré d’humour et de références geek.

Bref du tout bon et on ne manquera pas vous tenir informés de l’avancée du projet, mais en l’état vous pouvez l’acheter sans risque.

20160424170355_1

Test réalisé à partir d’une version fournie par le développeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

2 Comments

Laissez un commentaire