article de Papa indé Nintendo Switch PC

Heave Ho

Ecrit par papa

Avant nous étions une famille unie, mais ça c’était avant Heave Ho

Après le très violent Mother Russia Bleeds, les développeurs français de Le Cartel Studio changent totalement de registre pour un jeu plus familial issu d’une game jam, mais toujours avec Devolver Digital comme éditeur. 

Dans Heave Ho vous dirigez des personnages rigolos n’ayant qu’une tête et deux bras. Dès le début vous pouvez customiser votre personnage parmi de nombreux choix, chapeaux rigolos, lunettes funky et voix nasillarde… Des costumes issus de personnages de jeux vidéo sont aussi à débloquer. 

Et hop vos personnages tombent sur une plateforme et leur seul but est d’atteindre un drapeau à l’autre bout du niveau, tout cela à la seule force de vos bras.

Le stick du pad permet d’orienter les bras et 2 boutons permettent d’agripper indépendamment chaque main. Un mode débutant permet d’ajouter des gants colorés afin de mieux reconnaître vos mains. Les niveaux sont choisi au hasard parmi divers biomes que vous débloquerez.

Rapidement c’est le drame: chutes en série (résultant en des gerbes colorés), on roule, on titube et on essaye de s’accrocher. Au bout d’un moment (plus ou moins long), un membre du groupe a un éclair de génie : “Venez on forme une chaîne humaine et on se balance” lance-t-il sans savoir que cela scellera le destin du groupe.

On tente de périlleuses acrobaties, on d’escalade mutuellement, on effectue des sauts de la foi en espérant que l’autre nous rattrape. Et c’est là que commence les premières rancunes : unetelle qui ne distingue pas sa droite de sa gauche (non je ne cite personne), untel qui lâche toute la chaîne humaine parce que je cite “ça fait mal de garder le doigt appuyé sur un bouton”, un autre qui chute en s’accrochant à son compagnon d’infortune, … 

Et je ne parle pas du Lama qui passe sur l’écran lâchant un gaz perturbant le jeu (et probablement dégoûtant, par chance le jeu n’est pas en odorama).

Heureusement le jeu fait parfois preuve de clémence en faisant apparaître un pont facilitant les choses lorsque la partie s’éternise ou une bouée. 

Pour les joueurs les plus acharnés il est possible d’essayer d’attraper et de ramener une pièce par niveau afin de débloquer d’autres costumes. Pour les plus rapides, une corde apparaît dans les niveaux pendant un temps très limité permettant d’accéder à des mini-jeux si vous arrivez à l’attraper. 

Bref encore une idée foutraque issue d’une game jam qui marche excellemment bien et qui promet de belles rigolades. Les contrôles sont simples et efficaces, la direction artistique minimaliste et amusante et les bruitages hilarants. 

Heave Ho est un jeu à absolument apporter lors de soirées entre (futurs ex-) amis. Disponible sur PC et Nintendo Switch

Test réalisé à partir d’une version Switch fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.