article de Papa indé PC PS4

Mother Russia Bleeds

Ecrit par papa

mother-russia-bleeds-logo_onredUn Double Dragon ultra violent fait par les français du studio Le Cartel.

Quand sort un beat them up, les références des journalistes/blogueurs en disent long sur leur âge/préférences.

Par exemple beaucoup ont évoqué Streets of Rage 2 pour Mother Russia Bleeds (des djeuns consoleux à n’en point douter), pour moi il s’agit d’un clone de Double Dragon ou de Target Renegade (ce qui fait probablement de moi un vieux qui jouait sur micro avec son dinosaure apprivoisé).

Qu’importe il s’agit toujours d’un jeu à scrolling horizontal où votre avatar progresse à coups de  » Je mets les pieds où je veux, Little John… et c’est souvent dans la gueule » et autres joyeux bourre pifs.20160911142410_1Le thème ici est une Russie alternative hyper stéréotypée. Vos personnages, des marginaux et combattants de rue, vont lutter contre une corruption communiste à travers des décors aussi avenants que ce laboratoire menant des expériences inhumaines, une prison ou ce club SM.

Le jeu est jouable en Coop à 4 joueurs en local. Il est même possible de choisir si on peut se tataner entre amis.

La DA en pixel art rend parfaitement cet univers déglingué et crado mais permet d’avoir un petit peu de recul face à ce déchaînement de violence.

Une petite originalité concerne la gestion de la santé : nos héros ayant été les cobayes involontaires d’expériences, ils regagnent leur santé en plongeant une seringue dans les ennemis agonisants (mais pas encore morts) et en se l’injectant. Il faudra donc gérer son timing pour utiliser sa seringue (moment où l’on est potentiellement vulnérable). Des pouvoirs seront aussi disponibles grâce à ces injections, tels qu’une vitesse accrue.20160911142915_2Mais l’important est le feeling, et Mother Russia Bleeds sur ce point assure. Les coups partent aisément. Un flou sur certaines animations augmente l’impression de vitesse et d’énergie. Les bruitages rehaussent la douce sensation des crânes brisés à coups d’extincteur.

Alors oui on peut qualifier ce gameplay de vieillot, mais pour moi ce n’est que la douce musique du taser dans les côtes ou du coup de pied sauté en pleine face, une symphonie des pains. En parlant de symphonie la BO assure et donne envie de d’utiliser une batte de base-ball.20160914190822_1Mother Russia Bleeds est déjà disponible sur PC / Mac / Linux et le sera cet automne sur PS4.

test réalisé à partir d’une version PC fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire