article de Papa Nintendo Switch Wii U

The Legend of Zelda: Breath of the Wild

Ecrit par papa

Une nouveau Zelda et une nouvelle console Nintendo ? Je ne me suis pas fait prier pour braver les conditions climatiques et les retards de train pour me rendre au Grand Palais.

Toute la presse Jeu Vidéo francophone s’était retrouvée au Grand Palais pour pouvoir enfin mettre les mains sur la Nintendo Switch dont les détails nous avaient été révélés le matin même lors d’un Nintendo Direct.

Dès l’entrée dans la salle je me suis rué  sans grâce sur un siège libre (enfin un tronc d’arbre, open world , nature, toussa toussa)  pour un essai de The Legend of Zelda: Breath of the Wild, le très attendu nouvel épisode de la populaire série.

Je l’ai essayé en mode TV, c’est-à-dire avec la Switch branchée sur une TV comme une console de salon classique. Et concernant les contrôles : j’ai pris le contrôleur en formation manette unique en emboîtant  les 2 Joy-Con de chaque côté du Support Joy-Con (ou Joy-Con Grip).

Dans cette configuration il ressemble à une manette de type Xbox. Néanmoins il m’a paru plus petit et léger qu’un pad classique, en particulier  les boutons des Joy-Con sont minuscules (mais néanmoins efficaces).

Ça ne m’a pas gêné outre mesure le temps de cette démo de 25 minutes, mais j’imagine qu’à terme je préférerai le Nintendo Switch Pro Controller, plus adapté à un jeu au gameplay classique (ou mieux : j’y jouerais en mode tablette portable)

The Legend of Zelda: Breath of the Wild commence par le réveil du héros dans une grotte, un sanctuaire de résurrection, où il découvre une tablette Sheikah. Cette tablette permettra d’actionner divers mécanismes et d’obtenir des données dans des vestiges à la fois magique et technologiques. Les Sheikah font partie du lore de la série Zelda et on retrouvera à divers endroits le symbole de l’œil Sheikah. Cette Tablette servira aussi de carte et de journal de quête

Une fois à l’extérieur de la grotte on prend pleine conscience de la superbe direction artistique tout en cell-shading stylisé et pastel. La végétation et le relief arborent un aspect plus réaliste que les précédents épisodes (je vous rassure on peut toujours couper les herbes hautes) et invitent à visiter ce vaste open-world. L’aspect visuel travaillé permet de faire oublier une définition en 900p assez aliasée. C’est véritablement sur le superbe écran de la tablette que le jeu resplendit.

Link est assez agile, il peut courir, sauter et grimper aux arbres. L’animation est bonne même si j’ai vu quelque micro-saccades.

Apres avoir opportunément acquis une grande hache, on découvre les combats qui semblent assez similaires aux précédents opus: un bouton permet de locker l’adversaire et il est possible d’esquiver. La grande hache disposait aussi d’une une attaque tournoyante.  Plus loin une épée et un bouclier permettent de parer les attaques. A noter que désormais les armes subissent l’usure.

Les pommes ramassées sur les arbres permettent de regagner de la santé, mais il est possible de les cuire auprès d’un feu de camp pour récupérer plus de soin. Il sera par la suite possible d’associer divers ingrédients pour des potions. D’ailleurs il sera aussi possible de chasser ou de pêcher.

Il y a 3 jauges en bas à droite de l’écran : une jauge d’endurance (oui un peu à la Dark Souls) une jauge de température (Link sera amené à visiter des endroits moins tempérés) et une jauge de bruit (utile pour les séquences d’infiltration selon le démonstrateur).

Le reste de la démonstration m’a amené à activer des tours dans tout le royaume et un vieil homme m’a proposé de me donner son aile volante en échange du trésor que recelait un donjon. Hélas la présentation s’est arrêtée au moment de commencer mon premier donjon (un véritable coitus interruptus). Ces donjons sont appelé des sanctuaires, et il existe plus de 100 sanctuaires à explorer.

The Legend of Zelda: Breath of the Wild s’annonce comme l’évident system-seller du lancement de la console et j’ai hâte de pouvoir jouer à un jeu du niveau d’une console de salon dans mon train quotidien.

The Legend of Zelda: Breath of the Wild sera disponible le 3 mars 2017 en édition standard avec le disque de jeu, et en édition limitée qui contiendra outre le disque de jeu, une figurine Épée de légende de la Renaissance et un CD « sélection musicale ». Il sera aussi disponible sur WiiU.

 

 

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

1 commentaire

Laissez un commentaire