article de Papa indé PC PS4

Enter The Gungeon

Ecrit par papa

 

Main_Capsule_Image_616x353

Des tireurs tirent des balles sur des balles qui tirent des balles.

Dodge Roll Games, une équipe de 4 anciens développeurs d’EA Mythic, sort son premier jeu sur PS4 et PC, un twin stick shooter rogue-like, soutenu par l’éditeur rock’n roll Devolver digital.

twin-stick shooter is the new black

Sortant après Nuclear Throne mais avant NeuroVoider, Enter The Gungeon est un jeu aux multiples influences.

L’histoire est légèrement inspirée d’Hyperion , le roman culte de Dan Simmons: des héros/marginaux au lourd passé se retrouvent sur une planète éloignée pour trouver l’arme mythique qui pourra « tuer le passé ».

L’exploration se fait à la façon de The Binding of Isaac : chaque niveau est composé de petites pièces, chaque pièce devant être nettoyée de ses ennemis pour passer à la suivante.

20160406192149_1

Rogue-like ( ou rogue-lite) oblige, chaque niveau est unique du fait de sa création aléatoire. Les salles et mêmes les boss sont différents.

EtG - Screen 4

Le jeu permet une interaction avec le décor, ainsi avec la touche action on peut renverser les tables pour s’y abriter comme dans les meilleures scènes de gunfight cinématographiques. On peut aussi faire tomber le lustre sur ses adversaires.

Comme l’indique son titre, les armes ont leur importance, d’ailleurs il y en a 200 ! Des classiques mitrailleuses, lance-missiles ou lasers à des armes disons plus originales (arc-en-ciel, pistolet à eau..) mais non moins létales.

20160407211036_1

Les ennemis, le culte du Gundead, vouant un culte à l’arme mystique sont un mélange bigarré de munitions d’armes à feu anthropomorphisées et de grand n’importe quoi rigolo. La direction artistique en pixel art très colorée renforce le coté comique et attachant.

20160406193122_1

Jusque-là c’est très proche de The Binding Of Isaac, ce qui fait le petit plus de la formule c’est le côté « bullet hell« . En effet comme dans les shmup nippons de Cave, les ennemis envoient parfois un flux continu de projectiles remplissant presque tout l’écran. Heureusement la roulade à la Dark Souls (de l’aveu même des développeurs) permet d’éviter une vague de balles.

Le jeu offre un mode Coop à deux joueurs sympathique sur le même écran.

A la façon de Spelunky, au bout d’un moment il est possible de débloquer des raccourcis pour éviter de recommencer au niveau 1. Car comme Nuclear Throne(ou NeuroVoider ou Spelunky) toute mort est définitive.

20160406191516_1

Autre petite touche appréciable: la présence de téléporteurs dans les niveaux permettant de réduire les allers-retours inutile. D’ailleurs plusieurs raccourcis permettent de commencer une partie très rapidement.

J’ai apprécié le contrôle du personnage offrant une bonne réactivité, mais je regrette un peu le manque de punch de certaines armes pour un jeu en faisant si grand cas.

Si beaucoup de ses références semblent évidentes, Enter The Gungeon a l’intelligence de prendre les bonnes idées au meilleurs afin de fournir un contenu réellement attachant et un gameplay tres agréable.

 

test réalisé à partir d’une version fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire