article de Papa Nintendo Switch

Chocobo GP

Ecrit par papa

On n’est pas mieux qu’à dos de chocobo ♪ ♫ kupo !

Dans le cadre des célébrations du 35e anniversaire de la série Final Fantasy, Square Enix vient de sortir Chocobo GP, une préquelle à Chocobo Racing sorti il y a seulement 23 ans sur la Playstation originale.  Les Chocobos sont des sortes d’oiseaux géants, généralement jaunes, que chevauchent les personnages des jeux Final Fantasy. Ils sont apparus dans tous les épisodes depuis Final Fantasy. 

Chocobo Racing comme Chocobo GP est un jeu de course de karting, en somme un clone de … Power Drift  (vous aviez cru que j’allais dire Mario Kart n’est-ce pas ?). Le gameplay est toutefois très similaire à la fameuse série de courses du plombier. Les joueurs de Mario Kart ne seront pas dépaysés, en effet en appuyant sur R vous pourrez déraper dans les virages, et si vous maintenez suffisamment le dérapage la lueur de vos roues changera, des étincelles apparaîtront et vous donneront un boost de vitesse. De la même façon appuyer sur R sur un tremplin effectuera une cascade mais garantira un boost de vitesse à l’atterrissage (oui comme le jeu du super mec en rouge).

Bien sûr des bonus (œufs magiques) apparaîtront sur les courses vous octroyant divers pouvoirs. Mais l’univers de Final Fantasy oblige ici on parle de Magilithes, des objets imprégnés de magie. Il est possible d’en stocker jusqu’à trois à la fois.  On trouvera ainsi le classique booster permettant d’aller à vive allure pendant un temps limité, la boule de feu, la barrière magique (assez peu efficace) , l’obstacle aquatique , le séisme, la foudre … mention spéciale à la Magilithe d’inversion qui invoque deux portails de téléportation qui peuvent s’avérer des bonus ou malus selon le portail que l’on emprunte.  

Durant la course il sera recommandé d’essayer de ramasser les cristaux qui jalonnent le circuit. Leur intérêt est double: ils permettent d’augmenter votre jauge de capacité mais aussi d’obtenir des tickets. Chaque personnage dispose d’une capacité, une attaque spéciale qu’il peut invoquer quand la jauge est remplie. Celles-ci sont vraiment variées et intéressantes. Ainsi un personnage peut se rendre invisible et esquiver temporairement les attaques, un autre génère des anneaux qui font accélérer en les traversant,  un autre se met à courir en renversant tout sur son passage, … Là encore le choix est intéressant. 

Le mode histoire est … présent. Difficile d’accrocher à ces enchaînements de dialogues assez plats. Nos héros parcourent le monde afin de pouvoir créer un tournoi de course dont le prix est de voir son vœu le plus cher se réaliser. Si les fans de la saga seront heureux de retrouver leurs personnages préférés, ils seront peut-être plus mitigés par le traitement qui leur est réservé (Ifrit qui souhaite garder ses RTT, le titan qui travaille dans le BTP, …), cela vise clairement un public plus jeune. 

Le jeu offre aussi un mode GP, c’est-à-dire un tournoi en ligne assez sympa jusqu’à 64 joueurs qui demande de finir dans les 4 premiers de chaque course pour décrocher une place dans le tournoi suivant. A noter que le jeu permet aussi de jouer à deux en local 

Chocobo GP a une direction artistique colorée et kawaii. Le jeu est mignon et le gameplay est agréable cependant on regrettera que les circuits soient assez courts. 

Mais le plus gros souci de Chocobo GP c’est son économie. En effet le jeu a trois monnaies différentes: le mithril, les tickets et les gils. Et bien sur trois boutiques différentes. Pire, le bonus de mithril offert en début de jeu a une date de péremption. Sans parler de l’accueil directement par un bandeau publicitaire criard pour le season pass, c’est bien simple on a l’impression de retrouver les pires travers des jeux free to play. Le souci c’est que c’est un jeu premium. Tout ça pourrait se comprendre sur la version gratuite Chocobo GP Lite , mais pas dans la version premium payée à plein prix. Le jeu pousse sans cesse aux micro-transactions. Et le comble est que les personnages cools de la saga Final Fantasy doivent être achetés avec des gils, donc du vrai argent. 

Chocobo GP est un clone de la série du héros moustachu qui pourra satisfaire les fans érudits de la saga Final Fantasy et les plus jeunes. On apprécie les attaques spéciales et bonus variés à utiliser en jeu. Mais l’aspect exagérément free to play pourra en décourager certains, je vous encourage à essayer d’abord la version gratuite Chocobo GP Lite pour vous faire une idée. 

Test réalisé à partir d’une version Nintendo Switch fourni par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.