indé PC PS5 Xbox Series

Weird West

Ecrit par papa

Après avoir fondé l’un des meilleurs studios de jeu vidéo en France (Arkane Studios, responsables de pépites telles qu’ Arx Fatalis, Dark Messiah of Might and Magic, Prey, et surtout la série Dishonored) Raphaël Colantonio a décidé de former avec Julien Roby un ancien d’Arkane, WolfEye Studios, et Weird West est leur premier projet.

Annoncé lors des Game Awards 2019 par leur éditeur Devolver Digital, Weird West est sorti à la fin du mois de mars 2022. Weird West est un jeu de rôle rappelant les RPG occidentaux à l’ancienne avec sa vue du dessus (penser à Baldur’s Gates, Ultima, ou plus récemment Divinity Original Sin, …), mais au contraire d’un Divinity Original Sin, ici tout se fait en temps réel et non au tour par tour.

L’univers de Weird West est particulièrement original, il s’agit du far west, mais pas celui de nos westerns en noir et blanc, non c’est plutôt un far west alternatif où les cowboys sont souvent confrontés à des créatures surnaturelles.

Weird West est un jeu choral où vous incarnerez successivement une chasseuse de prime qui pensait avoir raccroché les revolvers, un homme maudit à la tête de cochon, un guerrier amérindien, un lycanthrope, une sorcière,…chacun d’eux portent une mystérieuse marque sur leur cou. Leurs destins s’entrelaceront jusqu’à converger au dernier chapitre.

Le jeu excelle dans son ambiance particulièrement sombre et glauque. Les aficionados de la série Dishonored y retrouveront ce mélange de fantastique entremêlé à un univers crédible et réaliste, un certain parfum de Jonah Hex pour les amateurs de comics. D’ailleurs comme Dishonored, Prey, Arx Fatalis, bref comme dans presque tous les jeux d’Arkane Studios, les développeurs de WolfEye Studios ont souhaité créer une immersive sim (simulation immersive), c’est-à-dire un jeu qui met particulièrement l’accent sur les choix du joueur. Ainsi il est possible de déclencher des chaînes d’événements, comme par exemple accidentellement renverser cette lampe à huile qui va incendier tout le bâtiment ou volontairement pousser un adversaire sur une caisse de dynamite. L’heure de la journée et la météo auront aussi un effet sur le gameplay, par exemple la nuit rend les cambriolage plus faciles tandis que la pluie aggrave les attaques électriques. Heureusement le jeu permet de sauvegarder à tout moment avec sa sauvegarde rapide. Selon leurs choix, les joueurs pourront devenir un héros ou un méchant de l’Ouest.

Comme dans les bons vieux RPG, votre personnage peut ramasser une foultitude d’objets qui vont des armes, aux munitions (hélas particulièrement rares dans le jeu), à de la nourriture, de l’argent ou juste n’importe quoi qui pourra se revendre. Attention toutefois aux conséquences en cas de vol (les objets dont le nom est indiqué en rouge).

Certains artefacts permettront la progression de votre personnage, ainsi les reliques de Nimh (fragments d’os d’une ancienne créature) permettent d’apprendre de nouvelles compétences de classe ou d’arme, tandis que les as d’or permettent de d’acquérir de nouveaux talents et surtout ceux-ci seront conservés d’un personnage à l’autre.

La carte de voyage vous permettra de vous déplacer aux différents points d’intérêts de l’univers de Weird West. D’abord à pied, puis par la suite vous pourrez vous déplacer à dos de cheval. En chemin, il se peut que vous fassiez des rencontres, les chevaux peuvent vous aider à éviter les embuscades. En atteignant un campement vous pourrez vous reposer mais aussi chasser pour vous nourrir.

il vous sera possible d’avoir des compagnons d’aventure (jusqu’à 2 compagnons), pas de panique s’ils meurent au combat, il sera toujours possible d’en recruter d’autres moyennant finance au saloon, ce ne sont pas les mercenaires qui manquent. Certains viendront même à vous si vous avez une bonne réputation. Rendre service à quelqu’un pourra parfois être récompensé, ainsi cet homme libéré viendra vous aider lors d’une attaque.

Les combats se font à la façon d’un twin stick shooter (un stick du pad contrôle les déplacements du personnage, tandis que l’autre contrôle l’orientation du tir) avec des éléments de bullet time (ralentissement du temps dans certaines actions) et de nombreux pouvoirs. Le combat n’est pas toujours la seule option, des parties totalement furtives et non létales sont tout à fait possibles.

Bien sûr comme tout jeu de rôle celui-ci regorge de quêtes annexes, il suffit le plus souvent de parler avec des gens ayant besoin que l’on accomplisse une tâche pour eux, l’occasion de gagner de l’argent pour obtenir un meilleur équipement.

On appréciera un support des développeurs avec déjà quelques patch et surtout avec des événements communautaire in-game comme une apocalypse zombie. Il est d’ailleurs prévu un pack de contenu, un autre événement (Caged Ones) et la possibilité de créer ses mods).

Pour les aspects négatifs, on sent que le jeu a été conçu pour PC, les objets et les textes sont parfois très petits si vous n’avez pas le nez collé à l’écran. Par ailleurs, les phases de shoot sont parfois imprécises au pad et vous tirerez souvent à côté d’une cible pourtant proche. On regrettera aussi la rareté des munitions obligeant souvent à looter les adversaires tombés en combat pour trouver une ou deux précieuses balles.

Pour un premier jeu du studio WolfEye, Weird West nous a fait une excellente impression avec cet RPG à l’univers sombre et original flirtant avec l’horreur. Weird West est disponible sur PC, PlayStation, Xbox et même sur le Xbox Game Pass.

Test réalisé à partir d’une version Xbox fournie par l’éditeur

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.