Nintendo Switch

Animal Crossing: New Horizons

Ecrit par papa

Cela fait deux heures que je suis caché derrière la porte sans bruit, je crois qu’il est parti. Qui ça ? Mais Tom Nook bien sûr ? Il est venu collecter ses précieuses clochettes chez mon voisin et pour cela il a d’abord défoncé sa porte d’entrée, lui a pété les rotules avant de lui faire cracher la caillasse. Comment en sommes-nous arrivés là ?

Dans Animal Crossing vous débarquez sur une île déserte avec 2 autres participants ayant optés pour la formule évasion île déserte de Tom Nook, ce raton laveur au sens des affaires incisif et ses deux neveux Méli et Mélo.

Vous allez tout d’abord décider de l’emplacement de votre habitation (une simple tente pour débuter) et guider l’installation des 2 autres participants.

Contrairement aux épisodes précédents, il n’est plus question d’arriver dans un village d’animaux déjà installés mais de de développer vous-même votre communauté. Le changement est que vous ne serez plus le petit nouveau mais plutôt un fondateur.

Animal Crossing: New Horizons est, comme ses prédécesseurs depuis l’épisode Nintendo 64 sorti en 2001, une simulation de vie à la cool où vous déciderez de faire ce que vous voulez.

Vous prendrez plaisir à développer votre petit coin de paradis. Et il sera possible de créer ou de personnaliser votre chez vous grâce à un système d’artisanat. Votre canne à pêche votre hache, votre pelle, … vous pourrez tout fabriquer au fur et à mesure que vous obtiendrez les plans de bricolage et des matériaux nécessaires. Vous pourrez ainsi aussi bien décorer votre intérieur que l’extérieur de votre habitation.
Pour les joueurs plus avancés il sera même possible de s’atteler à terraformer l’île.

Signe des temps, votre personnage aura droit à son propre NookPhone, “donné” par Tom Nook et disposant de certaines applications.

Bien sûr tout cela demandera des ressources et de la monnaie. Et Tom Nook n’hésitera pas à vous rappeler vos divers emprunts (pour frais d’installation, pour développement de votre première maison) qu’il faudra rembourser en monnaie sonnante et trébuchante la seule qui compte : les clochettes. Et celles-ci ne tombent pas des arbres (enfin si parfois si vous plantez des sacs dans des trous dorés mais je m’égare), mais vous pourrez en gagner en accomplissant diverses tâches (désherber, vendre des fruits, …). Et si la folie capitalistique vous prend, vous pourrez jouer sur le cours des navets, en effet la valeur de ces légumes n’est pas fixe.

Si les ressources viennent à manquer ou si vous voulez en trouver d’autres (fruits, poissons, insectes, …) vous pourrez utiliser un Nook Miles Ticket afin de visiter une île mystérieuse (générée aléatoirement).

Certains personnages spéciaux apparaitront de temps en temps pour vous donner des quêtes. Le jeu reposera sur des événements saisonniers, nous sommes d’ailleurs en plein dans la fête des œufs.

Vous pouvez aussi contribuer au musée de l’île (une constante dans la série), son conservateur est un hibou nommé Thibou qui pourra identifier les fossiles que vous lui confierez (et le pauvre déteste les insectes).

Il sera aussi possible d’inviter vos amis online à visiter votre île (jusqu’à 8 joueurs) et de discuter avec eux. De plus vous pouvez enfin jouer en coop sur une même console jusqu’à 4 joueurs. Dans ce cas un joueur dirige la partie, et les autres sont automatiquement téléportés s’ils s’éloignent trop, mais il est possible de se transférer le statut de chef de partie aisément en secouant le contrôleur.

A noter le système de sauvegardes et de comptes particulier : en effet si vous avez une switch familiale et un jeu, tous les autres joueurs de cette console seront affectées à la même île que le joueur principal. En cette période de confinement, je me retrouve donc confiné avec mes fils à la fois IRL et sur l’île d’Animal Crossing: New Horizons (la maman ayant préféré s’évader sur Animal Crossing: Pocket Camp sur mobile).

Une nouvelle mécanique de jeu fait son apparition dans cet épisode : les miles Nook; ceux-ci vous sont attribués en effectuant certaines tâches données par l’app Programme NookMiles de votre NookPhone. Vous pourrez les utiliser pour effectuer des achats exclusifs ou certaines applications. Cela change un peu le gameplay en donnant des objectifs dans un jeu qui normalement n’en a pas vraiment.

Cela permet à chacun de trouver son rythme dans Animal Crossing: New Horizons. Oscar et moi avons tendance à faire de courtes sessions de temps en temps quand Victor « tryhard » le jeu.

En fait on retrouve dans Animal Crossing: New Horizons des mécanismes de jeux de type “free 2 play”, avec ses actions répétitives (récolter des matériaux), ses différentes monnaies (clochettes, miles Nook) ou ses actions qui ne prendront effet qu’après un certains nombres de jours de temps réel (constructions de maison, musée, mairie…). Animal Crossing: New Horizons a le mérite de seulement conserver les avantages de ce type de jeu : possibilité de courtes sessions tout au long de l’année avec des événements saisonniers sans les inconvénients (pas d’achat avec de la vraie monnaie).

Mais surtout Animal Crossing: New Horizons, c’est un moment de fraîcheur et d’insouciance à un moment où nous en avons tous besoin, bref un achat de première nécessité.

Cadeau: un QR code pour pouvoir mettre le logo de Gamer de Père en Fils partout sur votre île !

Test réalisé à partir d’une version Nintendo Switch fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.