article de Seb Nintendo Switch PS4 XBOX One

Metro Redux

Ecrit par Atlanticblue

Comment résumer la sortie de Metro Redux sur Nintendo Switch si ce n’est que 2 jeux majeurs rejoignent le catalogue bien fourni de la console de Nintendo. Metro Redux est une compilation de 2 jeux Metro, Metro 2033 et Metro Last Light remasterisés pour l’occasion .Cette compilation était déjà sortie sur Xbox One et Ps4 en 2014 mais la réédition sur Switch de ce FPS est une bonne occasion de s’y replonger.

C’est super le métro !

Pour ceux et celles qui auraient échappés à ce qu’est la saga Metro, un bref rappel. On incarne dans Metro un personnage nommé Artyom. Il survit dans le métro de Moscou suite à un cataclysme. Celui-ci est maintenant habité par plusieurs factions aux intérêts divers. Des communistes, des néo-nazis et bien sur les “sombres” des créatures étranges capables de pénétrer les pensées humaines en un instant.

L’ambiance de Metro est pesante et sombre, il faut sans cesse faire attention à son masque à gaz. Changer les cartouches régulièrement, l’essuyer des traces d’eau et autres traces de sang . Le sound-design et la lumière y sont pour beaucoup dans cette atmosphère malaisante .La rareté des munitions et l’âpreté des combats y participe également. L’édition Redux propose d’ailleurs 2 “manières de jouer”:”Survie” peu de balles et plus de hud ou “Spartiate” plus de balles et plus “rentre dedans”. Ces 2 modes de jeu peuvent d’ailleurs être affinés par un niveau de difficulté allant de normal à “Ranger Difficile “. Personnellement c’est “normal Spartiate” parce que voilà j’ai peur c’est dit !

Le dernier Metro

Graphiquement comment ça se passe sur Switch ? Plutôt pas mal, le jeu est vraiment très agréable à l’œil malgré son âge en mode portable. Quel plaisir et bien sûr quelle frousse avec le casque sur les oreilles, personnellement je trouve que c’est ainsi que le jeu donne ce qu’il a de meilleur, une ambiance post-apo à couper le souffle. En mode docké le charme opère moins car les modèles 3D apparaissent plus crénelés, plus rigides non vraiment préférez le mode portable plus flatteur. Le portage est bon, le jeu est toujours fluide. À noter cependant qu’on se perd un peu dans les commandes en début de partie mais on finit non sans peine à s’y faire.

Point positif de cette édition Switch, tout est sur la cartouche, le beurre et l’argent du beurre, les 2 jeux et tous leurs DLC .

J’entends siffler le train

2 bons jeux, tout le temps, partout, une folle ambiance (à prendre au 1er degré) , un FPS d’une grande qualité. Il n’y a rien à ajouter, passez directement au-dessus du tourniquet et embarquez pour l’aventure (et la peur Ohhh je flippe tellement !)

Test réalisé à partir d’une version Nintendo Switch fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

Atlanticblue

Passionné de jeux vidéo et auteur. J’ai fait mes débuts sur Megadrive et depuis j’ai pas décroché !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.