article de Papa indé Linux Mac PC

Boo! Greedy Kid

Ecrit par papa

Thomas et Florian, les messins de Flying Oak Games, reviennent faire de grosses bêtises.


Boo! Greedy Kid est un projet issu de Game Jam (la Global Game Jam de 2013 à Nancy plus exactement) et qu’ils ont finalisé récemment entre deux portages de leur précédent jeu NeuroVoider pour décompresser.

Il s’agit d’un jeu d’arcade dans lequel vous incarnez un chenapan sans le sous prêt à tout pour obtenir son soda, oui à tout. Il est d’ailleurs résolu à hurler dans le dos de personnes âgées d’une maison de retraite pour leur donner une attaque et soutirer leur argent (ne faites pas ça chez vous les kids).

En pratique chaque niveau est représenté par un ou plusieurs étages en coupe latérale. Pour que la porte de l’ascenseur s’ouvre et vous laisse atteindre le niveau suivant il vous faudra dépouiller (et faire passer de vie à trépas) toutes les personnes âgées du niveau (nul doute que cela trahisse la position radicale des auteurs sur l’épineuse question des retraites). A cet effet, vous devrez vous faufiler derrière vos victimes et appuyer sur le bouton de cri (ou de façon plus amusante réellement crier dans votre micro).

Mais si la plupart partiront vers un monde plus paisible au bout d’un cri, certaines victimes ne se laisseront pas faire et se mettront à courir partout et il vous faudra effectuer deux fois la manipulation. Si vous êtes percuté par un vieux vociférant vous perdrez l’un de vos trois précieux cœurs.

Ajoutez à cela des gardes de sécurité de plus en plus en plus agressifs (jusqu’à un certain cyborg respectueux de la loi à la gâchette facile) et des membres du corps médical faisant tout pour réanimer les semi trépassés, votre quête de boisson hyper calorifique sera agitée.

Heureusement vous disposez d’une roulade (il y aurait une thèse à écrire sur la roulade dans le Jeu Vidéo) et de la capacité de vous dissimuler derrière certains meubles. Surtout cette crapule en culotte courte peut attirer victimes, personnel médical et gardes en les narguant d’une façon que la décence légenda de cette publication m’empêche de décrire (donc en montrant honteusement ses fesses).

À la fin de chacun des 100 niveaux un score de une, deux ou trois étoiles vous sera attribué en fonction de l’argent récolté et de votre temps. Si récupérer une étoile sera une promenade de santé jusqu’à la moitié du jeu, il en sera tout autre si vous voulez obtenir les précieuses trois étoiles par niveau.

Au niveau de la réalisation il s’agit d’un jeu en pixel art (pixel perfect) aux animations très amusantes. Tout est extrêmement fluide et une grande partie de l’attrait du jeu vient de la parfaite réactivité de votre personnage.

Comme tout bon jeu d’arcade il se part d’une musique entraînante (quoique répétitive) qui vous reste en tête longtemps après votre partie.

Le jeu m’évoque des souvenirs d’une époque lointaine et civilisée où des animations avec peu de frames nous faisaient sourire. Il y a un peu de Bitmap Brothers dedans, et la vue en coupe des étages me rappelle aussi Elevator Action.

Boo! Greedy Kid dispose en outre d’un éditeur de niveau et supporte le Steam Workshop. Ainsi vous pourrez créer et partager vos propres niveaux.

Boo! Greedy Kid sera disponible sur Steam (Windows/MacOS/Linux) le 22 février 2018 pour le prix d’un café.

Test réalisé à partir d’une version PC fournie par le développeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.