article de Papa esport Geek Life Stunfest

This is Stunfest !

Avec Victor nous avons traversé la France pour assister à la 11ème édition du désormais célèbre Stunfest, le « festival-du-jeu-de-baston-mais-pas-que »
IMG_7177

En un peu plus de 4h de TGV nous arrivions à Rennes. Le temps de poser nos valises à l’hôtel et nous foncions vers l’entrée du festival organisé par l’association 3 Hit Combo pour tomber sur une queue impressionnante (heureusement nos tickets achetés en avance nous ont permis de l’éviter).

 

 

Un accueil chaleureux

accueil chaleureux

IMG_7167

borne retro en accès libre

la queue à 15h

la queue à 15h

L’événement se déroulait dans la salle de spectacle le Liberté. Les superplay ou autres finales de versus fighting se déroulaient dans une vaste salle de concert avec des transats pour plus de confort.
DSC_0433IMG_7105
Derrière la scène se trouvait la zone tournoi, où avaient lieu les principales compétitions sur Ultra Street Fighter IV Blazblue, Mortal Kombat X et autres The King or Fighters XIII.
DSC_0341 DSC_0342 DSC_0340
A l’étage une salle était dédiée à des présentations de speedrun, ces démonstrations de joueurs capables de finir des jeux longs et difficiles en quelques minutes à peine grâce à leur talent et l’exploitation de passages cachés ou bugs. De cette façon nous avons vu un joueur finir un Sonic en 18 minutes.
DSC_0420
 Un section était même réservée aux bornes d’arcades de shmup en accès libre.
DSC_0421
L’étage du dessous était destiné aux stands des nombreuses associations/sociétés participantes à l’événement parmi lesquelles:
Pix’n love la maison d’édition spécialisée dans les ouvrages sur le jeu vidéo.
Pink Ward qui s’efforce de faire évoluer les mentalités et de promouvoir la mixité dans le jeu vidéo
IMG_7017
– TCT: asso de passionnés de jeux vidéo Nintendo, qui organisait un tournoi Super Smash Bros Melee.
– MyCommodore64 : une asso regroupant tout sur la machine mythique de Commodore
IMG_6995IMG_6996
Monster Hunter Rennes: en partenariat avec Capcom organisait des tournois sur Monster Hunter 4 sur 3DS
DCIM101PHOTODSC_0441
– Retro Gaming Connexion: L’association consacrée au rétro gaming
DCIM101PHOTODCIM101PHOTO
– Bloodheat.fr: la communauté francophone du jeu Melty Blood
IMG_7075
– l’association retrotaku proposait des bornes d’arcade
– l’association Simm’s Club: organisait une LAN Mario Kart Double Dash
– l’Association Fédération Française de Super Mario Kart: elle organisait des tournois sur super Mario Kart (super Nintendo)
IMG_7009IMG_7013
– l’association Panel de Pon: qui nous ont communiqué leur enthousiasme sur le jeu Pokémon Puzzle League
– Il était même possible de modifier sa vielle console Super Nintendo gratuitement via l’asso http://ffviman.fr/
– Association Double K.O.
Association Nantes No Otaku proposait des competitions sur Pokemon 3DS

– Association Windjammers France + NEOGEO FANS organisait une compétition sur Windjammers

IMG_7074
Des conférences étaient aussi organisées mais hélas malgré la qualité des intervenants nous n’avons pas eu le temps d’y assister.
Un étage était quasi réservé aux jeux indépendants. Ceux-ci n’étaient pas forcément en lien avec le jeu de baston ou la communauté e-sport. Et la qualité était vraiment au rendez-vous, ça sera l’occasion d’un article ultérieur.
Bretagne oblige, le stand restauration se concentrait sur la crêpe et la galette. La fameuse galette-saucisse étant devenue emblématique du Stunfest.
IMG_7166
Le soir, des concerts de musique electro/chiptune faisaient le plein de décibels, avec des artistes connus de la scène chiptune/synthwave comme Chipzel ou Carpenter Brut.

Par rapport à un salon plus commercial, il est notable de constater que les stands sont ouverts jusqu’à 1h du matin samedi soir, les concerts se terminant vers 3h du matin.
En plus des stars du e-sport du jeu de baston comme Daigo, beaucoup de personnalités du monde du jeu vidéo français étaient au rendez vous : le Nesblog, la team SuperPlayLive, Ken Bogard, Kayane, Genius, 2080, …
Victor était ravi d’avoir rencontré un de ses YouTubeur favori : Bob Lennon.
2080

2080

Le festival est particulièrement bien organisé, notamment grace aux nombreux bénévoles disponibles et souriants.
Il règne une vrai ambiance de passionnés. Des bornes et des consoles retro étaient disponibles un peu partout. De nombreux visiteurs avaient apporté leur propre stick customisé pour les compétitions.et tout le monde avait revêtu ses plus beaux apparats de geek ( t-shirt de jeux vidéos ou mash up de geek culture, voir cosplay).
Bref un festival devenu désormais incontournable pour tout amateur de jeu vidéo, fan de e-sport ou non.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire