article de Seb PS4

MediEvil

Ecrit par Atlanticblue

Un remake du classique de la PlayStation.

Il revient d’entre les morts ! 

Un chouette jeu édité originellement en 1998 sur l’incroyable PlayStation 1ère du nom, je veux bien sûr parler de MediEvil.   

Mon 1er contact avec MediEvil c’est d’ailleurs CE CD de démos fourni avec la console *ah que de souvenirs*  Le studio Other Ocean Interactive nous offre la chance depuis le 25 octobre 2019 (soit quelques jours avant Halloween 😀 ) la joie de poser les mains sur le remake édité uniquement sur PS4 .

avant
après

Born to be alive

MediEvil nous met dans la peau ou plutôt dans les os de Sir Daniel Fortesque tombé le 1er au combat il y a fort longtemps contre l’armée du vil Zarok. Celui-ci avait pu être en son temps repoussé mais le voilà maintenant de retour donnant une chance à notre chevalier mort-vivant de retrouver son honneur.

C’est ainsi que commence MediEvil, sur un œil en moins blessure du passé et une épée rouillée.

L’étrange Noël de Sir Daniel 

On est sur un jeu action aventure, on tape sur tout ce qui bouge et en l’occurrence moults mort-vivants, ennemis sans tête et autres citrouilles .Le bestiaire est varié et colle parfaitement à l’ambiance à la fois sombre et grotesque. Les ennemis tout comme notre héro ont souvent des mouvements prêtant facilement à sourire. L’univers rappelle le monde mystérieux et décalé de l’étrange Noël de Mr Jack de Tim Burton ou encore le « manoir hanté » de DisneyLand Paris. Les niveaux présentent de nombreux reliefs et un certains nombres de secrets à découvrir ce qui fait qu’ils se dégustent avec un plaisir non dissimulé. Sir Daniel pourra donner la mort (définitive) avec de nombreuses armes, couteaux de lancer, son bras, un arc etc. et il sera possible de devenir encore plus fort dans le « hall des héros » un lieu où de glorieux combattants remettrons leurs armes à notre héro en l’échange d’un calice propre à chaque niveau et remplissable en tuant certains ennemis. De quoi varier les plaisirs. 

On voit qu’il y a eu un vrai travail sur les graphismes et même si on sent ici et là les traces du passé le jeu n’a pas à rougir avec les productions actuelles: c’est beau, lisse en bref c’est propre. La musique n’est pas en reste et est ici comme à l’époque d’excellente facture, faisant directement penser aux compositions de Danny Elfman (c’est dire la qualité).

MediEvil_20191026202346

Impossible également de passer à côté de l’humour noir et fin de ce jeu, les nombreuses gargouilles qui ponctuent l’aventure et qui n’hésitent pas à nous charrier. Une écriture parfaite de leurs dialogues et le doublage très qualitatif y est également pour beaucoup.

La camérahhhhhhhhhhhhhhhh làaaaaa

Le remake est fidèle au jeu original, peut-être même un peu trop parfois. La caméra rend parfois le jeu pénible et il arrive de se faire éliminer par un ennemi dans un angle mort de celle-ci. Il faut régulièrement jouer du stick pour la remettre en place, on s’y fait mais ce point aurait pu être amélioré. Certains sauts également ne sont pas en reste et il arrive de mourir sur certains bonds approximatifs, pareil rien qui ne vient remettre en question le reste du jeu mais c’est un élément qui aurait pu être revu.

Dead or Alive

Le jeu rappelle plein de souvenirs de l’enfance, on l’avait un peu oublié comme le goût des biscuits REM mais ce remake vient nous attirer dans la nostalgie et le plaisir simple. C’est un bon moment alors ça serait dommage de se priver 😉

Test réalisé à partir d’une version PS4 fournie par l’éditeur.

.

A propos de l'auteur

Atlanticblue

Passionné de jeux vidéo et auteur. J’ai fait mes débuts sur Megadrive et depuis j’ai pas décroché !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.