article de Flo indé Nintendo Switch PC PS4 XBOX One

Children of Morta

Ecrit par Flo

Children of Morta est un hack and slash du studio américain Dead Mage Inc.

Roguelite au pixel art chatoyant doublé d’une narration saupoudrée de cliffhanger ayant fait ses preuves, on vous encourage à découvrir ce merveilleux titre indé.

Je ne sais pas pour vous mais j’ai toujours apprécié les réunions de famille. Nous sommes là tous ensemble pour partager un bon repas et se soutenir que l’occasion soit bonne ou non. C’est à peu de chose près le pitch de Children of Morta…

Une entité maléfique ayant corrompu les trois divinités de votre quartier, c’est bien évidemment à votre famille -les Bergson, gardiens de générations en générations- que revient la lourde tâche de réparer tout ça.

C’est donc sur la période de la balade bucolique digestive, entre le fromage et le dessert, que mamie Margaret vous enverra en mission commando depuis la batcave insoupçonnée de votre bercail… Quelle cachottière cette mamie !

Afin de ramener les esprits divins en sécurité vous pourrez au choix incarner les différents membres de votre dynastie.

Archer, voleur, paladin… du père à la petite dernière chacun apporte son style de jeu, ses avantages mais aussi ses inconvénients.

La prise en main est instinctive et on se met rapidement à jongler entre esquives, attaques et les différentes capacités à notre disposition et ce, même au clavier souris.

Hacks and slash oblige, après avoir copieusement remercié une certaine quantité de monstres durant vous pourrez débloquer et améliorer les compétences de votre personnage.

Mais je vous vois déjà pris de remords à l’idée d’envoyer une petite fille de 6 ans au-devant de hordes de démons…. Toutefois sachez que chez les Bergson on favorise la diversité ; jouer plusieurs membres différents vous permettra de débloquer des passifs pour l’ensemble de la petite tribu.

Et pour ceux qui rechignent toujours à faire travailler les enfants, un système de fatigue imposera moult malus sur votre personnage favori, vous incitant ainsi à changer.

Mais ne vous inquiétez pas c’est normal. Chez les Bergson on tatanne de manière égalitaire depuis le plus jeune âge et, fort heureusement, vous pourrez trouver un set d’objets qui simplifiera vos traversés des différents niveaux dont les maps et équipements sont générés aléatoirement à chaque essai.

Et si la difficulté est bien au rendez-vous, vous aurez également la possibilité de vous rendre la vie plus facile sur le long terme à chaque retour au hub à la maison en dépensant vos richesses durement acquises pour améliorer les différentes statistiques de l’ensemble du clan.

C’est également à chaque retour au logis que vous débloquerez un fragment de l’histoire de votre famille, ou d’un personnage annexe.

Ce qui est intéressant à souligner c’est que les pièces du puzzle s’assemblent de manière organique au gré des expéditions, que celles-ci soient fructueuses ou non, et l’on se trouve très rapidement à vivre l’aventure au côté des Bergson sans forcément l’anticiper.

Avec une trame qui reprend les codes classiques de l’aventure et un narrateur à la troisième personne à la voix profonde, Children of Morta ne va pas sans rappeler le charmant Bastion de Supergiant Games (un autre jeu indé que je ne saurais que trop vous conseiller).

Ajoutez un univers graphique pixel art à qui on pardonnera rapidement les quelques instants confus par son côté dynamique, lumineux et sa merveilleuse gestion des couleurs.

Assaisonnez le tout avec une bande son digne des plus grandes épopées et vous obtenez un fameux mélange qui vient cocher toutes les cases.

Sans faute, c’est gourmand et croquant.

Children of Morta est d’ores et déjà disponible sur PC et Mac. Sa sortie est prévue sur Xbox One, PlayStation 4 et Switch pour le 15 octobre 2019.

Test réalisé à partir d’une version PC fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

Flo

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.