article de Papa indé Nintendo Switch PC PS4 XBOX One

AWAY: Journey to the Unexpected

Ecrit par papa

Aurélien Regard qui avait développé en solo l’excellent The Next Penelope (un micro-machine-like dans une transposition futuriste de l’odyssée) nous revient avec un titre feelgood.

Co-développé avec Jean-Matthieu Gennisson, AWAY: Journey to the Unexpected est un jeu d’aventure et d’action à la première personne. Dans AWAY vous incarnez un jeune garçon qui va essayer de retrouver ses parents disparus après avoir découvert un curieux passage vers des mondes étranges dans le sous-sol de sa maison.

Notre héros n’est équipé que d’un simple bâton, mais heureusement il sera capable de se faire des amis tous plus improbables les uns que les autres : un arbre qui parle voulant se défouler, une chauve-souris, un vieux mage devant se faire expulser de sa maison, …

Il sera alors possible de jouer les personnages ainsi recrutés, cela veut dire voir le monde à travers leurs yeux et surtout bénéficier de leurs pouvoirs. Car chacun dispose de capacités particulières, la chauve-souris pourra lancer des cœurs bienvenus pour se refaire une santé en plein combat, le vieux mage projettera des boules de feu, le labiworker utilisera sa clé pour plus de dégâts, …. On notera qu’en incarnant chaque nouveau personnage la vue sera différente (en sépia pour l’arbre psychopathe, avec des lunettes brisée pour le vieillard, ..). Attention il faudra bien choisir ses dialogues pour pouvoir recruter des compagnons.

Le jeu arbore une direction artistique façon “anime japonais” Les personnages seront en 2D dans ce monde 3D ce qui donnera une touche doucement rétro. Le côté animé japonais se retrouve aussi dans l’opening fait façon studio d’animation mais aussi dans la musique effectivement composée par un musicien japonais, Kazuhiko Naruse.

Tout l’univers arbore un ton très léger, même les ennemis sont plutôt rigolos à la façon des classiques du RPG japonais comme Dragon Quest. La comm du jeu utilise le terme feel-good FPS et indéniablement cela correspond bien à l’esprit. Il est question de se faire des amis et de partir à l’aventure (comme dans les dessins animés de notre enfance).  

AWAY: Journey to the Unexpected dispose comme il est de bon ton désormais dans le monde du jeu indépendant d’éléments de Rogue-Lite. L’expérience gagnée permettra de débloquer certaines capacités et de nouveaux chemins s’ouvriront au fur et à mesure grâce aux étoiles gagnées en débloquant un nouveau compagnon. Si les niveaux principaux sont créés à la main, les mini-donjons sont eux générés aléatoirement.

Le jeu utilise la technique dite du billboard dans un environnement 3D, c’est à dire un objet plat texturé qui fait face à la caméra. Sa direction change en permanence en fonction du déplacement de l’objet et de la caméra. C’était la technique utilisée pour représenter les personnages dans les vieux FPS (penser Wolfenstein), amusant de la voir adaptée à un jeu moderne, cela donne un intéressant contraste. Les personnages sont constamment en mouvement pour éviter un aspect trop plat, tout cela contribue au caractère comique du jeu.

Au fil de votre partie dans AWAY: Journey to the Unexpected vous découvrirez les méfaits d’une société et même des mystères venus d’ailleurs. Le tout sera résumé au fur et à mesure dans votre fidèle carnet.

En pratique il vous faudra explorer des mini donjons, grottes et autres caves pour activer l’un des 3 mécanismes permettant de débloquer le chemin vers la tanière du boss des lieux et ensuite atteindre l’environnement suivant (heureusement des raccourcis se débloqueront au fur et à mesure de votre progression).

Attention à ne pas se méprendre, il s’agit beaucoup plus d’un FPS que d’un jeu d’aventure. Si les décors sont variés et que vos compagnons apportent un peu de changement dans le gameplay,on pourra reprocher à AWAY: Journey to the Unexpected une certaine répétitivité propre à l’aspect rogue-lite. Le point le plus gênant sera l’appréciation des distances pour donner des coups avec votre bâton du à l’aspect 2D des adversaires.

AWAY: Journey to the Unexpected s’appréciera au travers de courtes sessions pour son coté coloré, son humour et sa bonne dose de bonne humeur. Le jeu est déjà disponible sur Playstation 4, Nintendo Switch, Xbox One et très bientôt sur PC (le 13 février 2019).

Test réalisé à partir d’une version Nintendo Switch fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.