article de Papa Nintendo Switch PC PS4 rétro XBOX One

Sonic Mania

Ecrit par papa

Sonic Mania nous replonge dans les années 90, bon sang où ai-je donc rangé mon walkman autoreverse ?

“Friends to pixels and polys alike.”

Sonic Mania est un projet créé par le californien Headcannon (Simon Thomley ou « Stealth ») et l’australien Christian Whitehead (ou « The Taxman »)  des spécialistes de remakes et en particulier de Sonic the Hedgehog et qui ont créé de nombreux remakes des jeux originaux de Sonic the Hedgehog de l’ère classique sur Mega Drive. Ils ont été assistés par Pagodawest Games, une petite équipe de développeurs indé de Portland. Le tout en collaboration avec SEGA of America.

Sonic Mania a pour but de recréer l’esprit des jeux Sonic sur Megadrive en y apportant une (très légère) touche de modernité. Il s’agit toujours d’un jeu de plateforme en 2D à scrolling horizontal très rapide.

Le jeu permet de jouer avec trois personnages: Sonic, le hérisson super rapide (et un poil arrogant il faut bien l’avouer), son meilleur ami Tails, le renard à deux queues (qui s’en sert comme d’un hélicoptère) et Knuckles, un échidné rouge doté de dreadlocks (un échidné ?  Voyons voir à quoi cela ressemble sur YouTube,  … OH mon dieu ! )

Chaque personnage dispose de mouvements propres: Knuckles peut planer et grimper les murs, Tails peut voler et nager, quant à Sonic on retrouve les classiques Spin Jump (Sonic saute sous sous forme de boule), Spin Attack (attaque en boule) et Spin Dash (démarrage sous forme de boule) , mais aussi une nouvelle attaque le Drop Dash qui permet de de déclencher une Spin Attack à l’atterrissage d’un saut.

« I’m Sonic the Hedgehog! I have no master, except the wind that blows free! »

Sonic Mania se déroule sur 12 zones, chacune divisée en 2 actes. Il faut affronter un boss à la fin de chaque acte (premier acte face à un mini boss, le deuxième acte contre le docteur Robotnik)

Sonic Mania nous fait parcourir des niveaux familiers, en effet vous commencez par la classique Green Hill Zone, mais ceux-ci ont été ré-imaginés et tournent de façon parfaitement fluide à 60 images par secondes. Il y aura bien sur de nouveaux niveaux. Mais tout donne l’impression d’avoir été créé dans les années 90. Les mécaniques de jeu sont un mix des épisodes précédents, on retrouvera par exemples les boucliers élémentaires issus de Sonic 3 (permettant de se protéger de certains éléments comme l’électricité).

Ce qu’on apprécie c’est que de nouvelles mécaniques se dévoilent subtilement petit à petit (comme ces fluides bleu et vert dans la Chemical Zone qu’il faut activer pour faire des rebonds plus impressionnants). On adore aussi ce level design encore plus fou avec des niveaux plus intriqués et encore plus de chemins différents.

On trouvera aussi des Bonus stage et des Special stage à la façon de Sonic CD (sorti en 1993): les Special stages seront en simili-3D (de l‘époque) et vous ferons essayer d’attraper un ovni en vue à la 3ème personne, les Bonus stages se dérouleront sur une sphère et il faudra ramasser les billes bleues et éviter les rouges.

Sonic Mania est fidèle aux animations des personnages (par exemple Sonic qui tape des pieds si vous ne faites rien) mais apportera quelques animations nouvelles (qui conservent tout de même le style rétro) et le jeu est Pixel Perfect (c’est-à-dire que chaque pixel est le plus net possible. Tout est fait pour éviter les contours flous et autres  décalages de couleurs provoqués par l’aliasing et autres algorithmes de compression. Tout est propre, pointu et intentionnel.) Parmi les artistes ayant travaillé sur le jeu on retrouve aussi Paul Veer qui a travaillé sur les jeux Vlambeer (Nuclear Throne, LUFTRAUSERS, GunGodz, Super Crate Box). Contrairement à Sonic 4, Sonic Mania, conserve la physique particulière des épisodes 16-bit.

Il est même possible de jouer en coop. Pour les plus compétitifs d’entre vous, un leaderboard (mode compétition) permet de comparer ses meilleurs temps sur chaque niveau.

Les Sonic n’étaient pas réputés à l’époque pour leur difficulté, mais il faudra avouer que les jeunes joueurs auront peut-être à s’adapter à celle-ci datant d’une autre époque (sans que cela soit particulièrement insurmontable, le jeu a tout de même un système de sauvegardes et de checkpoints), mais il peut être un peu frustrant de recommencer tout le niveau après une prestation médiocre face à un boss.

Dreams Come True

Clairement Sonic Mania est une lueur d’espoir pour tous ces projets de remake de fans : Sega ayant choisi de les aider à finaliser leur produit et relance du même coup une licence ayant périclité au lieu de leur envoyer des « cease and desist » via leurs avocats.

Sonic Mania transpire la passion et le travail bien fait. C’est une excellente surprise disponible en téléchargement sur Playstation 4, Xbox One et Nintendo Switch. La version PC sera disponible le 29 août.

 

 

Test réalisé à partir d’une version PS4 fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

ajouter un commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.