article de Papa PS4 PS5 XBOX One Xbox Series

Lost Judgment

Ecrit par papa

Tak, notre avocat justicier reprend du service dans Lost Judgment, la suite de Judgment.

Toujours réalisé par le Ryu ga Gotoku Studio de Sega, ce spin off de la série Yakuza (ou Ryū ga Gotoku en japonais) est la première sortie mondiale du studio, fini la jalousie envers nos amis japonais: tout le monde a eu droit à Lost Judgment en même temps.

Comme dans le précédent épisode, le personnage principal Takayuki Yagami (qui doit ses traits et sa voix à l’acteur Takuya Kimura) est un ancien avocat qui s’est associé avec son ami Kaito, un ancien Yakuza pour fonder une agence de détective au cœur de Kamurochô, (la copie du fameux quartier chaud de Tokyo, Kabukichō). Il s’agit toujours d’un jeu d’un RPG action dans un petit open-world extrêmement réaliste.

Le jeu commence par une affaire classique pour Kamurochô, la filature du petit ami d’une cliente. Précisons tout de suite que les remarques des joueurs du précédent volet ont été entendues et les séquences de filatures sont nettement moins fréquentes que dans Jugement et un peu plus intéressantes (il vous faudra par exemple prendre des photos en se conformant à certains paramètres à des moments clés). Cette première mission servira de tutoriel aux nouveaux venus et de rappel pour les anciens. L’occasion de reprendre ses marques en matière de parkour, d’infiltration et de combat.

Les combats façon beat ’em all de Lost Judgment seront familiers à tout joueur de la série Yakuza (qui vient juste de s’orienter vers les combats au tour par tour avec son dernier volet). Yagami est un expert en arts martiaux et cela se voit dans ses mouvements fluides et ses attaques badass. Il affrontera souvent plusieurs adversaires en même temps dans des combats particulièrement énergiques où vous pourrez vous servir des objets du décor pour fracasser du voyou (qui n’a jamais eu envie de prendre un vélo et de sauter avec sur un adversaire me lance la première pierre). Comme dans le précédent épisode, vous pourrez changer de style de combat à tout moment pour vous adapter à votre adversaire. En plus des styles de la grue et du tigre, Lost Judgment apporte le style du serpent permettant de retourner la force de votre ennemi contre lui. Les combats réussis vous octroieront des points permettant de débloquer de nouvelles techniques et aptitudes comme dans tout bon RPG.

Nos deux compères seront appelés à aider deux anciens amis ayant fondé leur propre agence de détective à Isezaki Ijincho, le quartier imaginaire inspiré du district réel d’Isezakichō à Yokohama, la ville portuaire proche de Tokyo. Oui exactement le même quartier où prend place l’intrigue du précédent jeu du studio, Yakuza: Like a Dragon (Lost Judgment prend place plusieurs mois après cet épisode), comme quoi rien ne se perd. Et c’est tant mieux de pouvoir exploiter à nouveau cet environnement si minutieusement recréé. Le jeu oscillera principalement entre les deux quartiers de Kamurochô et Isezaki Ijincho et je dois dire que c’est un plaisir de retrouver des endroits que j’ai pu visiter en vrai , le réalisme et le sens du détail est assez fou.

Afin de mener à bien vos enquêtes vous aurez droit à de nouveaux accessoires. Ainsi en plus du drone du précédent épisode, on trouvera le radar de buzz concocté par Tsukomo, l’ami geek, permettant de découvrir des incidents à partir des réseaux sociaux. Les conversations des passants vous donneront de nouveaux mots clés pour vos recherches. Tsukomo vous fournira même un détecteur de signaux et un amplificateur de son afin de mieux traquer les criminels. Un chien détective aidera aussi Yagami à mener l’enquête (et à combattre) et oui : c’est qui le bon chien-chien ? c’est lui !

Je me suis laissé happer avec plaisir dans l’intrigue entraînant nos détectives au grand cœur à partir de deux affaires apparemment sans liens de harcèlement scolaire et d’une agression surmédiatisée à enquêter sur plusieurs meurtres, affronter un nouveau gang mystérieux, se frotter à la sécurité intérieure et rien de moins que les plus hautes sphères du gouvernement japonais.

Comme toujours un grand soin a été apporté à la narration et aux scènes cinématiques (que l’on peut mettre en pause, loué soit Cthulhu) et le jeu des acteurs est souvent très correct. Ken Mitsuishi, un autre acteur très connu au japon jouera le rôle d’un des protagonistes.
L’histoire aura deux thèmes principaux, tout d’abord les conséquences parfois dramatiques du harcèlement scolaire, sujet amené avec beaucoup de sérieux et de tac. L’autre sujet principal sera la justice et système judiciaire où les personnes mises en cause sont condamnées dans plus de 99 % des cas au japon, ce qui sera justement utilisé à son avantage par l’un des personnages. Il faut compter une vingtaine d’heure pour venir à bout de l’histoire principale.

Comme toujours dans les jeux Ryū ga Gotoku le ton oscille entre le drame et la farce, en particulier dans les missions annexes (oui il faudra encore arrêter un voleur de culottes).

Et puis Lost Judgment c’est aussi le plaisir de simplement se balader dans des villes japonaises extrêmement détaillées, avoir l’eau à la bouche en voyant les plats ultra-réalistes des nombreux restaurants et surtout faire de nombreuses activités. On retrouvera les bornes d’arcades des salles Sega, la salle d’entraînement au baseball, le golf, les fléchettes, le mah-jong, les courses de drone, le skateboard. Mais il y a aussi des mini jeux de danse, un club de robotique vous permettant d’affronter des robots, une salle de boxe, …
Des intrigues annexes apporteront un mini-jeu de séduction dans des bars à hôtesses ou des combats à moto. Votre bureau aura droit désormais à une Sega master system vous permettant de jouer aux classiques de la console. Bref, impossible de s’ennuyer.

Testé sur une console nouvelle génération (Xbox Series X) le jeu offre une expérience extrêmement agréable pour le joueur : pas de temps de chargement, quick resume, menus très rapides, sauvegardes quasiment à tout moment. Les amateurs et gros weebs pourront choisir les voix japonaises avec des sous-titres français.

Lost Judgment raffine encore un peu plus l’excellente formule du studio Ryu ga Gotoku d et apporte une intrigue qui vous tiendra en haleine. Il est disponible sur Playstation 4 / 5 et Xbox One / Series

Test réalisé à partir d’une version Xbox Series X fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.