article de Papa PS5 Xbox Series

Devil May Cry 5 Special Edition

Ecrit par papa

Sorti en Mars 2019, Devil May Cry 5 nous avait laissé une très bonne impression. Capcom, jamais en reste pour les rééditions et autres remakes, nous le ressort dans une édition spéciale sur les consoles next gen. 

Devil May Cry c’est tout d’abord la baston avec classe, le démontage de démons avec style. Je veux dire dans quel autre jeu, un personnage acquiert une arme en forme de chapeau de cowboy et se lance dans une danse très inspirée d’un certain roi de la pop? 

Pas de changement dans l’histoire principale ici et je vous encourage à jeter un œil à notre précédent article à ce sujet.

Non, le réel changement dans cette édition concerne l’ajout d’un nouveau personnage. Il s’agit de Vergil, le frère jumeau du héros de la série Dante avec qui il a eu certains contentieux réglés principalement avec des lames et des armes à feu dans Devil May Cry, Devil May Cry 3: Dante’s Awakening et Devil May Cry 5. Oui la famille ça peut être difficile. Vergil manie le katana comme personne et dispose d’un impressionnant set de mouvements et d’attaques. L’une de ces attaques principales étant la possibilité d’invoquer un doppelgänger qui se battra à ses côtés

Autre ajout, le raytracing, la technologie magique des cartes graphiques de nouvelle génération enfin disponible dans nos consoles de salon. Le raytracing technique revenue à la mode récemment grâce à l’évolution technique de nos puces graphiques permet des effets de reflets et de transparence et généralement une meilleure illumination. En pratique on verra les flaques d’eau et des reflets dans les fenêtres mais seulement si on prend le temps de s’arrêter pour les regarder, l’action étant si frénétique. 

Le jeu ajoute aussi Mode Chevalier Sombre Légendaire qui permet de s’affronter contre des hordes d’ennemis. Et parce que c’est Capcom on trouve un mode turbo comme à la grande époque des Super Street Fighter II Turbo, cela permet d’augmenter la vitesse de 20%. Il y a aussi un Mode Fréquence d’images par seconde élevée (qui désactive le ray tracing) pour ceux qui veulent encore plus de fluidité. 

Je dois dire que j’ai été assez déçu du mode de jeu avec Vergil car jouer avec Vergil ôte toute la narration et les dialogues. C’est donc uniquement pour le gameplay que vous ferez ce choix et il est donc à réserver qu’aux joueurs ayant déjà fini le jeu. 

Mais Devil May Cry 5 Special Edition est aussi la meilleure version d’un excellent jeu que je ne peux que conseiller aux joueurs PS5 et Xbox Series. Le jeu offre toujours un panel assez fou de combos et d’action sur une musique rock entrainante. Mais il n’est pas indispensable pour les joueurs l’ayant fini sur la génération précédente.

Test réalisé à partir d’une version PS5 fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.