3DS article de Papa

Pokémon Ultra-Soleil et Pokémon Ultra-Lune

Ecrit par papa

Avec Oscar nous arborons désormais le bronzage des habitants de la région d’Alola.

Pokémon Ultra-Soleil et Pokémon Ultra-Lune sont des versions améliorées des jeux Nintendo 3DS Pokémon Soleil et Lune sortis l’année passée.

Il s’agit toujours d’un RPG Japonais très codifié : comme dans tout Pokémon ou presque vous incarnez le petit nouveau, un prof vous confie des Pokémon pour faire le tour de la région afin de devenir plus fort. On retrouvera un rival, ici le souriant Tili et il y a toujours une team d’adversaire prête à vous affronter: la team Skull  pour cette occasion.

A peine arrivé sur cet archipel d’îles paradisiaques (et fortement inspirés de l’archipel d’Hawaii) nous rencontrons le prof Euphorbe qui nous fournira notre premier Pokémon (nous choisirons Flamiaou)

En votre qualité d’enfant de 11 ans vous irez seul en périple à travers la région afin de devenir le meilleur dresseur (NDLR : sacrément confiants les parents dans ce monde). Ici l’objectif est d’effectuer le rite de passage pour devenir Lauréat du Tour des Îles. Pour cela il faudra venir à bout des sept épreuves disséminées à travers les quatre îles et gérées par des capitaines d’épreuve.

Les épreuves seront en général une suite de combats de Pokémon, agrémentées de-ci de-là de questions ou de puzzle. Chaque épreuve se termine avec la rencontre face à un Pokémon Dominant, une version XL et boostée d’un Pokémon local. Ces Pokémon Dominants sont dotées d’une aura spéciale et plus difficiles à battre.  Enfin après avoir effectué les épreuves il faudra se mesurer à la doyenne ou au doyen de de l’île.

En parallèle cette version apporte un une nouvelle histoire centrée sur Les Pokémons Solgaleo, Lunala et le mystérieux Necrozma. Il sera question d’Ultra-Brèches, ces passages entre les dimensions et d’Ultra-Chimères, des Pokémons issus d’autres dimensions.  Vous rencontrerez aussi l’Ultra-Commando, une organisation mystérieuse venue d’un monde au-delà de l’Ultra-Brèche.

Bien sûr Pokémon Ultra-Soleil et Ultra-Lune sont des améliorations et non des nouveaux épisodes à part entière (ils font partie de la 7eme génération de jeu Pokémon et ne sont pas une 8eme génération). Ce ne sont pas des changements énormes pour quiconque a fait le précédent épisode, mais si vous avez fait l’impasse sur celui-ci ou si vous êtes un méga-fan, c’est un indispensable.

On retrouve les batailles royales qui permettent des combats à quatre dresseurs. Il y a aussi le Super Bracelet Z, permettant d’utiliser une capacité Z, une super attaque utilisable une fois dans un combat (cet épisode apportera de nouvelles capacités Z). On reverra aussi la possibilité d’utiliser des Pokémon en tant que montures (et d’ailleurs cet épisode en offre une de plus : le surf avec un Pokémon Demanta). Le Motisma-Dex, cet hybride entre un Pokédex et un Pokémon Motisma, sera de retour mais il offrira désormais des bonus utilisables en combat. Les collectionneurs compulsifs seront ravis de savoir que plus de 400 espèces de Pokémon apparaîtront dans Pokémon Ultra-Soleil et Pokémon Ultra-Lune. D’ailleurs les versions régionales de Pokémon seront de retour (des Pokémon natifs d’autres régions qui se sont adaptés à l’environnement particulier d’Alola en changeant de formes)

Il devrait s’agir du dernier épisode de la série principale Pokémon sur 3DS, en effet les développeurs de la série ont annoncé travailler à un prochain opus sur la dernière console de Nintendo, la Switch. Et le jeu pousse littéralement la Nintendo 3Ds dans ses retranchements. Le jeu est techniquement très impressionnant pour la console (sorti il y a plus de 6 ans), car tout en en full 3D cell-shadée. Les musiques ont bénéficié d’un soin particulier. Les personnages et les décors sont plus détaillés. L’univers est assez vaste et varié: chacune des 4 îles ainsi que l’île artificielle ont un environnement distinctif. Mais les combats à plus de deux Pokémons et en particulier les batailles royales ou les combats à 4 font fortement ralentir l’animation. C’est le seul défaut notable que j’ai pu noter.

Cela faisait quelques épisodes que je n’avais pas fait un Pokémon et j’ai pu apprécier tout le progrès atteint depuis ces dernières années. Le jeu est très beau pour de la 3DS, il dispose d’un contenu énorme car en plus de l’aventure et des combats il y a des tonnes de mini jeux. Mais surtout le ton optimiste et les décors ensoleillés d’Alola mettent vraiment de bonne humeur. J’ai personnellement passé des dizaines d’heures sur ce jeu et j’en suis assez accroc. L’occasion de finir en beauté la série sur Nintendo 3DS.

Test réalisé en famille à partir d’une version Nintendo 3DS de Pokémon Ultra-Lune fournie par l’éditeur. D’abord par Oscar puis par son papa lorsqu’Oscar découvrit avec effroi l’absence de sauvegarde automatique dans le jeu (sérieux pensez-y pour la version Switch !) et l’oubli de mettre en charge la 3DS. Enfin un grand merci à Victor et à sa collection de Pokémons légendaires accumulés sur la banque Pokémon qui ont nous ont sortis de quelques situations délicates. Et aussi big up à la maman, experte ès Pokémons depuis son addiction à Pokémon Go !

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire