article de Papa indé Paris Games Week

Le stand East Games à la Paris Games Week 2017

Ecrit par papa

Avec Oscar nous avions bien sûr squatté le stand de l’association East Games (dont Gamer de Père en Fils est membre). Retour sur l’un des stands les plus cools de la zone Jeux Made in France de cette Paris Games Week 2017.

Pour rappel, le cluster East Games est un rassemblement de professionnels ayant pour mission principale de renforcer la filière du jeu vidéo sur le territoire du Grand Est.

A l’occasion de l’édition 2017 de la Paris Games Week on ne pouvait pas manquer le stand East Games à la couleur Jaune si flashy et sa table arborant les couleurs de la marque de territoire Inspire Metz.

Les visiteurs ont pu s’essayer aux jeux suivants :

Robothorium, le RPG tactique futuriste de Goblinz Studio, dont nous avons parlé précédemment, laissait le visiteur prendre part au soulèvement des robots.

Swim Out le puzzle games de Lozange Lab déjà évoqué aussi sur notre site mettait les méninges des visiteurs à rude épreuve (mais dans une eau tempérée).

We All End Up Alone, le jeu narratif engagé des Nice Penguins nous permettait de vivre le quotidien d’une personne atteinte du cancer.

Une intéressante épopée de Monsieur Paf, un jeu d’aventure rythmé d’énigmes d’Ernestine Games laissait les joueurs découvrir le héros, Mr. Paf, cet archéologue de l’Université de Musculation.

Et enfin Les Templiers de l’Aube, une expérience interactive de la société FremenCorp en partenariat avec le Comité Départemental du Tourisme de l’Aube en Champagne.

La proximité de la zone Junior a permis au stand East Games d’attirer de nombreux visiteurs de toute âge (amateurs de jeux indés, enfants curieux et leur parents, .. ).

Le Grand Est était donc représenté en force pour cette édition 2017. Nous ne manquerons pas de vous faire part à l’avenir des sorties des jeux évoqués ci-dessus.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire