article de Papa PC XBOX One

Forza Motorsport 7

Ecrit par papa

Dans le monde des amateurs de Forza, l’année ne comporte que deux saisons : celle de l’épisode annuel de la série Forza Horizon (le fun) et celle des Forza Motorsport (la performance).

Forza Motorsport 7 est le premier épisode pensé pour la Xbox One X (il fonctionne bien sûr sur Xbox One et Xbox One S) et chez Turn 10 on ne s’embarrasse pas d’attendre la sortie de la console (prévue pour le 7 Novembre) pour lancer leur jeu. Il s’agit toujours de courses avec le pied au plancher au volant de voitures au prix équivalent du PIB d’un petit pays.

La conduite est toujours aussi agréable et facile d’accès avec son compromis d’arcade et de simulation.  La principale nouveauté étant les graphismes en 4K HDR en 60 images par secondes qui en font sans conteste le plus beau jeu de course actuel (j’avais pu admirer la version 4K à la gamescom). Les décors sont extrêmement détaillés et de nombreux détails rendent les environnements vivants (hélicoptères, oiseaux, feuilles mortes, ..)

Les fans de voitures apprécieront d’avoir un choix de plus de 700 véhicules.  Comme dans tous les jeux de ce genre, les partenariats avec les constructeurs automobiles sont importants. Ainsi le jeu a été annoncé en même temps que la nouvelle Porsche 911 GT2 RS  (révélée sur la scène de la conférence Xbox à l’E3 2016  que j’avais pu assister en direct sur place à l’époque). Le jeu se targue d’avoir l’une des plus grande collections de Ferrari, Porsche et Lamborghini. On notera tout de même la quasi absence de modèles Toyota et le retour de Volkswagen.

Le jeu offre en outre une trentaine d’environnements différents (qui permettent plus de 200 configurations différentes de circuits, un peu moins si on ne tient pas compte des variations météo et jour/nuit). On retrouve tous les circuits de Forza 6 et quelques circuits de Motorsport 4 (dont Maple Valley Raceway, Mugello et Suzuka), ces circuits ont bien sûr tous subi une mise à jour graphique. Le jeu apporte aussi un nouvel environnement avec le circuit de Dubaï.

La météo dynamique, héritée de la série Horizon et pour la première fois sur la série Motorsport, est encore plus impressionnante: les pluies sont intenses et rendent la visibilité très limité, tandis que l’on peut même observer les flaques d’eau qui s’agrandissent. A Dubaï on constatera le sable apporté par le vent sur la piste.  Non seulement la météo peut changer durant une course mais aussi l’éclairage : il est ainsi possible de commencer une course en pleine nuit et de voir le jour de lever.

Les pilotes (au choix féminin ou masculin) sont désormais personnalisables (on peut par exemple acheter de nouvelles combinaisons et casques pour être fashion en toute circonstances sur le circuit.

Le mode principal est le mode campagne divisé en 6 championnats regroupant des rassemblements et autres mini championnats. En obtenant suffisamment de points de série vous pourrez passer au championnat suivant (ce qui vous permet d’éviter les courses qui vous intéressent moins). Les rassemblements sont des défis originaux : course contre le célèbre Ken Block, ou bowling avec votre voiture. Cela apporte un peu de fraicheur dans ce mode.  On pourra aussi s’essayer à la nouveauté de cet épisode, les courses de camions.

Le jeu offre un mode en ligne bien sûr avec diverses courses à thèmes et un mode spectateur amélioré. Néanmoins celui-ci reste bien sage et propose peu d’options par rapport à la concurrence.

On regrettera aussi l’assistance à la conduite par défaut un peu trop exagérée (il n’est presque pas nécessaire d’utiliser le frein) et qui n’encourage pas à se dépasser (mais que l’on peut aisément ôter).

Mais Forza Motorsport 7 reste une référence incontournable du jeu de voiture et avec ses graphismes de haute volée sur TV4K HDR, il est désormais un des portes étendard de la Xbox One X.

Forza Motorsport 7 est disponible sur Windows 10 et Xbox One

Test réalisé à partir d’une version Xbox fournie par l’éditeur.

 

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire