article de Papa Paris Games Week PC PS4 XBOX One

Aperçu de Dishonored 2 à la PGW 2016

Ecrit par papa

Nous nous sommes faufilés façon ninja assassins pour pouvoir essayer la démo de Dishonored 2 à la Paris Games Week.

Les développeurs, manifestement fiers de leur travail, nous ont expliqué qu’il était possible de jouer à la démo en incarnant soit le personnage de l’épisode précédent, Corvo,  soit la fille de l’impératrice assassinée Emily Kaldwin. Ils nous ont rappelé que le jeu permettait de la jouer infiltration ou de manière plus remarquée et violente.Ils ont souligné qu’il était possible de finir le jeu sans tuer personne. L’expérience durait 20 min et ils proposaient un prix à celui réussissant à finir la démo avec les 2 personnages. (Et non je n’ai pas eu de prix…)

dishonored_2_mesmerize_gamescom_1471271828

Dishonored 2 se déroule 15 ans après Dishonored, toujours dans la ville De Dunwall (une ville ressemblant au Londres du 19es  et d’inspiration steampunk, ou plutôt whalepunk car la technologie est basé sur l’huile de baleine) mais aussi à Karnaca une ville côtière plus lumineuse.

J’ai choisi de jouer Emily. La mission consistait à sauver un homme prisonnier du manoir d’un scientifique génial et mégalo, Kirin Jindosh, grand inventeur du régime, mais aussi à mettre la main sur Jindosh. Il s’agissait du niveau présenté dans la vidéo gamescom 2016. Des leviers et interrupteurs permettaient de modifier la structure des pièces du manoir, faisant apparaître des escaliers escamotables ou disparaître des pièces. Le tout était saisissant et mettait notre orientation dans l’espace à rude épreuve.

dishonored_2_qc_03_1470339265

Le travail réalisé autour du design de cette bâtisse,  le Clockwork Mansion, était vraiment impressionnant.  Au hasard d’un interrupteur on faisait apparaitre ascenseur ou pièce cachée. Il est clair que le level design permet d’aborder ce niveau de multiples manières.

Je me suis vite retrouvé nez à nez avec ces soldats automates, les Clockwork Soldiers. Ceux-ci étaient puissants et il était préférable d’utiliser le pouvoir de téléportation pour s’éloigner rapidement. Ce pouvoir était légèrement diffèrent de la capacité de téléportation de Corvo, permettant des trajectoires courbes, mais aussi de projeter ses adversaires.

d2_clockwork_1465774476

Emily disposait aussi d’une capacité, le Domino, permettant de lier le sort de 3 gardes : tuer l’un d’eux étant fatal pour les 3.

Une autre capacité, le Shadow Walk, faisait indéniablement penser au pouvoir du jeu The Darkness et nous transformait en créature de l’ombre furtive et mortelle pendant un court laps de temps.

Bien sûr Emily était aussi équipée de lames et d’une arbalète. Et si l’on en croit le menu, d’autres pouvoirs seront disponibles durant le jeu.

dishonored_2_carriageno203_1474904500

J’ai ensuite affronté dans un véritable labyrinthe pour trouver le prisonnier.  Arrivé devant Jindosh il était même possible de lui laisser la vie sauve pour peu qu’on ait préalablement trouvé un écrit révélant la méthode.

Bref Dishonored 2 s’annonce comme un jeu très prometteur, vivement le 11 Novembre.

Je vous laisse sur une photo de l’artiste responsable des superbes sculptures du stand Dishonored 2 de la Paris Games Week ainsi que pour l’Exposition L’Art dans le Jeu Vidéo, l’inspiration Française ainsi qu’une photo de la réalisation en live pendant le salon de la fresque Dishonored 2.

img_3629

img_3956

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire