article de Papa Gamescom indé PC

Lance a lot

Ecrit par papa

headerDes joutes équestres sur des fusées !

Au détour d’un couloir de la zone business de la gamescom, en attendant mon dealer en figurines Lego Dimension collector (ce qu’on ne fait pas pour ses enfants), mon regard s’attarda sur la borne DYI d’un jeune développeur et son jeu Lance A Lot.

Après m’avoir tendu un pad il m’expliqua qu’il s’agissait du premier jeu de son studio Rocket Hammer. Un jeu multijoueur local qui plus est.lance-a-lot-july-2016-screenshot-1N’écoutant que mon courage je fis une partie contre ce jeune suédois. Le résultat n’intéressera personne (il a certainement triché) mais le jeu mérite notre attention.

Il s’agit de joutes équestres, sauf que le cheval a été remplacé par une fusée et qu’on peut s’affronter à quatre joueurs.

Le but est simple : il faut frapper son adversaire avec la pointe de sa lance comme dans les tournois de chevalerie. La difficulté réside dans l’inertie de votre monture rétro propulsée.

Chaque niveau apporte un objet spécial : tonneaux explosifs, holy hand grenade, tourniquet, téléporteurs.

Le jeu dispose de quatre modes, somme toute assez classiques, incluant du last man standing, du melee (le premier arrivé à 15 kills), du  king of the hill, ou du capture the flag.lance-a-lot-july-2016-screenshot-3Seul reproche le léger manque de contenu à ce stade, il n’y a que 6 maps pour le moment mais d’autres sont prévues.

Graphiquement c’est simple et mignon et ça fait penser à l’esthétique de Blizzard pour World of Warcraft.20160917153643_1Mais c’est à 3 ou plus que le jeu prend tout son sel. Avec les enfants nous avons fait des parties endiablées. C’est vraiment un jeu que je recommande pour les soirées entre amis à 4 sur le canapé. 

Lance a Lot est prévu pour le 18 octobre 2016

test réalisé à partir d’une version PC fournie par le développeur. 

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire