article de Papa indé PC test XBOX One

Inside

Ecrit par papa

INSIDE_03Dernière production des développeurs de Playdead, auteurs du très remarqué Limbo, Inside vient d’arriver sur PC et Xbox One deux ans après son annonce à l’E3 2014.

Il s’agit, comme Limbo, d’un jeu de plateforme sur un plan en 2D. De subtils effets entre le premier plan et le décor permettent de simuler une profondeur.

Le gameplay est dans la même veine que Limbo, c’est-à-dire  un jeu de plateforme scénarisé proche dans l’esprit du vénérable Another World. En effet Inside a beaucoup de points communs avec l’illustre ancêtre : les personnages communiquent avec leurs corps et leurs gestes, il n’y a pas d’interface afin de renforcer l’impression d’immersion et l’animation bénéficie d’un grand soin.INSIDE_08L’histoire d’Inside se révèle au fur et à mesure, sans dialogue ou voix, souvent esquissée par les animations en arrière-plan.

Celle-ci débute par la fuite du héros, un jeune homme sans nom au t-shirt rouge, dans la forêt face des militaires et leurs chiens. De cette forêt on arrive à une ferme puis à un environnement urbain comme si les développeurs voulaient faire une transition en douceur entre Limbo et Inside.INSIDE_05Mais l’ambiance reste toujours lugubre, l’aube semble si loin. L’aventure d’Inside est empreinte de science-fiction, il y est question d’expériences sur les humains, de zones de test d’ondes de choc, d’animaux fous, de contrôle mental, …ChamberChaque passage semble unique avec à chaque fois une nouvelle action requise : Il faudra éviter le rayon lumineux des lampes torches, nager pour échapper aux chiens, résoudre de petites « énigmes » avec des caisses, utiliser un chapeau de contrôle mental …

Le tout avec seulement deux boutons, un pour le saut l’autre pour les actions.

Le rythme du jeu est particulièrement bon, chaque scène s’enchainant parfaitement jusqu’à la conclusion. Et il faut noter le soin apporté à l’ambiance sonore et sa musique si discrète qui contribue à l’ambiance si particulière.

Je n’en dirais pas plus sur l’intrigue pour garder le suspens mais sachez que la fin réservera son lot d’interrogations.

Une petite pépite de noirceur

 

P.S. : et pour une fois les niveaux aquatiques ne craignent pas 😉Pool

test réalisé à partir d’une version PC fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire