article de Flo PC PS4 Stadia XBOX One

Destiny 2 – Bastion des Ombres

Ecrit par Flo

Buzz l’éclair à star command, vous me recevez?

Destiny 2 Bastion des Ombres est une extension du jeu éponyme proposé par Bungie sur pc et consoles depuis le 1er octobre 2019 et sur google stadia depuis le 19 novembre 2019.

A l’occasion de sa sortie sur Stadia et de la sortie complète du dlc (sortie progressive du contenu du dlc sur la saison) c’est avec une centaine d’heure supplémentaire de chasse aux sorcières que je me permets de verser l’encre numérique à nouveau.

Oui mon compteur d’heure passée sur le titre de Bungie s’affole.

Installez-vous, il y a de quoi discuter. 

Pour les néophytes, un petit résumé de la situation :

Il faut savoir que Bungie a opéré un virage important dans leur manière de produire du contenu pour Destiny second du nom : rupture avec Activision, transition du jeu sur Steam, contenu initial en free to play avec une nouvelle introduction scénaristique au jeu (New Light), cross save, refonte du système d’armure… En résumé c’est byzance et on croule sous les refontes et nouveaux contenus.

Bungie a fait le grand ménage et en a même profité pour mettre un place un système de battle pass découpant ainsi l’année en saison. 

Ce modèle économique ayant fait ses preuves même si contesté de par la qualité/quantité du contenu généralement associé (*tousse* Fortnite *tousse*) nous ne nous attarderons pas plus tant sur la partie financière que sur les avantages obtenus à l’achat de ce battle pass. 

Or dans la veine de tous les autres battle pass vous pourrez donc y acquérir lors de votre montée en niveaux moultes accélérateurs d’expérience, matériaux de craft, et suppléments esthétiques.

Un premier bundle « nouvelle version » donnera l’accès à la fois au contenu du dlc et inclut le battle pass pour cette première saison baptisée saison des Éternels.

A voir sur la suite des saisons sera aussi riche donc que cette toute première accompagnée d’une extension complète.

Schéma de fonctionnement, Check. On va pouvoir attaquer le contenu.

Et là, Bungie qui nous avait habitué à des dlc plutôt pauvres avec La Malédiction d’Osiris et L’Esprit Tutélaire persiste et signe l’effort fait depuis Renégats et l’Arsenal Sombre.

On y retrouve un bond en avant scénaristique digne des plus grandes séries américaines, un raid aux mécaniques sympathiques, un nouveau donjon conséquent, une foultitude de nouvelles missions, un environnement à double facette et bien évidemment un arsenal divers et varié pour répandre la liberté.

Un dlc xX- tr0 d4rk-Xx,

Home sweet home, les vétérans seront heureux de l’apprendre, nous sommes de retours sur la lune ! 

Et si un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’inhumanité…En effet nous revisitons le satellite pour éradiquer la menace en surface (comprendre la ruche et quelques déchus…mais surtout la ruche) mais aussi la petite nouveauté au roster : les Cauchemars !

Et c’est sous couvert de fortes doses de scénario et de plot twist que vous vous retrouverez à remercier à nouveau des ennemis croisés lors de vos précédentes aventures version “cauchemardisés” (comprendre reskin et difficultée accrue).

Tout ça pour aboutir à une dernière révélation CHOC…Mais quand même teasé et attendue depuis Destiny premier du nom.

Mais ne craignez rien entre les quêtes fedex et celles de chasse au cauchemars vous pourrez vadrouiller dans l’immense bastion écarlate dont l’extension tire son nom. 

Et plus particulièrement dans le nouveau donjon/duplex de l’horreur: la fosse de l’Hérésie.

Un battle pass #technologic,

Concernant le battle pass, au-delà des suppléments esthétiques, ce dernier vous octroie également l’accès à l’activité saisonnière : L’offensive Vex.

Lors duquel vous irez joyeusement gambader dans le Jardin Noir, pour récolter des matériaux vex arrachés aux corps fraîchement tranquilisés de vos ennemis, pour participer à un build up scénaristique aboutissant à l’Assaut final, dernière escapade se concluant par un échange militarisé de bon procédé avec L’Esprit Éternel dans le même jardin, en lieu et place du boss rencontré lors de vos précédentes séances de récolte… Et c’est tout.

Ctrl+C, Ctrl+V.

Pardonnez mon expression mais le ressenti global reste mitigé.

Bungie aligne les bonnes idées dans cette nouvelle extension mais ne les développe pas suffisamment. 

Alors que le titre repose notamment sur un lore riche dévoilé dans les notes que l’on peut looter à chaque étape dans l’aventure et qui développe une véritable bibliothèque d’information qui n’est absolument pas mis en avant (-insérez tristesse ici-) sur l’univers du titre galactique.

On se retrouve donc avec un contenu saisonnier reproduisant les mauvais schémas de farm de la Malédiction d’Osiris et de sa Forêt Infinie : faisant la part belle à la répétition pour un effet scénaristique type soufflé raté.

Et, même si l’environnement de la lune est des plus sympathique, incluant des séances de puzzle platformer renouant avec les plus belles heures de Destiny (premier et second du nom), que le nouvel arsenal et que les mécaniques liées à la chasse au cauchemar ont leurs charmes…N’oublions pas que LE plot twist final de la campagne est spoilé dès le début de la campagne. 

Sans surprise l’arrière-goût reste amer.

Conclusion?

Si vous êtes fan de la série, vous êtes prévenus, le point fort de ce dlc réside plutôt dans la transition qu’amorce Bungie dans son blockbuster.

A voir donc ce que le studio va nous sortir de son chapeau pour les prochains épisodes.

Mais l’espoir est toujours là, kudos à l’équipe chargé de la relation communautaire, car Bungie sait entendre ses joueurs et – espérons-le – saura en tirer les leçons pour les prochains contenus.

Au contraire si vous êtes un nouveau joueur, d’ici à ce que vous arriviez au contenu du Bastion des ombres vous aurez suffisamment d’heures de vol à votre compteur pour avoir oublié ces lignes et les différents teasers ayant pu circuler sur la toile…Et c’est tant mieux ! Destiny 2 est un de ses titres ultra riches en contenu et en partant du principe que vous ayez accès à l’ensemble de ce dernier (je pense fortement au raid) vous avez une sacrée aventure devant vous !

A propos de l'auteur

Flo

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.