article de Papa PC PS4 Tokyo Game Show XBOX One

Monster Hunter: World au Tokyo Game Show

Ecrit par papa

J’ai jouĂ© Ă  Monster Hunter: World au Tokyo Game Show 2017

Il m’a fallu 11000 km et le Tokyo Game Show pour enfin essayer le jeu dont Fabrice vous avait vantĂ© les louanges prĂ©cĂ©demment.

Et il fallait de la volontĂ© pour pouvoir l’essayer. Monster Hunter: World avait droit Ă  l’un des plus gros et beau stand de tout le Tokyo Game Show. Et toute la presse japonaise s’y ruait car elle n’avait pas encore pu l’essayer (En effet le jeu Ă©tait jouable pour la premiĂšre fois Ă  la gamescom 2017)

Respectueux des coutumes du pays (attendre bien sagement en file, ne pas courir) je n’avais pas pu l’essayer le 1er jour du TGS (contrairement Ă  d’autres membres de la presse française, que je ne nommerais pas, un peu plus dĂ©tendus sur la biensĂ©ance 😉 )

Le deuxiĂšme jour, j’ai donc rusĂ© et je l’ai essayĂ© sur le stand Sony qui lui offrait un large et joli espace, prouvant l’importance du jeu pour le constructeur. Pour rappel Monster Hunter: World est un action/RPG dans le quel vous chassez d’Ă©normes monstres jouable seul ou en coopĂ©ration de 2 Ă  4 joueurs et la dĂ©mo sur le salon se jouait Ă  4.

Monster Hunter est une réelle institution au japon (les magasins de figurines lui offrent parfois un rayonnage entier). Ainsi le tester requérait un petit rituel.

Tout d’abord les organisateurs nous ont demandĂ© de nous organiser en Ă©quipe de 4 afin de choisir nos armes et le monstre Ă  affronter. J’ai donc fait connaissance d’une Ă©quipe de trois japonais sympathiques et fana de la sĂ©rie. On m’a ensuite passĂ© un guide explicatif plastifiĂ© listant toutes les attaques et des conseils 
  le tout en japonais hĂ©las.

Puis au moment de commencer, les hĂŽtesses ont criĂ© quelque chose que je n’ai pas compris et nous avons tous rĂ©pondu en cƓur Ikoze ! en tendant le poing! (ce qui signifiait “en avant !” Ma team m’ayant prĂ©alablement briefĂ©)

On m’a ensuite passĂ© la pad (qui avait soigneusement Ă©tĂ© nettoyĂ© comme avant chaque partie sur le salon).

Notre cible Ă©tait une sorte de dinosaure, il nous fallait focaliser nos attaques sa queue car sa tĂȘte Ă©tait recouverte d’un Ă©pais blindage d’os.

Les premiers pas dans ce monde Ă©taient un dĂ©lice, tout Ă©tait gigantesque et plein de vie (amusant de voir ces scarabĂ©es bousier de la taille d’un chien pousser leur boule). Mais surtout, et c’est le plus gros changement, il n’y avait pas de temps de chargement sur la zone.

Au bout d’un moment nous avions repĂ©rĂ© notre proie et l’avions attaquĂ©. Plus tard lors du combat il s’est rĂ©fugiĂ© dans un marĂ©cage oĂč il semblait plus Ă  l’aise. Mes coĂ©quipiers me distribuaient heureusement quelques soins pendant que je lui assenais des coups avec ma grande Ă©pĂ©e.

Au moment d’achever le monstre, nous avons Ă©tĂ© applaudi par l’équipe du stand mais aussi par les spectateurs, je vous l’ai dit Monster Hunter au japon c’est du sĂ©rieux.

Monster Hunter : World sera disponible dĂšs le 26 janvier 2018 sur PlayStation 4 et Xbox One puis dans le courant de l’annĂ©e 2018 sur PC.

Et bonne nouvelle, Capcom vient récemment de confirmer que Monster Hunter : World sera jouable à la Paris Games Week 2017.

A propos de l'auteur

papa

RĂ©dacteur en chef avec la Passionℱ Âź du Jeu VidĂ©o depuis ses dĂ©buts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

ajouter un commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.