article de Papa indé PC PS4

Observation

Ecrit par papa

« I’m sorry Dave, I’m afraid I can’t do that.« 

Dans Observation vous incarnez S.A.M. (pour “Systems Administration and Maintenance”) l’Intelligence artificielle d’une station orbitale dans un future proche.

Vous allez assister Emma, médecin de bord et  spationaute (ou astronaute ou cosmonaute selon votre idéologie) de la station spatiale Observation qui ressemble beaucoup à l’ISS avec ses bras dédiée à différente nation/organisations (EUR/US, Chine, Russie.). 

Emma se réveille alors que la station semble s’être déplacée et avoir subi de graves dégâts, certains modules s’étant détachés et flottent autour de la station. De plus Sam semble avoir perdu sa mémoire. 

Au début Sam ne pourra qu’activer certaines caméras, pointer vers un équipement, l’associer (grâce à une combinaison de touches au clavier ou au pad) et ensuite l’activer. Cela permettra d’ouvrir des écoutilles, activer l’alimentation, utiliser des ordinateurs. 

Par la suite vous pourrez utiliser des sphères, des petits modules sphériques pouvant se déplacer librement dans la station. À vous les joies de l’apesanteur et les déplacements dans l’espace dans toutes les directions (gare au mal de mer). 

Votre priorité sera de retrouver l’équipage et découvrir ce qui est arrivé à la station. 

Sam pourra accéder aux ordinateurs et aux documents pour trouver messages et dossiers archivés du personnel de la station. Au fur et à mesure des informations recueillies, Sam pourra faire des liens entre elles dans sa mémoire centrale.

Il devra aussi parfois résoudre des puzzles, si le puzzle n’est pas toujours très difficile, il faudra parfois un peu de temps pour trouver son objectif.  Au passage on appréciera l’interface de Sam à la fois moderne et rétro façon écran CRT en blanc et vert, rappelant les interfaces informatiques dans le film de Ridley Scott, Alien, le huitième passager (d’ailleurs l’équipe des développeurs a travaillé sur le jeu Alien: Isolation).

Sam semble être contacté par quelque chose, une entité. Ici il ne s’agit pas d’un monolithe, mais d’un hexagone, l’ombre du film de Kubrick n’est jamais loin.

“Amène-là !”

Impossible pour les plus anciens de ne pas penser à eXperience112 le jeu (français, cocorico) de Lexis Numérique conçu par Nicolas Delaye qui déjà vous mettait aux commandes de caméras.Les plus anciens penserons aussi à Night Trap dans un autre genre mais qui faisait aussi usage de cette idée de caméras.

Quant à Sam bien sûr il évoquera pour les plus cinéphiles d’entre vous  HAL dans 2001 l’odyssée de l’espace, GERTY dans le film Moon ou TARS dans Interstellar. 

Observation parvient à nous retranscrire le vertige de la vie dans une station spatiale où il n’y pas vraiment de haut ou de bas, mais aussi la précarité de l’existence dans le vide absolu. Le jeu est séparé entre 6 épisodes et ne dure que quelques heures (entre 5 et 10 suivant le joueur). La réalisation est excellente: Les environnements rappellent énormément ceux de la station internationale et les doublages sont de grande qualité et participent à cette ambiance de thriller sci-fi.

Si vraiment il fallait chercher des défauts on pourrait évoquer quelques rares expressions faciales pas toujours parfaites. 

Observation, des écossais du studio No Code (responsables récemment de l’excellent jeu d’horreur Stories Untold) est un jeu narratif absolument passionnant qui instille immédiatement une ambiance de science-fiction rappelant les meilleurs films du genre. Observation sait garder sa part de mystère , tout ne sera pas complètement révélé et le jeu laissera au joueur le soin de se forger sa propre interprétation. 

Observation est disponible sur PS4 et PC (exclusivement sur l’Epic store).

Test réalisé à partir d’une version PC fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.