article de Papa PC PS4 XBOX One

Devil May Cry 5

Ecrit par papa

6ème épisode de la série d’action/Beat’em All, mais 5ème épisode canonique si on omet l’excellent DMC, Devil May Cry 5 nous rappelle au bon souvenir de cette série de Capcom âgée de près de 18 ans.

Devil May Cry sorti initialement sur Playstation 2, on s’en souvient, avait renouvelé le genre du beat them all / Hack n Slash en ajoutant de nombreux combos, beaucoup de style et une pointe d’exagération.

Le héros de la série, Dante (oui c’est très très vaguement basé sur la Divine Comédie de Dante Alighieri) est un chasseur de démon, lui-même descendant d’un démon et d’une humaine, tenant une agence appelée Devil May Cry qui a pour mission d‘éliminer les créatures démoniaques grâce à ses épées (Sparda, Rebellion, et Yamato) et ses pistolets automatiques (Ebony & Ivory).

And it grew both day and night. Till it bore an apple bright.

A partir du second épisode d’autres personnages furent jouables. Dans Devil May Cry 5, le personnage principal semble être Nero, le jeune protagoniste de Devil May Cry 4, il sera accompagné bien sûr de Dante mais aussi du mystérieux V (qui aime déclamer du William Blake à tout bout de champ).

L’aventure commence lorsqu’un Qliphoth, un arbre gigantesque et maléfique, se développe en pleine ville et déclenche un chaos de forces démoniaques. Vous allez d’abord diriger Nero, celui-ci a récemment perdu son bras démoniaque appelé «Devil Bringer».Il est accompagné de Nico une maîtresse dans l’art de fabriquer toute sortes d’armes avec qui il a sa propre agence Devil May Cry. Nico lui a fabriquée toute une panoplie de bras mécaniques, les “Devil Breakers”.

Le gameplay de Nero repose sur 3 types d’armes: son épée, ses armes à feu mais surtout ses Devil Breaker. Ces derniers sont particulièrement originaux et variés. Par exemple Overture émet des chocs électriques, Gerbera peut repousser les démons, Punch line fera office de fulguropoing, Ragtime créera une sphère ralentissant le temps, …  bref il y en a plus d’une dizaine pour tous les goûts et toutes les occasions. Au début de chaque niveau il sera possible de choisir le set de Devil Breakers (même si on pourra en trouver dans les niveaux). Et les cabines téléphoniques permettent d’appeler Nico et son camion afin d’acheter d’autres Devil Breaker grâce aux orbes trouvées dans les niveaux en décimant les démons.

La progression de nos héros dans les niveaux sera parfois stoppée par une barrière magique transformant une zone en arène. Il faudra alors éliminer tous les adversaires pour continuer.

On retrouve aussi pour les 3 héros, le « Devil Trigger » qui leur permet d’atteindre leur plein potentiel surnaturel et d’augmenter leur puissance

Jackpot !!

L’énigmatique V quant à lui contrôle trois démons issus de ses tatouages qu’il peut envoyer à sa guise affronter les adversaires. Il a donc Griffon, un démon à forme de volatile à la langue bien pendue qui peut lancer des attaques électriques. Shadow, la panthère, peut prendre toutes sortes de formes agressives à bases de lames ou de pointes acérées. Enfin en utilisant son plein potentiel, V peut libérer Nightmare, une énorme créature quasi invincible. V plus faible se contentera d’achever les adversaires avec sa canne, il n’ira pas au combat directement. Il lui faudra gérer la santé de ses familiers et éliminer les ennemis avec sa canne avant que ceux-ci ne regagnent de la vie.

Et bien sûr il sera possible de diriger Dante qui pour le coup disposera d’un éventail de coups et d’armes tout à fait ahurissant. Il sera même possible de se battre avec une moto. Attention, je ne veux pas dire en chevauchant la moto, non non il s’agit de frapper les ennemis à coups de moto de l’enfer. Comme depuis le troisième épisode de la série Dante peut adopter des styles différents qui étendent les possibilités d’attaque en les orientant vers un type particulier  arme de mêlée (swordmaster), vitesse d’exécution (trickster), emphase sur les armes à feu (gunmaster), ou la défense (royalguard). A noter que le personnage accuse désormais le poids des années et quelques rides (tout en gardant la classe)

as the air to a bird or the sea to a fish so is contempt to the contemptible

Un des éléments important de la série a toujours été son système de scoring basé sur le style. Votre niveau de style augmente à chaque fois que vous attaquez un adversaire en utilisant divers combos sans prendre de dégâts. Plus le nombre de points de style est élevé plus vous atteindrez un rang élevé, l’objectif étant d’atteindre le niveau SSS ( Smokin’ Sexy Style)

Vos points de style diminuent à chaque fois que vous êtes touchés par un adversaire ou si vous n’arrivez pas à maintenir vos combos, cela diminuera votre note moyenne à la fin du niveau. A noter que la musique changera en fonction l’augmentation de votre rang de style.

Après un certains nombres d’épisodes Capcom a eu la bonne idée de fournir une vidéo (enfin surtout du texte illustré par des images) résumant les différents aventures de la série, car c’est devenu un peu complexe avec le temps.

Les possesseurs de l’édition Deluxe pourront choisir de remplacer les cinématiques du jeu avec ces scènes d’action live réalisées par des acteurs et modèle façon film suédé. C’est particulièrement drôle et instructif à la fois

La bande son mélangeant orchestre symphonique, chœurs et rock s’adapte parfaitement à l’ambiance, est disponible sur les plateformes de streaming.

Au niveau technique, les personnages ainsi que les démons sont très détaillés et les enchaînements d’attaques sont très rapides et fluides, le jeu offrant du 4K 60 FPS sur les plateformes le permettant (Xbox One X, PS4 et PC).

Parmi les regrets on notera des temps de chargements assez longs entre les niveaux et les menus et aussi des décors manquant singulièrement de variété lors de la deuxième moitié de l’aventure.

Devil May Cry 5 offre de superbes scènes d’actions aux amateurs ainsi que des combats épiques (voir la scène de combat de boss dans une pièce en pleine glissade mortelle), il faut néanmoins goûter l’extravagance. La narration du jeu fait beaucoup usage de flashback ou de flashforward pour complexifier une histoire assez simple (plus que le quatrième épisode en tout cas)

Ce qu’on apprécie grandement dans Devil May Cry 5, c’est l’utilisation de nombreux combos tous plus jouissifs les uns que les autres. Et que ceux qui se sentent intimidés par le nombre de touches peuvent se rassurer il existe un mode permettant des combos automatiques.De plus le jeu permet de choisir son mode de difficulté (à noter que le mode normal est assez facile).

Devil May Cry 5 est un excellent épisode, permettant aux nouveaux venus de découvrir cette série survoltée et à tout un chacun de se défouler en enchaînant les combos, mais offre aussi un challenge à ceux qui le souhaitent. Il est disponible sur PC, Xbox One et PS4.

Test réalisé grâce à une version Xbox One fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.