article de Papa PlayStation VR PS4 Réalité Virtuelle

Farpoint

Ecrit par papa

Farpoint est un jeu exclusif à la Playstation 4 et son Playstation VR.

Farpoint vous met aux commandes d’un spationaute participant à une mission d’exploration d’une anomalie spatiale potentiellement source d’énergie illimitée pour l’humanité. Hélas, et comme de coutume dans les jeux vidéo, tout ne se passe pas comme prévu et vous vous retrouvez propulsé sur une planète totalement inconnue à la recherche de vos compagnons disparus ainsi que du Pilgrim, une station spatiale écrasée au sol.

Farpoint est un jeu de tir à la première personne, un FPS. A la différence de nombreux jeux VR, Farpoint vous oblige à réellement rester debout. Pour vous déplacer un stick permet d’avancer et de faire des pas latéraux, le reste de la direction se faisant naturellement en orientant la tête.

Une des grandes nouveautés est la manette de visée PS VR (ou Playstation VR Aim Controller), que nous avions déjà évoqué lors de notre voyage à l’E3 2016. Celle-ci est fournie avec le jeu. L’extrême stylisation de ce contrôleur lui permet de revêtir la forme de toutes sortes d’armes à feu pendant le jeu. J’avais été bluffé par sa reconnaissance et sa réaction lors de l’E3. Pour ce test j’ai joué au jeu en utilisant le pad PS4 et force est de constater que cela fonctionne étonnamment bien, le moindre mouvement du pad se retranscrivant dans les mouvements de l’arme en jeu.

Farpoint exprime parfaitement le sentiment d’être en terra incognita hostile. Vous êtes là sur une planète désertique au sable rouge, balayé par des vents violents, à la recherche d’indices concernant votre équipage. Votre but est de quitter cette planète. Mais cela ne va pas être facile car celle-ci se révèlera ne pas être aussi désertique que cela. En effet, après quelques pas, il est évident qu’elle est infestée d’une faune ressemblant en général à des araignées (ou des crabes me dit-on dans l’oreillette, dont acte) qui n’ont rien d’autre à faire que de vous sauter au visage, vous cracher de l’acide ou vous piétiner selon la taille. Au fait vous ai-je dit que j’étais arachnophobe ? D’ailleurs je tiens sincèrement à présenter mes plus plates excuses à mes voisins pour ces cris hélas peu virils.  Heureusement par la suite vous affronterez des ennemis robotiques ou humanoides.

Par chance votre fusil d’assaut dispose de munitions illimitées. Encore faut-il faire attention à la surchauffe de l’arme qui risque de vous empêcher temporairement d’exploser de l’arachnoïde. Plus loin vous pourrez découvrir d’autres armes sympathiques comme un fusil à pompe, un fusil de sniper ou des grenades et autres roquettes. J’ai adoré l’iron sight du viseur holographique, qui permet d’améliorer sa visée en déplaçant la lentille du viseur devant son œil de façon particulièrement naturelle.

Mais le jeu vous demandera à certains moments d’utiliser un scanner pour trouver des traces holographiques du passage de vos amis. Cela permet de placer quelques scènes cinématiques faisant avancer l’intrigue.

Bonne surprise : j’ai pu faire des sessions dépassant largement plus d’une heure sans la moindre nausée. J’avais pourtant été sujets à des vertiges lors de mon essai à l’E3 (mais bon la chaleur des salons et de la Californie n’aidait probablement pas). C’est particulièrement notable pour un jeu vous invitant à déplacer votre personnage en FPS, là où nombre de concurrents se sont tournés vers la téléportation pour éviter les désagréments de motion sickness. Il faut dire que le framerate est stable et que le jeu est particulièrement beau par rapport à la concurrence.

A noter les effets sonores parfaitement spatialisé et contribuant grandement à l’immersion (chose capitale dans tout jeu VR). Et surtout un mode de jeu en coopération en ligne. Je dois dire que jouer en VR à un FPS avec un ami ou un inconnu sympathique est une excellent expérience. Les niveaux de coops sont suffisamment symétriques pour permettre à chacun de prendre un coté du niveau. un coéquipier tombé au combat peut être réanimé grâce au scanner.

Si, en comparaison des meilleurs FPS actuels, Farpoint s’avère un peu répétitif il est nettement au-dessus de la production VR contemporaine et est l’un des rares jeux VR à vouloir proposer un jeu ambitieux, scénarisé avec un mode coop,  plutôt qu’une courte expérience VR comme on en a déjà trop souvent l’habitude.

Test réalisé à partir d’une version PS4 fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire