article de Papa indé PC PS4 test

Furi – le test

Ecrit par papa

20160727191706_1J’ai pu me consacrer à Furi et oublier l’humiliation de l’échec au premier boss lors de mon essai à l’E3.

Furi confirme mes premières impressions (voir précédent article ici) et tient sa promesse : un mélange réussi de combats de sabre et de shoot’em up. Et surtout il ne se perd pas en fioritures.

Le postulat d’un jeu uniquement centré sur des combat de boss est même assumé dans les scènes cinématiques. En effet ces scènes sont justes les dialogues sur le trajet d’un boss au suivant entre le héros principal et le personnage au masque de lapin qui l’encourage dans son évasion.

Les combats sont difficiles, très difficiles et encore c’est dans le mode normal, il y a aussi un mode Furieux ainsi que le mode Speedrun pour les meilleurs d’entre vous. Ce n’est pas un problème de réglage de la courbe de difficulté mais un choix assumé des développeurs d’offrir un véritable challenge.20160727190627_1Ces combats peuvent être long aussi, en effet notre héros mutique comme ses adversaires ont plusieurs barres de vie. De plus lorsque l’on descend une barre de vie de l’adversaire cela nous en fait regagner une, ce qui s’applique aussi à l’adversaire.

Pour les moins courageux il y a un mode promenade (oui j’ai dû utiliser ce mode pour les screenshots)

J’avais déjà cité la bande son composée d’excellents musiciens electro, mais il est important de relever à quel point celle-ci colle parfaitement au jeu et apporte un grand plus à l’ambiance. J’ai aussi apprécié la façon de raconter l’histoire au fur et à mesure.20160727192330_1Les montpelliérains de The Game Backers comme les meilleurs créateurs de jeux arrivent à sublimer une technique peut-être un peu en dessous de certains critères actuels (c’est assez anguleux) par une direction artistique qui la fait totalement oublier. Le chara-design (pour rappel celui -ci est  dû à Takashi Okazaki, le créateur d’Afro Samurai) donne une vraie personnalité aux adversaires et le choix des couleurs vives (violets, orange…)  fait vraiment ressortir le jeu.20160703183759_1Mais le plus important reste le gameplay, et là on retrouve quelque chose de pur : un bouton pour l’épée, un pour le pistolet à distance, un autre pour la parade/bouclier et un dernier pour l’esquive/dash. (Il y a aussi une charge de l’épée et de la parade en maintenant le bouton appuyé). C’est tout. …

Il s’agit juste de mettre à l’épreuve ses réflexes et de trouver le pattern de l’ennemi, ce qui fait que l’on ne peut s’en prendre qu’à soi en cas d’échec.20160727192211_1Comme le dit si bien l’un des adversaires :  » […]on sait tous les deux que l’on se bat contre soi-même. »

Furi est désormais disponible sur PC et PS4, il est même gratuit pour le moment pour les abonnés Playstation Plus, alors qu’attendez-vous ?

 

 

version de test PC fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire