article de Papa Game Connection indé PC

Aperçu de Dual Universe

000_dual_universe
Ecrit par papa

A la Game Connection 2016 j’ai pu essayer Dual Universe, le MMORPG sandbox spatial français aux promesses alléchantes, que j’avais déjà aperçu au PC Gaming Show à Los Angeles.

Dual Universe c’est l’une des plus grosses réussites kickstarter jeu vidéo de l’année avec 8.166 backers et 565.983 EUR récoltés.

L’idée a germé dans le cerveau de Jean-Christophe Baillie ancien responsable intelligence artificielle chez Aldebaran Robotics (désormais Softbank Robotics, la société du Nao que nous avions testé ici), il a réuni des vétérans de divers studios come Ubisoft pour fonder Novaquark une société de 25 personnes.

ships_forest

Un des grands atouts de ce jeu est sa technologie Continuous Single-Shard Cluster avec un seul serveur central (en réalité un cluster de serveurs) effectuant un découpage dynamique de l’espace permettant d’explorer l’univers sans chargements ou limites (contrairement aux concurrents qui ont souvent un serveur par système). Les joueurs pourront se rencontrer dans l’univers de Dual Universe quel que soit leur pays car ils ne seront pas séparés par des serveurs régionaux ou liés à des zones du jeu.

Ça c’est pour l’aspect techno du MMORPG, mais l’ambition des développeurs est d’en faire un sandbox, permettant aux joueurs de libérer leur imagination. Et ils comptent le réaliser grâce à leur monde complètement éditable en voxel (des pixels en 3D) où il est facilement possible de creuser une planète pour récupérer des ressources. Mais on peut aussi créer à loisir. Jean-Christophe m’a montré comment fabriquer simplement un vaisseau spatial, l’éditeur permettant de créer toutes sortes de formes comme des sphères, des prismes …on est plus proche du logiciel de modélisation 3D que de Minecraft. Mais il m’a aussi fait découvrir une immense station orbitale. Celle-ci était visible depuis la surface de la planète.

spacestation_ship

Pour la construction de vaisseaux il sera possible d’ajouter des scripts dans le langage informatique LUA pour rajouter des manœuvres spéciales ou automatiser des tâches par exemple.

Jean-Christophe a aussi évoqué la possibilité de créer un véritable marché économique. En effet la création de certains objets sera complexe et nécessitera certaines ressources, d’où la possibilité de mettre en relation l’offre et la demande. Il imagine que des gens vont se spécialiser dans la fabrication d’objet ou dans les mines, un peu comme dans EVE online.

Concernant le modèle économique de Dual Universe, ils s’agira d’un jeu à abonnement (dans les 10-13 eur), le jeu lui-même et ses extensions ne seront pas payants, certains joueurs produisant beaucoup de contenu pourraient même y jouer gratuitement. L’abonnement payant est vu aussi comme un atout permettant de réduire la toxicité de la communauté.

building

Dual Universe veut aussi réinventer les guildes et permettre aux joueurs de créer leurs propres sociétés suivant leurs propres organisations (démocratie, despotisme, …). D’ailleurs les backers sont très motivés : il y a déjà des centaines d’organisation politiques crées pour Dual Universe alors que le jeu n’est pas sorti. Certains ont déjà établi des constitutions voir même des films de propagande.

La version que j’ai pu essayer était en pré-alpha. Le but est de sortir une version alpha avant l’été 2017.

Si tout se passe comme prévu, Dual Universe est en passe de pouvoir réaliser leur pari : créer des briques pour que les joueurs puissent accomplir leurs rêves de Science-Fiction.

 

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire