article de Papa Nintendo Switch PC PS4 XBOX One

Onimusha: Warlords

Ecrit par papa

Le saviez-vous ? Onimusha  (en japonais 鬼武者) signifie le guerrier des onis, les onis étant des démons du folklore japonais.

Onimusha: Warlords est un jeu de Capcom sorti sur la vénérable PlayStation 2 en 2001 et 18 ans plus tard Capcom vient d’en sortir une version remasterisée pour nos consoles et PC modernes.

Onimusha: Warlords prend place durant l’ère Eiroku, couvrant la période du règne de l’empereur Ōgimachi-tennō (de février 1558 au mois d’avril 1570). Plus exactement l’histoire prend place peu après la Bataille d’Okehazama en 1560. Cette bataille très connue au Japon révéla les talents d’Oda Nobunaga, le futur maître du Japon qui réussit à vaincre l’armée dix fois plus imposante d’Imagawa Yoshimotoen en contournant celle-ci et assassinant leur chef.  Par contre la version du jeu montre à la surprise générale une flèche transpercer la gorge de Nobunaga durant la bataille.

Samanosuke, le personnage principal du jeu (représenté sous les traits de l’acteur Takeshi Kaneshiro), est un jeune samouraï à l’armure rouge nacrée du clan Saitō, ayant assisté à la bataille. Peu de temps après, Samanosuke reçoit une lettre de la princesse Yuki du clan Saitō l’implorant de lui venir en aide car elle craint que des monstres soient à l’œuvre derrière des disparitions inquiétantes.

Arrivé trop tard au château Inabayama il ne peut qu’assister à l’enlèvement de Yuki. Aidé d’une ninja du nom de Kaede, Samanosuke va affronter les démons (ou Gemna) pour retrouver Yuki.

Onimusha: Warlords est une sorte de transposition de la série Resident Evil dans le japon médiéval. Tant au niveau technique car on retrouve un personnage un peu rigide dans des décors pré-calculés avec une caméra fixe et différente pour chaque pièce du jeu,  que par l’histoire nous obligeant à faire face à des revenants dans un endroit clos. Et d’ailleurs Yoshiki Okamoto le créateur du jeu ne se cachait pas de cette influence initiale.

Néanmoins Onimusha: Warlords diffère principalement par son côté action plus prononcé: vous pourrez vous battre contre les démons au sabre. Et surtout Samanosuke, va rapidement acquérir un bracelet permettant d’absorber les orbes des ennemis qu’il élimine afin d’alimenter des attaques spéciales et regagner de la vie. Samanosuke est donc en mesure de se défendre sans avoir à fuir faute de munition comme l’autre grande série de Capcom.

Samanosuke devra parfois résoudre certaines énigmes (dont des taquins en temps limité, mes pires ennemis), éviter certains pièges et obtenir certains pouvoir afin de débloquer des portes.

On avait reproché à l’époque la courte durée de vie du jeu mais je ne pense plus que cela soit un défaut, permettant une histoire plus condensée et intéressante.

Encore une fois je précise qu’il s’agit d’un remaster HD et non pas d’un remake (comme Capcom vient de le faire avec Resident Evil 2). C’est à dire que le jeu n’a pas été entièrement recodé mais bénéficie simplement d’une meilleure résolution pour s’adapter à nos TVs modernes. Donc oui graphiquement le jeu est daté et la caméra fixe est une technique d’un autre âge. Heureusement le gameplay au sabre a pour sa part bien résisté à l’épreuve du temps. La bande son a elle aussi été améliorée avec un nouveau doublage japonais.

Parmi les autres ajouts on notera la possibilité de passer du mode 4:3 au 16:9 à tout moment et le jeu permet enfin de supporter les sticks analogiques (le jeu original se jouait à la croix).

Surtout on notera un mode facile dès le début qui plaira à ceux qui veulent juste découvrir (ou redécouvrir) le jeu sans trop se compliquer la vie.

Onimusha: Warlords offre un jeu d’action et d’horreur dans une période originale et dépaysante et offrira un moment sympathique pour peu que vous passiez outre des graphismes accusant leur âge.  A noter que le jeu est vendu à petit prix.

Test réalisé à partir d’une version Xbox One fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.