article de Papa Nintendo Switch PC PS4 XBOX One

Milanoir

Ecrit par papa

Attention âme sensibles s’abstenir.

Milanoir est un jeu fortement inspiré des films du néo-polar italien des années 70, les développeurs d’Italo Games (ça ne s’invente pas) disent s’être inspirés de films tels que  Milan calibre 9 (1972) ou La Rançon de la peur (1979).

Le néo-polar italien repose sur des thématiques d’enquêtes policières et de faits divers est caractérisé par sa violence exacerbée et ses fins plus lugubres que le film noir traditionnel. Il s’inspire beaucoup de la société italienne sous les années de plomb caractérisée par la violence politique et la radicalisation de certains mouvements politiques.

L’action de Milanoir se passe à Milan (thanks Captain obvious !) et vous jouer le rôle de Piero. Un homme de main d’un clan de la mafia italienne. En tant que tueur à gages vos missions vous amènerons à exécuter de sordides assassinats.  Le plus souvent il s’agira d’infiltrer des QGs en étranglant les membres de gangs adverses ou le plus souvent en les criblant de balles. l’intrigue vous amènera à chercher qui vous a trahi et à vous venger.

Le gameplay est assez particulier : un stick sert à avancer pendant que l’autre dirige le viseur de votre arme. Mais au lieu que le stick assigné au tir permette de choisir un angle de tir comme dans la plupart des twin-stick shooters, ici il s’agit vraiment de bouger le réticule de votre arme sur l’écran ce qui peut demander un peu de pratique. En fait le jeu semble adapté à la base pour le PC, le deuxième stick faisant office de souris.

 

Cela permet des certains aspects assez amusant comme viser des panneaux pour abattre les gangsters par ricochet. Par la suite certains panneaux peuvent même couper votre balle pour atteindre deux adversaires.

Il y aura aussi des phases en véhicules (scooter bien évidemment on est en Italie) et les combats de boss sont assez originaux bien qu’assez ardus.

L’aspect cinématographique n’est pas dû qu’au thème du jeu, mais aussi à sa représentation. Ainsi lorsque vous aurez été gravement blessé les bordures de l’écran vont prendre l’aspect de la pellicule qui brûle comme dans les anciens films.

Graphiquement le jeu arbore un aspect très pixélisé et stylisé, si ce n’est pas toujours très beau il dégage une vraie personnalité.  Et la bande son funky colle vraiment au thème du jeu et aux années 70.

J’ai apprécié l’ambiance de Milanoir, le jeu semble ne pas avoir de limite : dès les premières minutes votre personnage abat un homme dans les toilettes, puis poignarde la main d’un manchot pour ensuite atterrir dans une maison close. Et il va commettre des actes plus terribles encore au point qu’on ne se prend pas longtemps de sympathie pour lui. Et cela correspond tout à fait au néo-polar italien.

Mais il faut noter sa très grande difficulté, certains niveaux demandant des dizaines de répétitions pour être passés.  Le jeu dispose d’un mode coop mais cela ne simplifie pas beaucoup le jeu pour autant car il faut recommencer à la mort de l’un ou de l’autre joueur (ici on ne fait pas dans la réanimation de son compagnon).

Enfin avertissement aux plus jeunes: le jeu est clairement destiné à un public adulte.

Milanoir est déjà disponible sur PlayStation®4 via le PlayStation®Store, Nintendo Switch™ via le Nintendo eShop, PC via Steam et sur Xbox One via le Xbox Games Store.

Test réalisé à partir d’une version PC fournie par l’éditeur. 

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.