article de Papa Nintendo Switch PC PS4 XBOX One

Dark Souls Remastered

Ecrit par papa

Darks Souls revient dans une version remasterisée. Darks Souls c’est un peu comme le vélo, ça ne s’oublie pas. Enfin pour que l’allégorie soit juste il faudrait que le vélo roule en pente, sans frein et droit dans les orties.

Pour rappel Dark Souls est un jeu d’action aventure dans un univers de dark fantasy (ou fantaisie noire). Dans un monde où le Feu des dieux s’éteint, vous êtes un mort-vivant qui va essayer de le ranimer en suivant la prophétie du Noble Mort-Vivant. Cette prophétie vous emmènera en pèlerinage à Lordran, la terre des Seigneurs Anciens, pour y sonner les cloches de l’éveil.

Bien sûr la légendaire difficulté est toujours présente. Mais le framerate enfin stable à 60 FPS avec cette version Remastered facilitera un peu la tâche et vous ôtera une des rares excuses à vos défaites. Car Dark Souls est sévère mais juste.

Apprécier un Souls demande de pouvoir endurer un jeu qui ne dispose pas de pause durant la partie, un jeu dont les rares sauvegardes (les célèbres feux) réaniment les ennemis que vous aviez si durement vaincus, un jeu qui ne pardonne pas les erreurs.

Dark Souls et donc Dark Souls Remastered est surtout un chef d’œuvre de level design superbement enchevêtré. Le jeu utilise beaucoup l’espace en 3D : échelles, collines, souterrains … l’espace semble plausible grâce à une utilisation de la verticalité. Quel bonheur de découvrir une porte offrant un raccourci vous épargnant des heures de trajet. Mais un autre aspect du level design de Dark Souls est de tenir ses promesses : si on voit un château ou une tour au loin alors il sera possible de l’atteindre.

Dark Souls est un voyage, chaque instant est une découverte. Si l’aventure est le plus souvent solitaire, Dark Souls permet de laisser des messages au sol pour guider (ou tromper) les joueurs en ligne. Par ailleurs il est possible dans certaines conditions d’envahir ou de se faire envahir par un joueur adverse et de devoir l’affronter.

Dark Souls Remastered c’est aussi une histoire si subtile et à peine suggérée (par le truchement des descriptions d’objets, par sa narration environnementale,…) que l’on débat encore de sa signification.

Plus qu’un jeu difficile, Dark Souls est un jeu qui ne méprise pas ses joueurs. En effet ici pas de tutoriel infantilisant ou de système GPS humiliant. Si Dark Souls n’offre pas de carte, c’est pour mieux en apprécier sa géographie. Et la mort de son personnage compte, elle a un impact car cela fait perdre les âmes (la monnaie du jeu) précieusement gagnées, il faudra alors les récupérer immédiatement sur son cadavre au risque de tout perdre.

On rappellera les caractéristiques du système de combat de Dark Souls : volontairement lent avec des coups et des impacts brutaux, il vous faudra penser à parer ou éviter les attaques. A noter qu’il n’est pas possible d’annuler une attaque ce qui demande de bien anticiper celles-ci. Impossible de gagner un combat en écrasant tous les boutons. Votre jauge d’endurance diminue à chaque coup, roulade ou parade. Il faudra donc faire preuve de patience et ne frapper qu’au moment opportun.

Comme mentionné plus haut cette version offre un framerate enfin stabilisé à 60 FPS (il n’était pas rare de tomber sous les 20 FPS dans l’original dans certaines zones). La version Switch aura un framerate plus bas à 30 FPS (mais compensé par le fait de pouvoir jouer à Dark Souls n’importe où). On notera en outre une nette amélioration des effets de lumière.  Ce Remaster offre aussi une plus meilleure résolution : en 1080p sur console de salon, upscalé en 4K sur PS4Pro et Xbox One X, et en 4K natif sur PC. Les textures ont elles aussi eu droit à des améliorations et font grandement ressortir les détails sur les armures.

Néanmoins si la direction artistique est impeccable, et cette version remastered ayant grandement amélioré l’original, la réalisation générale  reste un peu en deçà des jeux actuels de cette génération de console.

Le online a lui aussi été amélioré avec une foule de petits détails (passage de 4 à 6 joueurs online sur des serveurs dédiés, matchmaking avec mot de passe, …) et on appréciera certaines améliorations mineures (configuration des boutons, nombre d’objets à consommer en une fois, …).  Dark Souls Remastered comprend le jeu de base mais il inclut aussi le DLC « Artorias of the Abyss ».

Le 22 septembre 2011 sortait Dark Souls et si je vous disais que j’ai immédiatement été conquis ça serait un horrible mensonge. Il a fallu toute l’instance de Fabrice, mon comparse en matière de JV hardcore, pour dépasser la difficulté et m’immerger dans le monde des Souls. Mais c’est l’un de ces jeux qui vous marquent et auquel vous repensez après avoir fini de jouer.

Si vous avez un peu de mal au début je ne peux que vous conseiller les excellents guides en vidéo d’Ex Serv.

Dark Souls Remastered est déjà disponible sur PC, PS4 et Xbox One, la sortie sur Nintendo Switch est prévue pour cet été.

Test réalisé sur PS4 Pro à partir d’une version fournie par l’éditeur. 

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.