article de Papa Nintendo Switch

Mario + The Lapins Crétins: Kingdom Battle

Ecrit par papa

BWAAAAAAAAAHHHHHH! Mon test est en retard car les enfants m’ont pris la Switch des mains pour ce jeu !

Mélange improbable entre les licences Nintendo et d’Ubisoft, Mario + The Lapins Crétins: Kingdom Battle est un tactical RPG (jeu de rôle tactique au tour par tour) .

Grace à un appareil de réalité virtuelle permettant de fusionner des objets, les Lapins Crétins débarquent dans le Royaume champignon et créent le chaos chez Mario et ses amis. Mario aidé de ses fidèles compagnons Luigi, Peach et Yoshi ainsi que leurs doubles en version Lapins Crétins vont essayer d’attraper le responsable de ce bazar. Heureusement ils seront équipés de super blaster laser à la façon de cobra

Ce scenario sera le prétexte à moult batailles contre des lapins Crétins en tour par tour à la façon des classiques du tactical RPG. On pense à Final Fantasy Tactics, Disgaea, Frozen Synapse ou Jagged Alliance mais le jeu auquel il se rapproche le plus c’est le reboot de la série XCOM.

Comme tout tactical RPG il faudra à chaque tour déplacer ses personnages et selectionner leurs attaques, puis attendre le tour de l’ennemi.

La fonction RPG est particulièrement représentée par un arbre de compétence qui permet d’acquérir de nouvelles capacités. On retrouvera des pouvoirs classiques du genre, comme le tir automatique en cas de mouvement ennemi qui ressemble à l’overwatch d’XCOM, les buffs ou debuffs en dommages ou en santé, …

Grace aux pièces récoltées sur le chemin et pendant les batailles, Il sera possible aussi au fur et à mesure acquérir d’autres armes plus puissantes et aux effets divers (le miel paralyse, le ressort fait rebondir l’adversaire, …)

Mais Mario + The Lapins Crétins: Kingdom Battle ne se contente pas de reprendre des recettes éprouvées, il apporte aussi son lot d’originalités. Ainsi les personnages peuvent sauter sur leur alliés pour augmenter leur déplacement (ou atteindre un étage supérieur). Il est aussi possible d’effectuer une glissade en passant sur un ennemi et lui infliger des dégâts.

Les terrains en 3D (sur lequel on peut orienter la camera ou même passer en vue tactique 2D) offrent des abris pour se protéger des tirs ennemis. Il faudra ainsi choisir judicieusement l’endroit où son personnage s’arrêtera afin d’être à couvert (la couverture offrant un pourcentage plus ou moins élevé de réussite de tir pour l’adversaire à la façon, néanmoins simplifiée, d’XCOM). Les champs de bataille incluent aussi les fameux tuyaux du monde champignon permettant de se déplacer instantanément à un autre endroit de la carte.

Par ailleurs il est possible d’effectuer attaque, déplacement et capacité spéciale dans l’ordre de son choix. En conséquence chaque tour est l’occasion de réaliser plusieurs actions dans l’ordre voulu. Voici par exemple une séquence type du tour d’un personnage : utiliser une compétence pour augmenter les dommages de ses alliés, foncer sur un ennemi en faisant une glissade, sauter sur un allié pour augmenter son déplacement, passer dans un tunnel pour se mettre à couvert derrière un rocher et tirer lâchement dans le dos de son adversaire !

Toutes ces actions et leur liberté d’exécution rendent le jeu très dynamique pour un genre qui est généralement assez calme.

Entre les batailles nos héros découvriront les ravages des lapins crétins dans le monde champignon en suivant BEEP-0 le robot du dispositif de réalité virtuelle. Cela donnera lieu à quelques séquences de puzzle assez simples mais qui permettent de casser un peu le rythme.

En outre on appréciera la finition du jeu : sauvegarde automatique, direction artistique très respectueuse de l’univers Mario et mélangeant astucieusement les Lapins Crétins, mode facile proposé en cas d’échecs répétés, chargements rapides, transitions amusantes.

Mario + The Lapins Crétins: Kingdom Battle offrira par ailleurs son lot de boss et mini boss rigolos, on trouvera aussi des chomps attaquant ennemis ou amis. Le fait de n’envoyer que trois personnages à chaque combat permet des batailles plus intenses parfaites pour de courtes sessions.

Les enfants ont adoré et le plus jeune y a trouvé une très bonne initiation aux jeux en tour par tour et m’a même demandé à essayer XCOM. D’ailleurs les deux compagnies Ubisoft et 2K qui sortaient leur jeu en même temps (hasard du calendrier, le nouvel add-on pour XCOM 2 sortait le même jour) ont bien compris la complémentarité de leurs produits et on fait une publicité croisé sur les réseaux sociaux.

La Nintendo Switch s’avère un luxueux écrin pour le jeu et permet d’y jouer partout. De plus, le jeu permet des défis en coop et les deux manettes de la switch permettent de le faire n’importe où.

Mario + The Lapins Crétins: Kingdom Battle s’avère être un indispensable de la Nintendo Switch.

Test réalisé à partir d’une version Nintendo Switch reçue par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire