article de Papa indé Linux Mac PC PS4

Cryptark

Ecrit par papa

Cryptark est un shooter rogue-like en 2D créé par le studio Alientrap Games qui vous demande d’aborder et de neutraliser de gigantesques vaisseaux aliens.

Cryptark vous met aux commandes d’un membre d’un vaisseau corsaire commissionné par des agents troubles du gouvernement pour récupérer des technologies aliens sur d’énormes vaisseaux spatiaux abandonnés (oui un peu comme des space hulks) afin d’atteindre le vaisseau mythique appelé Cryptark. Hélas ces navires célestes sont bourrés de drones cybernétiques et autres tourelles de défense. Il y a ces petits drones vous attaquant avec des chocs électriques, ceux vous tirant dessus avec des canons à plasma, les juggernaut, les drones en formes de lame circulaire …

Heureusement vous serez équipé d’une armure comprenant un jetpack, un boulier et diverses armes (plus de 70 en tout y compris des lasers, des rayons tracteurs, les lance-flammes et mêmes des armes nucléaires). Les contrôles sont assez simples à prendre en main, les déplacements s’effectuant au clavier et le visée à 360° à la souris (j’ai eu des difficultés à y jouer au pad)

Chaque vaisseau est généré de façon procédurale de façon assez complexe.  Pour achever votre objectif il vous faudra atteindre et détruire le cœur du réacteur. Mais avant de pouvoir faire cela il faudra désactiver son bouclier. Mais peut-être que pour atteindre cet objectif il serait prudent de désactiver les systèmes d’alarmes ou les tourelles, en passant il faudra trouver des clés pour vous frayer un passage dans ce labyrinthe. Et que faire de ces drones réparateurs ?

Pas d’inquiétude, avant de vous lancer dans l’exploration vous aurez le loisir de planifier votre assaut dans votre vaisseau grâce à la carte. La planification est cruciale car vous pouvez vite être submergé par les ennemis. De plus il faudra aussi choisir son équipement en fonction des adversaires, mais aussi de vos ressources, car l’argent est le nerf de la guerre dans Cryptark. En fait la phase de planification de Cryptark revient à faire un plan pour un cambriolage.

Coté design cela penche parfois vers les créatures façon H. R. Giger, et le tout donne l’impression de visiter des vaisseaux d’anciens empires. Les effets visuels des tirs et des diverses explosions sont impressionnants.

Le mode principal est un mode campagne, où vous commencez avec $500K. Chaque niveau vous demande de choisir parmi 4 vaisseaux à aborder. Ceux-ci rapportant plus suivant leur difficulté. Le mode campagne peut même être joué en coop.

Le mode rogue (sorte de mode « arcade ») quant à lui ne vous permet pas de choisir  le vaisseau, et n’implique pas l’argent : les armes et items sont trouvés pendant la partie. De plus toute mort est définitive. Vous abordez le niveau suivant avec la santé et l’armement avec lequel vous avez fini le précédent. Donc il est préférable de stocker des soins.

Le jeu peu rapidement se révéler assez difficile (attention allergiques aux rogue-likes s’abstenir), mais il bénéficie d’une grande rejouabilité. Pour les accros du scoring on trouvera même un leader board. On apprécie aussi l’excellente OST disponible sur bandcamp.

Bref Cryptark se révèle un excellent Roguelike sci-fi comme on les aime. Il est disponible sur PC/Mac/Linux et PS4.

Test réalisé à partir d’une version PC fournie par le développeur

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire