article de Papa Mac PC PS4 XBOX One

Fortnite 

Ecrit par papa

Avec mes spécialistes des jeux de crafting et de survival (OK mes fils) j’ai testé Fortnite de People Can Fly et Epic Games.

Fortnite vous place dans la position du commandant d’une équipe de survivants dans un monde post-apocalyptique (la venue d’une mystérieuse tempête violette ayant recouvert le globe de Zombies).

En tant que commandant vous serrez assisté de robots rigolos (et bavards). Mais surtout vous guiderez des héros, personnages aux capacités spéciales que vous enverrez sur le terrain.

Les missions sur le terrain, des phases d’action à la troisième personne, vous amèneront avec 3 autres joueurs en ligne à récupérer des générateurs de bouclier, des lasers anti-tempête, voir un van. Bref un objectif à sécuriser

Et invariablement il vous faudra protéger l’objectif grâce à vos talents de construction. En démolissant le décor (arbres, voitures, …) vous amassez des ressources qui vous serviront à construire des murs, des escaliers ou des pièges. Cela dépendra des plans que vous avez pu obtenir. En progressant dans l’arbre des talents, vous pouvez déverrouiller des schémas permettant de fabriquer de nouvelles armes (telles que des fusils de sniper artisanaux, des pioches hydrauliques ou des dalles à ressort pour projeter les monstres en l’air).

Les héros sont de quatre types : des commandos, des ninjas, des constructeurs et des aventuriers et si le ninja permet de résoudre les problèmes au katana ou si le constructeur permet de meilleurs constructions, l’expérience n’est pas très différente en jeu.

Après cette phase de préparation, une horde de zombies s’abattra sur votre construction et il vous faudra les repousser durant une certaine période grâce à vos armes et vos pièges.

Les zombies seront de différents types (standards, joueurs de base-ball vous lançant des os, gros costauds, …). Les zombies comme tout le reste de la direction artistique sont d’aspect cartoon et rappelleront fortement ceux de Plants VS Zombies.

À la fin de chaque partie vous aurez droit à un coffre (plus ou moins rare selon votre score) rempli de bonus d’expérience, de schémas de construction, de survivants ou même de héros.

Les bonus seront parfois représentés par des piñatas en forme de lamas à fracasser. Bien sûr il sera aussi possible d’acheter ces bonus aléatoires avec du vrai argent.

Car de façon assez particulière ce jeu en accès anticipé (pourtant vendu en boite) est payant pour le moment mais il est prévu de devenir free to play l’année prochaine. Pour faire passer la pilule aux early adopters, ceux-ci reçoivent lors de l’achat un pack d’accès anticipé comprenant piñatas, pack d’armes, pack de héros, bonus d’EXP, emplacements d’inventaire …

Le jeu étant en accès anticipé, nous avons constaté que les dialogues (heureusement toujours sous-titrés) pouvaient parfois passer du français à l’anglais dans la même phrase (dommage car les voix anglaise ont utilisé des doubleurs reconnus comme  Ashly Burch,  Phil LaMarr, Adria Arjona…). Parfois le matchmaking ne nous trouvait personne et il fallait faire la mission en solo (avec challenge plus relevé). Il nous est aussi arrivé de ne pas recevoir d’xp après une partie.

Pour l’histoire Fortnite avait été révélé en 2011  lors du Spike Video Game Awards, sa sortie sans cesse repoussé lui avait conféré le statut peu enviable de vaporware (ces jeux annoncés et qui ne sortent jamais)

Désormais Fortnite semble vouloir cocher toutes les cases des jeux tendances : survival, tower defense, coop, et des tonnes de coffres aléatoires. Mais il faut avouer que la courbe de progression est assez lente, le jeu est un peu trop facile au début. On lui reprochera aussi un aspect fortement répétitif. Bref les fanas de craft et tower defense y trouveront leur compte, mais le jeu, qui je le rappelle est en accès anticipé, doit progresser encore un peu pour justifier un prix en boite.

Fortnite est disponible sur PlayStation4, Xbox One, PC et Mac.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire