article de Papa Geek Life

Game, le jeu vidéo à travers le temps

Ecrit par papa

Profitant d’un passage dans la capitale, j’ai pu visiter l’exposition « Game, le jeu vidéo à travers le temps » dont le commissaire est Jean Zeid, chroniqueur jeux vidéo de France Info.

L’exposition s’articule autour de trois zones.

Au rez-de-chaussée on est accueilli par une présentation d’Uncharted 4 : A Thief’s End, une aventure visuellement impressionnante et hollywoodienne donnant le la de la production actuelle. On appréciera aussi les bonds technologiques du domaine grâce à une présentation du jeu FIFA de 1993 à 2016 ou plus impressionnant une représentation du personnage de Marcus de Watch Dogs 2 à travers des sculptures devenant de moins en moins polygonales au fur et à mesure des générations de consoles.

Il y a aussi une galerie de portraits mettant en lumière de grands créateurs du Jeu Vidéo. Une petite section nous fait découvrir les Youtubers et les Let’s Play.  J’ai aimé jouer sur une Gameboy géante ou admirer l’autel consacré à l’e-sport.

L’étage supérieur permet de jouer aux classiques de chaque génération (Alex Kidd, Space Invader, Missile Command, Pac-Man, Sonic, Assassin’s Creed, Halo 2, …).  C’était la première fois que je voyais une Brown Box, ces prototypes de l’Odyssey de Ralph Baer, la première console de salon. Et j’ai pu aussi essayer certains jeux très anciens et précurseurs dont je n’avais vu que des vidéos, en particulier Tennis for Two (conçu en 1958 par William Higinbotham et développé par Robert Dvorak), OXO (de 1952) et  Spacewar!, (premier jeu pour écran en 1971).

Le sous-sol se consacre à la réalité virtuelle (avec des essais d’Eagle Flight sur Playstation VR), aux serious games et à la représentation du Jeu Vidéo à la télévision française (c’était très amusant d’observer les premières réactions des présentateurs des années 80 et 90).

Les escaliers arborent des anciennes publicités de jeux vidéo (souvent amusantes, parfois choquantes ou sexiste, témoins de leurs époques)

L’exposition est superbe mais manque peut-être un peu de contenu. En particulier on regrettera que l’arcade ne soit représentée que par une borne de borne du jeu OutRun du japonais Yū Suzuki et une borne de Dance Dance Revolution.

Elle permettra aux néophytes de découvrir toutes les faces de ce média et au public averti de l’apprécier dans un bel écrin.

« Game, le jeu vidéo à travers le temps » est visible jusqu’au 27 août 2017.

Entrée libre du mardi au dimanche de 12h à 19h à l’Espace Fondation EDF (6, rue Récamier 75007 Paris)

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire