article de Papa E3 Nintendo Switch

Super Mario Odyssey

Ecrit par papa

Nous avons joué au prochain Super Mario ! Prank ! OMG ! Sa tourne Mal ! (oui c’est une honteuse tentative de surfer sur le succès des Youtubers, fautes incluses)

Star de la journée de découverte des nouveautés Nintendo à Paris, Super Mario Odyssey était en démo jouable et nous avons sauté sur le pad.

Super Mario Odyssey est un nouveau Super Mario de type bac à sable dans la lignée des Super Mario 64 et Super Mario Sunshine. Super Mario Odyssey promet de laisser libre le joueur et de se concentrer sur l’exploration et la découverte.

La démo présentée durait 10 minutes (mais j’ai triché) et permettait de s’essayer à deux niveaux : New Donk City et un décor plus désertique d’inspiration mexicaine.

Il faudra dans chaque niveau récolter des lunes afin d’alimenter votre vaisseau, l’Odyssée, et de venir à la rescousse de la Princesse Peach qui a une nouvelle fois été kidnappée par Bowser

La ville de New Donk City (avec Pauline pour maire, que Mario avait sauvé dans le classique Donkey Kong), mettait pour la première fois Mario avec des humains de proportions habituelles.  J’ai tout de suite essayé les nouvelles capacités de Mario grâce à Cappy son chapeau magique. En effet Mario peut attaquer ses adversaires en lançant le chapeau. A noter que le lancer change suivant le mouvement donné avec les Joy-Con. Un tour de ceux-ci permettant une attaque du chapeau tournoyante très efficace contre une multitude d’adversaires. Cappy permet aussi de servir de plateforme ou d’aller récupérer des pièces.

Bien sur la nouvelle feature est le saut de chapeau ou chapimorphose, permettant de se transférer dans le corps de nombreux objets ou adversaires grâce à Cappy. J’ai ainsi pu prendre le contrôle de Bullet Bill ou d’une tourelle. J’ai aussi pu diriger un humain lui-même guidant une voiture radio commandée et récupérer une lune. A noter que Mario ne peut pas prendre le contrôle de quelqu’un ayant déjà un chapeau.

New Donk City fait immanquablement penser à New York avec ses gratte-ciels. Une des premières missions sera de retrouver les musiciens nécessaires à un concert. Cela demandera d’explorer la ville de fond en comble et bien sûr de prendre de la hauteur. La ville est animée avec des passants et des voitures (servant de trampolines). J’ai même pu faire du saut à la corde dans le parc ou conduire un scooter.

 

Mario pouvait aussi récupérer des pièces (dorées et violettes) permettant des achats dans des boutiques. En particulier il était possible d’acheter des costumes donnant certaines capacités.

L’autre niveau est un désert où curieusement on trouve des objets prisonniers de la glace. Le niveau était plus classique avec un trajet plus guidé et des sauts de plateformes. Néanmoins j’ai apprécié le passage où Mario se transformait en fresque murale sur une tour et le jeu devenait de la plateforme 2D.

Mario est toujours aussi maniable et l’on retrouve les mouvements connus de la série comme ses saltos et son mouvement d’hélicoptère

Je n’ai pas pu l’essayer mais le jeu disposera d’un mode coop où un joueur contrôlera Mario et l’autre Cappy.

Le jeu était particulièrement fluide. Mais j’ai trouvé qu’en mode portable il était beaucoup plus joli, la résolution ne semblait pas spectaculaire sur grand écran.

Bien sûr une telle sortie sera l’occasion pour Nintendo de proposer de nouveaux amiibos. Un ensemble de trois figurines amiibo (vendues séparément) de Mario, la Princesse Peach et de Bowser dans leur tenue de mariage, seront également disponibles au lancement du jeu (certains amiibos débloqueront même des costumes pour Mario !).

Super Mario Odyssey promet d’être un jeu de plateforme original et fun, le system-seller évident pour la Nintendo Switch.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire