article de Papa PC PS4

Birthdays the Beginning

Ecrit par papa

Birthdays the Beginning est le nouvel ovni du créateur d’Harvest Moon, Yasuhiro Wada (TOYBOX Inc.).

Alors j’avoue m’être totalement mépris sur Birthdays the Beginning, je m’imaginais un énième clone de Minecraft, alors qu’il fallait plutôt regarder du côté de Sim Earth (oui c’est un jeu de 1990, oui je suis vieux).

 

Birthdays the Beginning permet de créer un monde vivant en commençant au tout début de l’apparition de la vie. Les organismes vont des formes de vie les plus simples comme le Phytoplancton ou le Zooplancton et le but est d’arriver à des formes de vies plus évoluées comme les dinosaures.  Il y a 292 différents organismes dans le jeu. On vous encourage à les collectionner comme des Pokémon.

Vous dirigez un avatar, un petit personnage humanoïde qui a le pouvoir de modifier le terrain. Un petit cube bleu, navi, vous donnera des conseils tout au long du jeu.  Bon je tiens à vous prévenir que le tutorial (que l’on ne peut hélas pas passer) est un peu long.

La mécanique principale du jeu est de pouvoir élever ou abaisser la hauteur du terrain à la façon de Populous (oui je suis vieux toussa toussa). Si on creuse en dessous du sol, on obtient de l’eau.

Élever ou abaisser le terrain affectera la température. Si vous élevez le terrain, la température baissera, abaissez le terrain et la température montera. Pas sûr que ça soit très scientifique, mais ça a le mérite d’être simple à appréhender (oui on est loin de la complexité de Sim Earth finalement) ?

Mais bien sur chaque espèce a ses propres conditions idéales. A vous de réussir à maintenir cet équilibre pour les faire cohabiter.

Le gameplay se divise en deux phases. La première vous permet de voler dans votre monde cubique. Vous pouvez modifier le terrain, découvrir des espèces ou utiliser certains bonus comme un ensoleillement local. La deuxième phase permet de voir son monde de plus loin et d’accélérer le temps. Vos espèces se mettent à apparaître et à disparaître beaucoup plus vite.

On apprécie l’esthétique mignonne et stylisée, sorte de minecraft kawai.

Mais on reprochera au mode histoire de Birthdays the Beginning de vous forcer par moment à développer une espèce qui, hélas, demande à se nourrir d’une autre qui s’est éteinte. Il vous faudra alors revenir en arrière pour réunir les conditions de la précédente espèce afin de pouvoir continuer. De plus il est parfois vraiment difficile de déterminer exactement les facteurs nécessaires à l’apparition d’une espèce.

Si les fiches des espèces sont toujours très détaillées et informatives, de nombreux éléments utilisés pour le gameplay ne sont pas toujours (ou pas du tout) très scientifiques.

Néanmoins Birthday sthe Beginning a le mérite d’être un sympathique god game simplifiée qui permettra d’aborder simplement  l’évolution avec les enfants.

 

Test réalisé à partir d’une version PS4 fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire