article de Papa PC PS4

Full Throttle Remastered

Ecrit par papa

« Ouais, quand je pense à Maureen, je pense à deux choses : l’asphalte… et les galères. »

Classique de LucasArts de 1995, Full Throttle est une création de Tim Shafer connu pour sa participation sur des classiques du jeu d’aventure tels que The Secret of Monkey Island, Monkey Island 2: LeChuck’s Revenge et Maniac Mansion : Day of the Tentacle.

Et c’est donc logiquement après le succès des remasters de Grim Fandango et Day of the Tentacle (testé dans ces pages) que Double Fine Productions, la société actuelle de Tim Shafer, a souhaité produire une version remasterisée de ce classique du point’n’click.

Full Throttle se déroule dans une Californie dystopique où les voitures sont des hovercraft qui lévitent sur le sol et où des gangs de motards sillonnent les highway mythiques. Votre héros, Ben, est le chef du gang de bikers Polecats. Il se retrouvera mêlé à un complot mettant en péril son gang et devra déjouer les plans machiavéliques d’hommes d’affaires peu scrupuleux.

Full Throttle Remastered est un jeu point n’ click et utilise une version simplifiée du fameux moteur SCUMM. Ici il n’est plus question de liste de verbes représentant les différentes actions mais à la place on trouve un menu contextuel en forme de tête de mort. Avec seulement 4 actions représentées par le poing, les bottes, les yeux et la langue, on comprend que Full Throttle Remastered comme son personnage principal va aller droit au but.

En effet les énigmes seront plus logiques : point de poulet en caoutchouc à utiliser avec une poulie ici, mais il s’agira souvent de régler les problèmes à coups de poing ou de pieds bien placés.

Même dans les discussions (classiques choix de réponses) Ben sera assez direct, ce qui donnera lieu à quelques bonnes punchlines.

Par rapport aux autres productions LucasArts, Full Throttle se veut plus sérieux et plus concentré sur l’aventure, même si le jeu saura faire preuve d’humour.

A la façon du remaster de Day of the Tentacle, les graphismes ont été retravaillés et lissés. Il est facile de constater le travail effectué car le jeu permet de retourner aux graphismes d’origines d’une simple pression d’un bouton. Le jeu supporte la 4K et la bande son a été retravaillée. En outre cette version inclut des commentaires des développeurs.

On retrouvera une bande son très rock qui colle parfaitement à l’action.  Les geeks apprécieront de retrouver la voix de Mark Hamill pour le personnage de Ripburger.

Mon seul reproche, comme à l’époque d’ailleurs, concerne le passage de combats à moto sur la route de la mine, façon Road Rash, un peu brouillon ou l’usage à certains endroits de la 3D qui a un peu mal vieilli (mais c’était l’époque qui voulait ça).

Full Throttle Remastered est un bon coup de kick dans le jeu d’aventure et c’est avec plaisir que j’ai repris le  guidon et mis les gaz.

Full Throttle Remastered est disponible sur PC et PS4.

 

Test réalisé à partir d’une version PC fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire