PS4

PaRappa The Rapper Remastered

Ecrit par papa

I gotta believe !

PaRappa The Rapper est un classique de la Playstation première du nom. Pour fêter ses 20 ans, Sony a décidé d’offrir à ses aficionados un remaster.

Il s’agit toujours d’un jeu musical, où Parappa devra reproduire en rythme les paroles de rap de son « maître ». Pour cela il faudra appuyer au bon moment sur la touche du pad. Si l’action est bien réalisée, PaRappa reproduira la phrase correctement sinon, ça ne sera pas très joli à entendre et votre taux de réussite baissera. Si celui-ci devient trop bas il faudra recommencer la chanson.

PaRappa The Rapper est un jeune (chien ?) amoureux de son amie la fleur Sunny Funny et va tout faire pour se rapprocher d’elle et résoudre ses problèmes grâce à son optimisme et des battle de rap.

La touche inimitable du graphiste américain Rodney Greenblat (qui a réalisé la couverture du premier album de They Might Be Giants) est toujours présente et l’on retrouve un univers coloré façon cartoon sous acide.

Les graphismes lors de phases de duel de rap ont été remis au goût du jour tout en conservant l’aspect cartoon plat qui faisait le charme d’antan.

Par contre on regrettera que les scènes cinématiques n’aient pas eu droit à un upgrade et leur résolution d’un autre âge choquera vos yeux accoutumés à la HD ou la 4K.

En tout cas les musiques, le point fort du titre, n’ont pas pris une ride et sont à la fois entraînantes et amusantes. D’ailleurs la bande son a bénéficié d’un remaster elle aussi et d’un son non compressé.

Chacun des six niveaux met en scène un « maître » différent, qui pose son texte et que le joueur doit suivre. Personnellement je n’arrive pas à dépasser le quatrième niveau avec cette présentatrice TV d’émission de cuisine (une poule). Mais je ne me lasse pas de ce titre très drôle.

PaRappa The Rapper Remastered est disponible sur PS4.

 

Test réalisé à partir d’une version PS4 fournie par l’éditeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire