article de Papa PlayStation VR PS4 Réalité Virtuelle VR

Psychonauts in the Rhombus of Ruin

Ecrit par papa

Psychonauts in the Rhombus of Ruin est jeu d’aventure / puzzle en vue à la première personne en réalité virtuelle se déroulant dans l’univers paranormal des Psychonauts.

Le jeu vous met dans la peau de Raz, le cadet de l’équipe des Psychonauts, mais pas seulement. En effet Raz est capable de transférer sa conscience dans toute personne ou animal de son champ de vision, et c’est la mécanique principale du jeu.

Psychonauts in the Rhombus of Ruin prend place immédiatement après la fin de Psychonauts (sortie en 2005). Raz vient d’être reconnu comme un cadet exceptionnel et obtient le droit d’être un Psychonaut, un super-héros/agent secret aux pouvoirs psychiques. Mais alors qu’il se prépare à quitter le camp et rejoindre son père, Raz apprend que le grand chef des Psychonauts, Truman Zanotto, accessoirement père de sa petite amie Lili, vient d’être kidnappé.

Le jeu débute dans le jet des Psychonauts avec toute l’équipe, Milla, Sasha, le Coach Ocelander et Lili en route pour trouver Truman Zanotto. C’est l’occasion de se familiariser avec les pouvoirs de Raz.  Outre son pouvoir de clairvoyance permettant de voir à travers les yeux de n’importe quelle créature, Raz dispose d’un pouvoir de télékinésie permettant de déplacer des objets. Il est aussi pourvu d’un pouvoir de pyrokynésie, lui permettant d’enflammer certains objets à distance. Enfin il possède une sorte de rayon, le Psi Blast.

Le jeu a été astucieusement pensé pour la VR : Le pouvoir principal impliquant une sorte de téléportation dans un autre corps permet d’éviter tous les inconvénients de la réalité virtuelle (la cinétose, la nausée induite par les déplacements en VR) car on ne se déplace pas. De plus le design très cartoon du jeu permet aussi d’oublier l’aliasing inhérent au casque VR.  En contrepartie on bénéficie de l’effet de profondeur bien exploité dans plusieurs scènes, et le fait de regarder tout autour de soi est encouragé. Bref tous les avantages sans les inconvénients.

Psychonauts in the Rhombus of Ruin a été écrit et dirigé par Tim Schafer connu pour avoir participé entre autres à The Secret of Monkey Island et Monkey Island 2: LeChuck’s Revenge et Maniac Mansion: Day of the Tentacle. Le jeu est issu de son studio de développement Double Fine Productions, dont Psychonauts premier du nom était le premier jeu. Et d’ailleurs Psychonauts in the Rhombus of Ruin mélange l’univers des Psychonauts et le coté point & click des premiers jeux de Tim Schafer.

Psychonauts in the Rhombus of Ruin se veut le lien entre Psychonauts et Psychonauts 2 (qui a réussi son crowdfunding et devrait sortir en 2018). Heureusement il est tout à fait accessible et compréhensible si vous n’avez pas joué au premier (je ne l’ai pas fini non plus, ne me jugez pas).

Il s’agit d’une courte expérience (environ 4 heures), mais intense. Le jeu est bourré d’humour mais aussi d’empathie car littéralement vous serez amené à voir à travers les yeux de quelqu’un d’autre. Le générique et le côté SF 60-70s, lui donne aussi un petit côté James Bondien. Vous serez amené à trouver le mystère d’une sorte de triangle des Bermudes (oui enfin plutôt deux triangles côte à côte). C’est essai réussi de la transposition de l’esprit des point & click à la Lucasfim games au format VR. Le seul regret pour les anglophobes c’est que les voix sont en anglais.

Psychonauts in the Rhombus of Ruin est disponible immédiatement exclusivement sur Playstation VR.

Test réalisé à partir d’une version fournie par le développeur.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire