article de Papa Nintendo Switch

Nintendo Switch – la console

Ecrit par papa

Apres un Nintendo Direct très attendu (et très matinal), il était temps de rejoindre la capitale pour tester la dernière console Nintendo.

Nintendo avait mis les petits plats dans les grands en nous invitant au Grand Palais.

C’était l’occasion de mettre enfin les mains sur la console et d’essayer quelques jeux prévus pour le lancement et après.

La Nintendo Switch est une console hybride : une tablette qui sur son dock se veut console de salon, mais qui peut se transformer en console portable pour s’emporter partout.  Best of both worlds ?

 

Les Joy-Con

Autre grande nouveauté de la Nintendo Switch,  les Joy-Con : ces mini-manettes qui se glissent de chaque côté de la tablette pour y jouer façon mablette de la Wii U, mais qui peuvent aussi se détacher et servir de contrôleurs sans fils indépendants pour deux joueurs. Cela fait partie de la proposition de Nintendo : on peut jouer à deux directement avec le contenu de la boite Nintendo Switch.

Les Joy-Con disposent chacun d’un stick analogique et de 4 boutons de façade (et 2 boutons de menus) ainsi que des boutons de tranche. A noter qu’il y a un Joy-Con Droit et un Joy-Con gauche  (permettant ainsi d’avoir les sticks analogiques positionné différemment à droite et à gauche à la façon des pads xbox.

Les Joy-Con sont petits, très petits. J’ai pu jouer correctement car j’ai des mains assez petites mais je me demande si tout le monde pourra les utiliser aisément. Des lanières sont fournies pour ne pas les faire tomber. Ces straps rajoutent aussi une couche pour que les boutons de tranche soient plus accessibles. A noter que même sur ces petits contrôleurs on trouve un témoin lumineux indiquant le numéro de la manette.

Les deux Joy-Con peuvent être combinés avec le support Joy-Con afin se transformer en pad classique. Comme mentionné précédemment ce pad est un peu plus petit que la moyenne, mais ce qui surprend ce sont les boutons véritablement minuscules. Heureusement ils sont suffisamment espacés pour répondre parfaitement.

Le Nintendo Direct du 13 janvier 2017 a révélé que ces Joy-Con disposaient de nombreux autres atouts.

Ainsi Nintendo a confirmé les rumeurs voulant que ces Joy-Con disposent d’accéléromètre et de gyroscope permettant le motion gaming à la façon de la Wii. Le jeu ARMS l’illustrait bien et rappelait Wii Boxing le mini jeu de Wii Sports (en nettement plus précis).

Mais ce n’est pas tout, ces Joy-Con disposent de moteurs de vibration très évolués. La meilleure illustration de ces vibrations HD est  l’un des jeux de la compilation 1,2 Switch : Ball Count. Dans ce jeu il faut orienter le Joy-Con comme si il s’agissait d’une boite contenant des billes afin de les compter. Les vibrations HD du contrôleur sont vraiment hallucinantes et retranscrivent vraiment les nuances de la sensation d’avoir 3 ou 4 billes roulant à l’intérieur d’une boite. C’est bluffant, et j’ai hâte de voir d’autres applications.

Il a aussi été révélé que l’un des Joy-Con, le droit,  disposait d’une caméra infrarouge à détecteur de mouvements pouvant détecter la distance, la forme et le mouvement des objets à proximité. Je ne crois pas avoir pu voir ou essayer de jeux utilisant ce capteur pour le moment. Le Nintendo Direct mentionnait que le Joy-Con pourrait reconnaître la position des mains lors d’un pierre/feuille/ciseaux.

De plus, le Joy-Con gauche dispose d’un bouton de capture d’écran pour partager sur les réseaux sociaux comme son concurrent de Sony. Je dois dire que si j’ai pu trouver cela initialement accessoire sur la PS4, je m’en sers désormais souvent, c’est donc une bonne surprise à mon sens.

Le Joy-Con droit incorpore pour sa part un capteur NFC pour les amiibos (et les Skylanders).  Pour le moment les Joy-Con sont gris ou bleu et rouge néon.

A noter que comme la disposition des sticks et des boutons diffère entre les Joy-Con droit et gauche, la prise en main est légèrement modifiée aussi selon le Joy-Con choisi.

Le Nintendo Switch Pro Controller

Pour les jeux nécessitant un gameplay classique Nintendo a sorti une nouvelle version de son Pro controller dédiée à la Nintendo Switch. Ce pad se rapproche encore plus du design d’un pad Xbox, car désormais les sticks sont positionnés différemment (gauche en haut, droit en bas). Le pad était vraiment agréable. J’avais l’impression d’avoir un pad Xbox en main (sauf pour les gâchettes un peu trop rigides selon moi). Le design est assez sympa avec un effet de transparence laissant apparaître des sortes de circuits électroniques. Ce pad contient aussi les fonctionnalités de vibrations HD (mais je n’ai pas pu le tester) et un capteur NFC pour amiibo. De plus il dispose aussi des fonctions de motion gaming que j’ai pu tester en jouant à Splatoon 2. Il suffisait d’incliner le pad pour orienter la vue dans le jeu (à la façon du contrôle par défaut sur la WiiU dans le premier Splatoon).

Et la console dans tout cela ?

Mon premier contact avec la console fut en version TV, c’est-à-dire dans son socle et connecté à la TV. Et il faut noter que dans cette configuration elle prend peu de place dans votre salon, c’est clairement un bon point. Par ailleurs un fois dockée, sa couleur anthracite et ses lignes rectangulaires font moins jouet que les précédents produits du constructeur.

Pour jouer à Mario Kart 8 Deluxe, on m’a passé la Nintendo Switch en format console portable, un peu à la façon de la mablette de la WiiU. Il faut avouer que l’écran est vraiment agréable. Très lumineux et de dimension respectable (6.2 pouces) il sublimait les jeux. D’ailleurs cet écran est désormais tactile (capacitif 10 points comme une tablette classique, un plus par rapport à la WiiU et son écran résistif)

Concernant la prise en main en mode console portable, la Nintendo Switch est beaucoup plus fine et agréable que la mablette WiiU. Par contre elle me semblait un peu lourde, mais cela venait probablement de la solution antivol.

Jusqu’à huit consoles Nintendo Switch peuvent être connectées entre elles via le mode de jeu sans fil local, et c’est d’ailleurs pour illustrer cela que j’ai pu essayer une partie de Mario Kart 8 Deluxe avec 7 autres journalistes.  C’est réellement bluffant de pouvoir jouer à un jeu de salon de façon nomade. J’imagine déjà les parties à 8 dans le train !

Il est possible aussi d’utiliser cette console en mode « table top » : c’est-à-dire de la poser sur une table en utilisant le support intégré et de sortir les Joy-Con pour y jouer à plusieurs sans TV.

Pour ce qui concerne les capacités graphiques de la machine,  cela semble très proche à celles de la WiiU. Splatoon 2 et Mario Kart 8 Deluxe semblaient similaires à leurs homologues Wii. J’imagine que des petites différences en faveur de la Nintendo Switch doivent apparaître si les tient côte à côte, mais rien de fondamental.

Autre grande nouveautés, les jeux Nintendo Nintendo Switch ne seront pas zonés, il sera donc possible d’utiliser les jeux japonais ou américain sur sa console européenne.

Les jeux seront au format cartouche, à la façon des jeux 3DS. Elle disposera d’un stockage quelque peu limité de 32 Go, que l’on pourra fort heureusement étendre par le biais de carte mémoire au format Micro SDXC.

Je n’ai hélas pas pu voir l’interface de la console. Enfin Nintendo a révélé un nouveau service d’abonnement payant (à partir de l’automne) comprenant une application mobile qui permettra aux utilisateurs d’inviter des amis à jouer en ligne, de mettre en place des rendez-vous de jeu et de chatter dans les jeux compatibles.

Alors ? je préco ?

La Nintendo Switch dispose donc de nombreux atouts pour permettre une expérience de jeu réellement différente et originale. C’est un produit qui en outre offre une très bonne finition.. La promesse de jouer à des jeux de console de salon en déplacement est réellement alléchante. Il ne reste plus qu’à lui souhaiter une ludothèque de qualité  (mais le Zelda et le futur Super Mario sont d’ores et déjà très attirants).

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire