article de Papa PlayStation VR Réalité Virtuelle VR

Robinson : The Journey

Ecrit par papa

L’espace, des dinosaures, un robot et le tout en VR !

Robinson : The Journey est la première incursion de Crytek dans le monde de la VR.

Sorti sur Playstation VR, Robinson : The Journey est un peu plus ambitieux que la moyenne des jeux du lancement puisqu’il promet une aventure libre dans un environnement exotique.

Vous incarnez Robinson, un jeune garçon seul comme un … euh Robinson, qui essaye de survivre sur une planète étrangère, Tyson III, après le crash du vaisseau Esméralda envoyé il y a une centaine d’année vers cette planète.

Cette planète à l’état sauvage héberge de nombreuses espaces animales dont plusieurs apparentées aux dinosaures.

Heureusement Robinson dispose de l’aide et des conseils de HIGS une intelligence artificielle du vaisseau (faisant immanquablement penser à Portal 2) ainsi que Laika, son jeune T-Rex apprivoisé (oui je suis jaloux).

Robinson pense qu’il n’est pas le seul survivant et souhaite ardemment retrouver les siens.

Robinson : The Journey se rapproche d’un jeu d’aventure : grâce à un multi-outil on peut examiner et manipuler des objets. On dirige la marche son personnage avec le stick gauche du pad, l’autre stick servant à tourner (par à-coups, probablement pour réduire l’inconfort)

Par moment le jeu vous demandera de résoudre des petits puzzles pour rétablir l’alimentation à partir d’une vue aérienne. Robinson : The Journey propose aussi des séances d’escalade.

A noter que c’est un des rares jeux qui m’a fait légèrement souffrir de nausée dû à l’incohérence visuo-vestibulaire (lorsque l’on dirige le mouvement du personnage tout en restant assis).

Mais mettre le casque VR pour Robinson : The Journey s’est être littéralement immergé dans un autre monde. Sortir d’un sous-bois pour se retrouver nez à nez avec une espèce de Diplodocus fait toujours son petit effet.

En effet un des grand atouts de la VR, c’est de reproduire fidèlement les sensations de taille et d’échelle. Pour voir la tête du dinosaure il faut réellement lever la tête.

Les énigmes sont assez faciles et le jeu pourra être joué par tous. Par ailleurs le jeu offre une durée de vie plus importante que ses concurrents.  Par contre on pourra lui reprocher la lenteur de déplacement du personnage et une certaine répétitivité.

Techniquement c’est un des jeux les plus aboutis sur le PlayStation VR. Et il fournit une bonne aventure pour peu qu’on lui pardonne les balbutiements de la VR.

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire