article de Papa E3 Gamescom PC PS4 XBOX One

Mafia III

Ecrit par papa

La série des Mafia est connue pour ses open-worlds situés dans des lieux s’inspirant de villes américaines connues et à des périodes historiques. Mafia I se déroulait dans les années 30 dans un New York imaginaire, Mafia II dans les années 40-50 à Chicago et Mafia 3 nous immerge en 1968 dans la ville de New Bordeaux qui s’inspire de la Nouvelle Orléans.

S’il s’agit toujours de grimper les échelons de la hiérarchie du crime organisé, Mafia 3 trouve son originalité dans une reconstitution fidèle d’une période trouble et par sa narration très maîtrisée.

Le protagoniste principal, Lincoln Clay, est de retour du Viêt Nam et retrouve sa famille adoptive, un gang local. Ceux-ci seront tous trahis et décimés par la Mafia italienne qui dirige la ville. Laissé pour mort, Lincoln n’aura pour seul but que de les faire payer en reprenant un par un chaque quartier de la ville.

2k_mafia3_e3_kill_lou_firefight 20161016135303_1

Il faudra reprendre chaque quartier en affaiblissant les boss locaux  et pour cela il faudra frapper où ça fait le plus mal : en s’attaquant à leur business.

Lincoln pourra placer ses propres chefs à la tête de certains quartiers. Ceux-ci lui apporteront une part de leur business, mais pourront le trahir si Lincoln ne fait pas les bons choix concernant la répartition des territoires gagnés.

Evidemment l’époque et le lieu auront un impact sur l’histoire. Lincoln, héros noir, subira le racisme de l’époque, exacerbé dans le sud des Etats-Unis. Celui-ci sera évoqué de façon directe par les dialogues (injures raciales, que je ne sais pas si le cinéma se le permettrait de nos jours) mais aussi de façon plus subtile par les mécaniques de jeu : ainsi voler une voiture dans les quartiers pauvres aura rarement de conséquences, alors que la police sera beaucoup plus prompte à vous poursuivre en cas de méfait dans un quartier aisé (et blanc).  Les passants évoqueront entre eux des événements de cette période, tels que l’assassinat de Martin Luther King. 1968, c’est aussi le Vietnam et la radio ne manquera pas d’en parler, cela se traduira aussi dans le jeu : notre héros, marqué par son expérience de la guerre préférera dormir dans la cave.

Les cut-scènes en flashback contribuent beaucoup à l’atmosphère du jeu, par le biais de personnages se remémorant les événements des dizaines d’années plus tard à la façon d’une interview, ou alors à la façon des films d’époques façon commission parlementaire concernant les agissements de Lincoln.

20161016115244_1 20161016124409_1

L’ambiance est maîtrisée de bout en bout et la bande son englobant le meilleur du rock, de la pop, folk et jazz des années 60 est parfaite.

Le gameplay se rapproche des habituels open-world. Parmi les rares innovations, j’ai apprécié la façon plus subtile d’indiquer le chemin en voiture (par des panneaux à certains carrefours, plutôt qu’une ligne trop envahissante)

Les systèmes de combat et de couverture sont simples et efficaces. Il est en général possible de se faufiler derrière les adversaires. L’IA est particulièrement aveugle, mais je dois dire que ce niveau d’infiltration me convenait bien, étant particulièrement peu discret et patient dans ce type de jeu.

Petite nouveauté, avant un combat il est possible d’appeler des d’hommes de main en renfort.

20161016122952_1 20161016145047_1

La retranscription de la Nouvelle Orléans est particulièrement fidèle et détaillée (bien évidemment avec des altérations pour faciliter les déplacements, le bayou n’étant pas aussi proche dans la réalité). Techniquement je n’ai pas constaté beaucoup de bugs, un bon nombre des problèmes du lancement ont déjà été corrigés par les développeurs.

On pourra reprocher à Mafia 3 sa timidité à innover au niveau du gameplay, mais ces mécaniques ont le mérite de fonctionner et de permettre à l’histoire de prendre toute son ampleur. Non le plus grand défaut reste une certaine répétition dans la façon dont chaque territoire doit être gagné. Néanmoins ce propos s’applique à la plupart des open-world. Ces quelques faiblesses n’entament pas mon enthousiasme à me plonger dans une histoire, une époque et un lieu rarement évoqué dans notre médium.  Mafia 3 est une leçon en matière d’ambiance et de récit.

Mafia III est disponible  prochain sur PlayStation4, Xbox One et Windows PC.

je vous laisse sur des photos des superbes stand Mafia3 à l’E3 et à la gamescom 2016:

img_9091-1 img_1512

Testé à partir d’une version fournie par l’éditeur. 

A propos de l'auteur

papa

Rédacteur en chef avec la Passion™ ® du Jeu Vidéo depuis ses débuts sur Spectravideo et Sinclair ZX81.
Fier papa de 2 jeunes gamers.

Laissez un commentaire